Accueil / Libido / Boulimie: qui sont les personnes à risque?

Boulimie: qui sont les personnes à risque?

Avec l’anorexie, la boulimie fait partie de ces troubles alimentaires encore mal connus du public mais qui touchent de nombreuses personnes à travers le monde. Les personnes atteintes de ce trouble ressentent une gêne constante et leurs vies sociales peuvent même en être affectées. Heureusement, la boulimie peut être guérie et les malades peuvent mener une vie normale. Comment se manifeste cette maladie ? Quelles sont ses causes ? Quel genre de personne risque de souffrir de la boulimie ? Les réponses à toutes ces questions vous sont données dans les prochains paragraphes.

La boulimie, c’est quoi ?

Contrairement à ce que la majorité des gens pense, la boulimie n’est pas un excès de gourmandise. Les personnes qui en sont atteintes ne sont pas capricieuses, mais sont véritablement malade. Effectivement, cette maladie fait partie des troubles du comportement alimentaire ou TCA. La boulimie se différencie par l’apparition de crises de boulimie. Appelée aussi crise de suralimentation, cette phase se rapporte au moment où la personne malade ingurgite une très grande quantité de nourriture sans qu’elle ne puisse s’arrêter. D’après certains spécialiste, au cours d’une crise, le malade peut absorber jusqu’à 3000 kcals.

Dans la majorité des cas, les personnes boulimiques ne peuvent pas se contrôler durant les crises. Une fois que ces dernières sont terminées, le malade commence à avoir honte et se sent coupable. Il arrive aussi, très fréquemment, qu’il essaie d’éliminer toutes les calories ingurgitées en ayant recours aux vomissements. Une autre alternative très prisées par les boulimiques est aussi l’usage de laxatifs. Le but est ici d’éviter à tout prix de prendre du poids.

Quelles sont les causes de la boulimie ?

Ayant été mis en évidence depuis les années 70, les causes exactes de la boulimie ne sont pas connues jusqu’à ce jour. Néanmoins, avec les nombreuses études qui ont été menées depuis, de nombreuses hypothèses existent actuellement pour expliquer l’origine de ce trouble. Ainsi, divers facteurs pourraient expliquer la survenue de cette maladie :

  • Les facteurs génétiques : même si le gène responsable de cette pathologie n’a pas été identifié, des études ont permis de conclure que si un membre de votre famille souffre de boulimie, il y a de forte chance qu’un autre membre en souffre aussi.
  • Les facteurs neurologiques : diverses recherches ont abouti au lien existant entre un dysfonctionnement sérotoninergique et le trouble de sensation de satiété qui atteint souvent les personnes boulimiques. Chez celles-ci, le niveau de sérotonine est plus bas que la normale. Or, cette hormone a pour rôle de stimuler la zone du cerveau qui est en charge de réguler l’appétit.
  • Les facteurs psychologiques : d’après les résultats de nombreuses études, la boulimie aurait un lien avec une faible estime de soi. Dans la majorité des cas étudiés, cette maladie toucherait plus fréquemment les personnes qui ont de la difficulté à s’exprimer par rapport à ce qu’elles ressentent. Par ailleurs, les malades partagent des traits communs en ce qui concerne leur personnalité. Les chercheurs ont par exemple soulevé le manque d’initiative, le conformisme, le manque de spontanéité,…
  • Les facteurs socioculturels : A côté de tous les facteurs cités précédemment, des causes socioculturels peuvent aussi être à l’origine de la boulimie. Tel est par exemple les images de « la femme parfaite » véhiculées par diverses publicités.

Boulimie qui sont les personnes à risque

Quels sont ses symptômes ?

La boulimie est un trouble en liaison étroite avec une crise compulsive. Les personnes souffrantes de cette maladie perdent tout contrôle sur leur corps et le fait de prendre le repas peut leur être très pénible. Ce trouble alimentaire se manifeste par plusieurs phases :

  • La phase de suralimentation durant laquelle le malade va manger sans pouvoir s’arrêter ;
  • La phase de jeûne durant laquelle les patients pensent éviter de prendre du poids ;
  • Les vomissements provoqués après avoir ingurgité beaucoup d’aliments ;
  • La prise de laxatifs et de diurétiques ;
  • La pratique très intense d’activités sportives ;
  • Saute d’humeur, honte, culpabilité isolement.

Qui sont ceux qui risquent le plus de devenir boulimique ?

D’après les spécialistes, les principales personnes à risque sont les adolescents. Toutefois, la boulimie affecterait davantage les filles (sur 20 personnes atteintes, 1 seulement est un garçon). Débutant souvent à la fin de l’adolescence, cette pathologie toucherait plus les populations des pays industrialisés. Aussi, certaines personnes exerçant des métiers de mannequin, danseur, acteur ou  encore des athlètes ont plus de chance de devenir boulimique. Il faut rappeler que ces métiers exigent un certain contrôle sur son poids et son image.

Vous ne le savez peut-être pas, mais un régime amaigrissant peut aussi causer ce trouble alimentaire. Des études ont même permis de connaître que la moitié des cas de boulimie enregistrés a débuté lors de ce type de régime. Par ailleurs, les personnes ayant déjà été atteintes d’anorexie mentale peuvent aussi être affectées par ce trouble.

Comment guérir de la boulimie ?

Si vous êtes atteint de la boulimie ou qu’un de vos proches en souffre, rassurez-vous, cette maladie peut être traitée en adoptant certaines habitudes. La première est de parler pour pouvoir sortir de l’isolement. Pour ce faire, les proches de la personne maladie vont jouer un rôle capital en l’encourageant. Ils doivent aussi le rassurer par rapport au fait qu’il n’y a pas de honte à avoir par rapport à sa maladie. Cela aidera considérablement le patient à sortir de son isolement. La deuxième solution à la boulimie concerne toujours la famille et les proches qui doivent s’engager. Pour ce faire, une thérapie familiale est une très bonne solution.

Sources:

https://www.femina.fr/question/le-stress-me-donne-des-crises-de-boulimie

https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/boulimie-4-idees-recues-sur-ce-trouble-du-comportement-alimentaire-2075490

Vérifiez également

Mononucléose

Mononucléose: tout savoir sur la maladie du baiser

Connue comme étant la maladie du baiser, la mononucléose est encore peu connue. Toutefois, elle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *