fbpx
cancer du sein

Comment détecter un cancer du sein à l’avance ?

Le cancer du sein affecte environ une femme sur huit à travers le monde. Certains facteurs augmentent le risque de survenue du cancer du sein. Des signes particuliers permettent de le détecter à l’avance.

Les facteurs de risques du cancer du sein

Il peut survenir chez les femmes sans distinction. Certains facteurs augmentent cependant le risque de cancer du sein chez certains cas.

  • L’âge

Le risque chez une femme d’attraper un cancer du sein augmente avec l’âge. D’après les statistiques, les deux tiers de patientes ont été l’atteints après leurs cinquante ans.

  • L’histoire familiale

Ce n’est pas à proprement dire héréditaire. Le risque de transmission génétique de cette maladie est évalué à environ cinq pour cent. Cependant, le risque est quinze fois supérieur pour une femme dont une parente directe est atteinte. Par parente directe, on entend la mère ou une sœur.

  • Un antécédent

Le taux du risque de récidive du cancer du sein est très élevé.

  • L’imprégnation hormonale

L’imprégnation hormonale est le taux d’œstrogène et de progestérone auquel la femme est exposée tout au long de sa vie. La valeur varie en fonction du nombre de grossesses, de l’avènement de la puberté et de la ménopause. Les risques sont élevés pour les femmes n’ayant pas eu d’enfant. Il en est de même pour les cas de puberté précoce ou de ménopause tardive.

  • L’alimentation

Une consommation d’aliments riches en matière grasse et pauvre en fibres accroit le risque de cancer du sein. L’obésité augmente la sécrétion d’œstrogène qui est un des facteurs de risque.

Les signes précurseurs d’un cancer du sein

La patiente peut d’elle-même constater les signes qui présagent la survenue d’un cancer du sein. Il n’est pas douloureux, mais il présente des signes apparents.

  • Des grosseurs dans le sein
  • Des changements de la taille du sein
  • Rides ou fossettes sur la peau
  • Des peaux d’orange
  • Des rondeurs
  • Mamelon rentrant
  • Nodule palpable
  • Enflure sous l’aisselle
  • Écoulements
  • Rougeurs du mamelon

Dépistage du cancer du sein

Les mesures de dépistage visent à détecter la possibilité d’un cancer du sein afin d’augmenter les chances de l’éliminer.

  • Consultation médicale

La consultation médicale est impérative après détection de l’un des signes précurseurs. Une autopalpation régulière permet d’observer tout changement ou toute anomalie au niveau du sein.

  • Examen clinique

La palpation par un professionnel de santé est la seule méthode qui garantit le dépistage du cancer du sein. Un médecin généraliste ou une sage-femme est capable de déceler les anomalies au niveau de la santé du sein. La fréquence recommandée pour un tel dépistage est d’au moins une fois par an à partir de vingt-cinq ans.

  • Mammographie

L’examen radiographique du sein est systématique tous les deux ans pour les femmes entre cinquante et soixante-quatorze ans. L’interprétation de la mammographie fait obligatoirement l’objet d’une seconde observation.

  • Échographie mammaire

Il se peut qu’une mammographie ne soit pas concluante. L’échographie offre une meilleure visibilité des résultats grâce à une meilleure résolution de l’image.

  • Suivi spécifique

Le suivi est indispensable pour les femmes présentant des facteurs de risque de cancer du sein. Lesdits facteurs sont les antécédents personnels et familiaux.

  • Biopsie

La biopsie est l’analyse d’échantillons prélevés pour détecter les éventuelles cellules cancéreuses. L’analyse détermine le degré de gravité du cancer et le traitement correspondant.

cancer du sein

Mesure de prévention

La prévention passe par une réglementation du mode de vie et de l’alimentation.

  • Mode de vie correcte

Une activité physique suffisante et l’abstinence en tabac et en alcool sont les corrections incontournables pour prévenir le cancer du sein. Le maintien du poids permet de réduire le risque d’apparition d’un cancer. Il faut aussi éviter au maximum le contact avec des produits chimiques et des pesticides.

  • Alimentation saine

L’alimentation complète doit inclure suffisamment de légumes et de fruits riches en fibres.

  • Vitamine D

L’une des vertus de la vitamine D est de réduire les risques de cancer. Les experts recommandent de prendre un supplément de vitamine D en guise de prévention. Une exposition au soleil stimule l’absorption et l’utilisation de la vitamine D.

  • Médicaments

Il existe des médicaments destinés à la prévention du cancer chez des sujets présentant les risques.

Les traitements du cancer du sein

À l’heure actuelle, il existe cinq possibilités de traitement:

  • La chirurgie

La chirurgie du sein ou mastectomie peut être partielle ou totale en fonction de la taille de la tumeur. Elle s’accompagne d’une opération du ganglion lymphatique sous l’aisselle.

  • La radiothérapie

On effectue une radiothérapie consécutivement à une mastectomie pour détruire complètement les cellules cancéreuses.

  • La chimiothérapie

La chimiothérapie permet d’exterminer les cellules cancéreuses qui se sont éparpillées en dehors du sein affecté.

  • La thérapie hormonale

Cette thérapie utilise des substances antihormonales pour empêcher le développement des cellules qui est stimulé par les hormones sexuelles.

Sources:
https://www.topsante.com/medecine/cancers/cancer-du-sein
http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/cancer-sein/ce-que-je-ressens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.