Accueil / Santé / Balanite, une affection qui touche surtout les garçons et les hommes non-circoncis

Balanite, une affection qui touche surtout les garçons et les hommes non-circoncis

Messieurs, ces derniers temps, vous avez remarqué des rougeurs et une inflammation au niveau de votre pénis. Mais voilà, vous avez honte d’en parler avec votre médecin et encore moins à votre compagne, de peur de savoir que c’est une maladie sexuellement transmissible (MST) ? Eh bien, vous devez savoir en premier temps qu’il n’y a pas lieu d’avoir honte de parler de ses problèmes de santé. Ensuite, sachez que les problèmes pouvant toucher cette partie ne sont toujours pas des MST. Il peut s’agir par exemple de balanite, notamment si vous n’êtes pas circoncis.

C’est quoi exactement la balanite ?

La balanite correspond à une inflammation du gland, c’est-à-dire l’extrémité de la verge. Chez les hommes non circoncis, elle touche principalement le prépuce. Concrètement, le pli entre le prépuce et le gland fait l’objet d’une macération et s’expose facilement aux germes. Vous l’aurez compris, il s’agit d’une affection fréquente chez les garçons et les hommes non circoncis. Aussi, elle peut apparaître même sans relations sexuelles. Ce qui fait que cette maladie n’est pas considérée comme une MST. Toutefois, elle peut être irritative, allergique ou infectieuse.

Lorsque la balanite est bien traitée, elle n’est pas grave. Seulement, elle peut occasionner une gêne au quotidien.

qw

Comment la reconnait-on ?

La balanite se reconnaît par certains signes et symptômes qui sont faciles à identifier :

  • Des petites taches rouges au niveau du prépuce et du gland ;
  • Un gonflement ou un œdème au niveau du gland ;
  • Des ulcérations de forme ronde ;
  • Un écoulement provenant de l’orifice urétral ;
  • Une odeur désagréable qui se dégage du pénis.

A part ces principaux signes, la balanite peut aussi, quelques fois, s’accompagner de démangeaisons et de douleurs au niveau du gland. La difficulté à uriner, quant à elle, ne survient que dans de très rares cas.

Quelles sont ses causes ?

Lorsqu’il s’agit de la balanite, plusieurs facteurs sont en cause :

  • Les champignons, les virus, les parasites ou encore les bactéries qui élisent domicile dans le gland et s’y prolifèrent pour ensuite provoquer l’inflammation. Cette zone est, en effet, humide et chaleureuse, ce qui la rend propice au développement des germes et des champignons.
  • Les maladies de la peau à l’instar du psoriasis ou de l’eczéma ;
  • L’irritation chimique, comme l’utilisation de savon ou de produit hygiénique, ou mécanique (comme le frottement par exemple), au niveau du pénis.

Même si l’utilisation excessive de savon peut causer la balanite, le manque d’hygiène est également en cause. Effectivement, les hommes doivent éliminer et nettoyer correctement toutes les secrétions normales émanant du prépuce.

Et les facteurs de risque ?

Même si le fait d’être non-circoncis y est pour beaucoup en ce qui concerne l’apparition de l’inflammation. Certains autres facteurs favorisent aussi la survenue de cette inflammation du gland. Il s’agit notamment de :

  • Le diabète chez l’homme ;
  • La prise d’antibiotiques chez les petits garçons.

Les traitements possibles en fonction de la cause

Pour prendre en charge la balanite, la connaissance de sa cause est importante. Le traitement prescrit par le médecin va dépendre de la cause exacte de l’inflammation. Ainsi, vous devez savoir qu’un traitement de votre partenaire est recommandé lorsqu’il s’agit d’une balanite infectieuse.

balanite

En cas de balanite candidosique

Si l’inflammation est due à une candidose, l’application de crème antifongique deux fois par jour est suffisante pour la traiter. L’application doit se faire après la douche et assurez-vous de bien vous sécher avant. Dans les cas les plus sévères, le médecin peut recommander un traitement oral à base de fluconazole.

En cas de balanite à anaérobies

Pour cette forme de la maladie, le traitement s’effectuera par la prise d’une dose de metronidazole de 500 mg par jour durant une semaine.

Pour une balanite streptococcique

Si l’infection est due à des streptocoques, le traitement devra se faire par une antibiothérapie. Celle-ci peut se faire localement ou de manière générale. Mais chez les petits garçons, une antibiothérapie générale est souvent recommandée.

Traitement de la forme à Trichomonas Vaginalis

Pour cette forme, un traitement par la prise de métronidazole est aussi efficace. Il consiste à prendre une dose de 2 g en une prise unique.

En cas d’une balanite de Zoon

Si vous êtes atteint de cette forme de la maladie, il n’y a pas d’autres solutions que la circoncision pour la traiter. Après l’opération, vous devez compter quelques semaines pour une guérison complète.

Pour la forme allergique de l’inflammation

Si l’inflammation de votre gland est due à une allergie, le traitement sera à base de dermocorticoides. Aussi, le médecin vous conseillera d’éviter l’allergène ayant causé votre maladie.

Vous l’aurez compris, les causes et les formes de cette maladie peuvent être multiples. C’est uniquement en consultant un médecin que vous pouvez suivre le traitement adéquat. Il est donc inutile de faire de l’automédication. Sinon, vous pouvez toujours adopter les bonnes hygiènes pour prévenir cette inflammation.

Que faire pour prévenir cette maladie ?

En guise de prévention de la balanite, une bonne hygiène locale est la seule clé. Assurez-vous donc de laver régulièrement et soigneusement cette partie de votre appareil génital afin d’éliminer correctement toutes les sécrétions physiologiques qui peuvent se loger dans le prépuce et sur le gland. Pour ce faire, des produits avec un pH neutre sont parfaits.

Sources:
https://sante.journaldesfemmes.fr/quotidien/2512089-balanite-du-gland-traitement/
https://www.doctissimo.fr/sexualite/sexe-de-l-homme/douleur-gland-balanite

Vérifiez également

méningite

Méningite, les signes qui ne trompent pas

La méningite est une maladie très dangereuse tant pour l’enfant que pour l’adulte. Elle est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *