fbpx

Comment booster votre testostérone ?

La testostérone est une hormone uniquement produite dans les testicules. Elle a un impact majeur sur le comportement, la physiologie et le désir sexuel d’un homme. Mais elle aide surtout dans la production des globules rouges. Pour booster votre testostérone, vous pouvez recourir aux solutions naturelles et aux solutions médicamenteuses.

Les activités physiques pour booster votre testostérone

En première liste, faire du sport est la solution idéale pour booster votre testostérone rapidement. Les exercices physiques aident dans la sécrétion de testostérone. Il existe pour ce faire différents types de sport spécialement mis à la disposition des individus. Il en est ainsi des sports de combat, des sports d’athlétisme, des CrossFits, du cross training et de la musculation. Vous pouvez donc faire de la marche, du footing, de la natation, de la boxe, etc.

Mais le sport le plus préconisé est la musculation. S’entraîner avec la fonte, avec des poids et des mouvements polyarticulaires sera efficace. Ils stimulent la construction musculaire en abîmant les fibres musculaires pour ensuite les réparer. Le processus de récupération musculaire va élever le taux de testostérone.

Les sports à haute intensité et réguliers pour une durée de 45 minutes permettent de booster votre testostérone. Mais il faut prendre certaines précautions lors de la pratique de quelques exercices physiques. Les sports d’endurance doivent être pratiqués avec des séances courtes, mais à forte intensité. Dans le cas contraire, vous allez freiner la production de testostérone au lieu de l’augmenter. Quant aux exercices cardio, il faut les limiter. Ils altèrent la croissance musculaire pour réduire le taux de testostérone.

Les nourritures pour booster votre testostérone

Booster votre testostérone est possible avec les différents types d’aliments qui existent. Les légumes sont les plus importants, car ils apportent des éléments nutritifs de toutes les sortes. Certains légumes contenant des phytonutriments favorisent l’augmentation du taux de testostérone puisqu’ils suppriment les œstrogènes. Pour gagner en testostérone, il faut consommer suffisamment des protéines. Ces produits sont nécessaires pour construire la masse musculaire, à côté pour élever le taux de testostérones. Les apports en lipides c’est-à-dire en graisse sont essentiels. On recommande alors la consommation d’aliment riche en acide gras et en lipides saturés.

Certains aliments sont interdits afin de booster votre testostérone au mieux. Du moins, il faut les consommer avec modération si vous ne pouvez pas vous en passer. Ces aliments sont reconnus pour ralentir la production de testostérones. L’alcool, le sucre et les épices en grande quantité sont les aliments en question. Voici une liste des aliments reconnus comme boosteur de testostérones si vous n’avez pas des idées :

  • Les crucifères
  • L’avocat
  • La grenade
  • L’œuf
  • Le bœuf
  • Le thon
  • Les huitres
  • L’ail
  • Le gingembre
  • L’avoine

Pour booster votre testostérone, il y a une panoplie de plantes. Ce sont des boosters naturels de testostérone vu leur propriété vertueuse. Il en est ainsi du tribulus terrestris, du fenugrec, du ginseng. On peut les prendre en infusion pour en faire sa boisson quotidienne.

booster votre testostérone

Les sommeils pour booster votre testostérone

Le fait de prendre du repos de temps à autre aide à booster votre testostérone. Et quoi de mieux que de dormir pour bénéficier d’un repos suffisant ? Le sommeil est un grand moyen pour récupérer les énergies épuisées dans la journée. Il permet de réduire la production du cortisol qui est une hormone du stress abaissant l’hormone testostérone. Mais surtout, il permet de préserver et de fixer les hormones essentielles à l’organisme. Les hormones de croissance et la testostérone en font partie.

Dans ce cas, dormez ! Privilégiez un sommeil suffisant et de qualité pour en bénéficier des testostérones en masse. Il faut avoir des nuits longues au minimum 8 heures à 10 heures à chaque fois pour se régénérer. Les petites siestes de récupération ne sont pas de refus dans la journée. Beaucoup de personnes ont du mal à bien dormir. Pour assurer un sommeil de qualité, il y a des astuces bien efficaces. Il faut prendre des infusions, éteindre toutes les lumières aux alentours, rester dans le noir et dans le calme. Avec ces astuces, vous allez bien dormir pour booster votre testostérone.

Les consultations médicales pour booster votre testostérone

Il arrive que ces solutions naturelles ne soient pas suffisantes, voire même inefficaces pour booster votre testostérone. De ce fait, il faut recourir aux remèdes médicamenteux. Ce sont des formes synthétiques de testostérone. Elles peuvent être utilisées par injections intramusculaires, des gels, des patchs ou des implants cutanés. Elles peuvent aussi être prises par les divers compléments alimentaires. Plusieurs de ces produits sont disponibles sur le marché pour augmenter la testostérone.

  • Le cypionate de testostérone
  • L’enanthate de testostérone
  • Le propionate de testostérone
  • La fluoxymestérone
  • Le 17 — méthyle-testostérone
  • La dihydrotestostérone

Dès les premiers signes de manque en testostérone, il faut immédiatement voir un médecin. Il ne faut pas attendre que les symptômes de carence soient graves avant de les soigner. Les consultations médicales sont indispensables avant de prendre des médicaments de ce genre. L’automédication pour traiter les carences est dangereuse. Celui-ci fera des analyses et des diagnostics pour savoir les causes de votre baisse de testostérones. Il pourra après vous prescrire les traitements adéquats pour booster votre testostérone avec les doses et la durée.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=10-aliments-qui-boostent-la-testosterone
https://www.santemagazine.fr/sante/dossiers/physiologie/testosterone-quel-est-son-role-chez-lhomme-et-chez-la-femme-332393

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

Les symptômes du syndrome de Cogan

Les symptômes du syndrome de Cogan

Le syndrome de Cogan est une atteinte oculaire.  Elle résulte d’une kératite interstitielle, parfois associée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *