Accueil / Santé / Bilan cardiaque, focus sur les examens les plus pratiqués

Bilan cardiaque, focus sur les examens les plus pratiqués

Vous ne vous sentez pas bien depuis quelque temps et avez consulté votre médecin traitant ? Mais ce dernier vous à recommander de contacter un cardiologue car il a décelé des symptômes inhabituels ? Ne paniquez pas, c’est la procédure normale lorsque le médecin généraliste n’est pas sûr des symptômes. Chez le cardiologue, vous pouvez être emmené à faire un bilan cardiaque. Cet ensemble d’examens permet de mieux cerner les signes ou non d’un trouble cardiaque. Mais quelle sorte d’examen effectue-t-on lors d’un bilan cardiaque ? Cet article vous aidera à y voir plus claire.

C’est quoi le bilan cardiaque ?

Lorsque les symptômes soulevés par votre médecin généraliste se présentent comme étant des signes de maladies cardiaques, il passe la main à un cardiologue. C’est ce dernier qui vous proposera de faire un bilan cardiaque. Pouvant être de simples examens, ce type de bilan peut aussi être plus invasif et approfondi. En fait, il s’agit d’un ensemble d’examens médicaux ayant pour principal objectif de déterminer l’état de santé du cœur et de rechercher d’éventuelles maladies cardio-vasculaires.

A quel moment doit-on l’effectuer ?

Puisque le bilan cardiaque est destiné à évaluer le fonctionnement du cœur, ce n’est pas tout le monde qui doit le faire. En réalité, ce type d’examen ne doit se faire que lorsque vous présentez des symptômes faisant penser à des problèmes cardiaques. Ceux-ci peuvent être une angine de poitrine, d’un infarctus du myocarde ou encore d’une insuffisance cardiaque. Outre cela, tous les individus à risques (fumeurs, diabétiques, obèses, sédentaires,…) doivent également faire un bilan cardiaque dès 40 ans.

Par ailleurs, ce type de bilan est aussi indiqué aux personnes qui portent déjà un pacemaker.

Quel intérêt à faire un bilan cardiaque ?

En effectuant un bilan cardiaque, vous pouvez prévenir les complications que les symptômes cardio-vasculaires pourraient engendrer. A l’issue de tous les examens proposés dans ce type de bilan, votre médecin peut mettre en place, pour vous, un protocole de soin spécifique et adapté à votre état de santé. Il permet également de détecter à temps les sujets à risques. Effectivement, ce bilan permet, la majorité du temps, de détecter des problèmes au niveau des artères.

Comment se déroule le bilan cardiaque ?

Comme le bilan cardiaque regroupe divers examens, il se déroule par étape. Toutefois, vous devez savoir que son déroulement n’est jamais le même pour chaque patient. Ce bilan peut très bien se faire chez le médecin généraliste.

Il commence toujours par un examen clinique. Ici, le médecin prendra vos pouls, votre tension et auscultera votre cœur. Il utilisera un stéthoscope pour détecter les bruits suspects et anormaux que peut faire votre cœur lors des battements. En cas de besoin, le recours à un électrocardiogramme peut être envisagé. Si jamais votre médecin soupçonne une angine de poitrine, un dosage biologique des enzymes cardiaques peut aussi être effectué. Si d’autres examens plus approfondis doivent être effectués, le médecin généraliste passe le relais à un spécialiste.

Vous devez aussi savoir que plus les facteurs de risque de trouble cardiovasculaire sont importants, plus le médecin recommandera des examens plus poussés.

Quels sont les examens les plus pratiqués durant un bilan cardiaque ?

Dans le but de mieux surveiller la santé du cœur et de détecter même les plus petits troubles, le bilan cardiaque se  doit d’être particulièrement précis. Pour ce faire, les médecins proposent divers examens pouvant être complémentaires selon le cas de chaque patient. Ci-après les examens les plus courants lorsqu’il s’agit de bilan cardiaque.

bilan cardiaque

L’électrocardiogramme ou ECG

Il s’agit de cet examen permettant de tracer l’activité électrique du cœur lorsque celui-ci effectue des contractions. L’ECG peut être conseillé par le médecin lorsque le patient se plaint de douleurs à la poitrine, de palpitations ou encore de vertiges anormaux. L’électrocardiogramme permet de détecter entre autres des anomalies au niveau des artères, une cardiopathie hypertrophique, une tachycardie ou une arythmie cardiaque.

L’épreuve d’effort

Un des examens à effectuer durant un bilan cardiaque, l’épreuve d’effort consiste à faire un ECG pendant que le patient pédale sur un vélo ou court sur un tapis. Il est recommandé pour un patient qui s’essouffle de manière anormale. L’épreuve d’effort peut permettre de détecter le rétrécissement des artères.

L’échocardiographie

Cet examen est connu comme étant l’échographie du cœur. Très courante en cardiologie, cette technique se base sur l’utilisation d’ultrasons. Dans le bilan cardiaque, elle permet de détecter un caillot au niveau du cœur et l’angine de poitrine.

L’écho-Doppler

Il s’agit d’un examen qui complète l’échocardiographie. L’écho-Doppler permet d’explorer et d’analyser les flux sanguins. Il peut être veineux ou artériel. Grâce à cet examen, les médecins peuvent observer les conditions réelles de circulation du sang dans les veines et les artères.

La scintigraphie

Dans un bilan cardiaque, la scintigraphie est un examen plus approfondi de la santé du cœur. Il s’agit d’une imagerie médicale permettant d’analyser de près les contractions du cœur tout en permettant d’examiner l’état du myocarde.

Il convient ici de noter que la scintigraphie est effectuée par un radiologue. Elle peut aussi être faite sur la thyroïde, les poumons ou encore le rein et les os.

Le Holter

Lors d’un bilan cardiaque, le moniteur Holter permet d’enregistrer la fréquence des battements cardiaques durant 24 à 48 heures. Il permet ainsi d’identifier les anomalies relatives au rythme cardiaque. Généralement, le Holter complète l’électrocardiogramme.

Sources:
https://www.topsante.com/Landing-Pages/tout-savoir-sur-le-bilan-cardiaque
https://www.santemagazine.fr/sante/examens-medicaux/autres-examens/sante-du-coeur-quand-faire-un-bilan-cardiaque-171608

Vérifiez également

somnambulisme

Le somnambulisme, parlons-en

Le somnambulisme est un mot d’origine latine. Sa signification littérale est se promener en dormant. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *