fbpx
calculs biliaires

Calculs biliaires: les signes qui doivent alerter

Le foie est un organe très complexe. Il assure de nombreuses taches pour le bon fonctionnement de l’organisme. Parmi les pathologies touchant le foie, l’hépatite est sans aucun doute la plus connue. Or, vous devez savoir que le foie peut également présenter des lithiases. C’est ce que l’on appelle communément « calculs biliaires » dans le monde médical. Encore méconnus, les calculs biliaires touchent de plus en plus de personnes actuellement. Une douleur au foie peut-elle signifier qu’on est atteint de ce trouble ? Quels sont les symptômes des calculs biliaires ? Qui peuvent en être atteint ? Et comment les prévenir ? Ci-après toutes les informations à ce propos.

Calculs biliaires : définition

Ce n’est peut-être pas la première fois que vous entendez parler de calculs biliaires. Toutefois, vous ne savez pas exactement de quoi il s’agit ? En fait, les calculs biliaires ou lithiases biliaires sont des petits cailloux qui se forment au sein de la vésicule biliaire. Cette dernière peut être assimilée à une poche ayant pour fonction de stocker la bile.

Généralement, le calcul est formé par du cholestérol qui s’est cristallisé. Mais dans certains cas, des « pierres » composés de pigments biliaires peuvent également voir le jour. Tel est le cas lors de maladies graves atteignant le foie.

En matière de forme et de taille, les calculs biliaires diffèrent d’une personne à un autre. Vous devez tout simplement qu’ils peuvent être comme un grain de sable tout comme ils peuvent être comme une balle de golf.

Quels sont les symptômes  qui doivent alerter ?

Ce qui est assez difficile avec les calculs biliaires, c’est qu’ils peuvent être asymptomatiques. La personne qui en souffre n’est donc pas au courant de ses problèmes de santé que lorsque des complications surviennent.  Il faut reconnaître cependant que les lithiases biliaires sont, en général, sans gravité.

Lorsque ils entraînent des symptômes, cela signifie que le patient fait des crises, connu sous l’appellation de « coliques biliaires ». Quoi qu’il en soit, si les crises se manifestent, vous devez les reconnaître pour mieux agir. Voici donc les principaux symptômes des calculs biliaires qui doivent vous alerter :

  • Une douleur brutale et permanente au niveau de l’épigastre. Celui-ci désigne la zone qui se trouve en haut à droite de l’abdomen. Cette douleur peut également irradier vers l’omoplate droites et l’épaule. Lorsqu’elle survient, le patient peut même avoir le souffle coupé. Cette crise peut durer jusqu’à deux heures. Il arrive également que les patients la confondent avec l’ulcère d’estomac. Or, la localisation de la douleur permet de distinguer les deux troubles ;
  • Des nausées et des vomissements ;
  • Une fièvre élevée peut également se manifester à la suite de la crise. Si tel est le cas, une consultation d’urgence est fortement recommandée.

Si la consultation tarde, le calcul contenu dans la vésicule biliaire peut conduire à un risque de septicémie. Au contraire, si les calculs biliaires sont asymptomatiques, le patient n’a rien à craindre. Et aucune consultation n’est nécessaire.

calculs biliaires

Qui sont les personnes à risque ?

Même si les calculs biliaires peuvent toucher tout le monde, certaines personnes sont plus susceptibles que les autres d’en souffrir.

  • Les femmes – elles sont plus exposées à la formation lithiases biliaires du fait qu’elles ont plus d’œstrogènes. Cette hormone féminine serait, en effet, à l’origine de l’importante quantité de cholestérol qui se trouve dans la bile.
  • L’âge – avec le temps, le risque de développer des calculs biliaires augmente également.
  • Les personnes souffrant de n’importe quelle maladie gastro-intestinale sont aussi plus sujettes à la lithiase biliaire.

Certains facteurs peuvent également favoriser la formation de calculs biliaires. En voici quelques exemples :

  • La sédentarité – le fait de ne pas effectuer des activités physiques triplerait le risque d’avoir des calculs biliaires selon les spécialistes.
  • Le surpoids et l’obésité – ici, le risque de développer une lithiase biliaire est doublé. Cela s’explique par le fait que le foie produit plus de cholestérol qui vient se mettre dans la bile en cas d’obésité.
  • Le diabète – cette maladie faciliterait la formation de lithiase biliaire de par ses caractéristiques.
  • Une perte de poids trop brusque – à côté de l’obésité, une perte de poids rapide est également un facteur de risque à la formation de calculs biliaires. Effectivement, le fait de suivre un régime hypocalorique favorise les lithiases car le foie travaillerait davantage et augmente le taux de cholestérol dans la bile.

A part ces principaux facteurs, la grossesse, le jeune, la prédisposition génétique ou encore certains médicaments anti-cholestérol favorisent aussi la survenu des problèmes liés aux calculs biliaires.

Que faire pour prévenir les calculs biliaires ?

La prévention des calculs biliaires passe essentiellement par le fait d’éviter au maximum tous les facteurs qui peuvent favoriser leur apparition. A cet effet, vous pouvez suivre les quelques conseils suivants :

  • Veillez à effectuer régulièrement des activités physiques. 30 minutes de marche par jour est déjà primordial pour prévenir les lithiases biliaires ;
  • Assurez-vous de garder un poids normal. Si vous devez effectuer un régime perte de poids, veillez à ne pas perdre trop brusquement vos kilos superflus ;
  • Miser sur une alimentation riche en fibres alimentaires. Les fibres agissent en effet sur l’effet de satiété et aide à lutter contre l’obésité.

Si vous êtes végétariens, il se pourrait que vous ayez toutes les chances de votre côté pour prévenir les calculs biliaires. En effet, l’alimentation des végétariens apporte assez de fibres et contient les bonnes graisses pour l’organisme.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/sante/fiche-maladie/calcul-de-la-vesicule-biliaire-lithiase-biliaire-177279
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/03/07/17725-quand-vesicule-biliaire-fait-ses-calculs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.