Accueil / Santé / Comment identifier si votre enfant a une infection de l’oreille ?

Comment identifier si votre enfant a une infection de l’oreille ?

Cela peut être difficile à accepter, mais certaines infections continuent de toucher les jeunes enfants, même si les parents font tout leur possible pour les empêcher. Les infections d’oreilles figurent parmi d’entre elles. Les chiffres ont montré qu’au moins 5 enfants sur 6 pourraient avoir été atteints d’otite moyenne ou d’infection de l’oreille moyenne avant l’âge de 3 ans. Comment savoir si votre enfant contracte cette maladie ? Poursuivez la lecture pour en savoir plus !

Pourquoi les enfants sont-ils plus sujets à cette infection ?

Le développement des trompes d’Eustache, qui relient la gorge à l’oreille moyenne reste l’une des raisons pour lesquelles les enfants sont plus susceptibles d’avoir une infection auriculaire. Ces tubes sont plus petits et plus plats chez les enfants que chez les adultes, ce qui empêche le liquide de s’écouler de l’oreille, même dans des circonstances normales. De plus, si les tubes sont enflés ou obstrués par du mucus en raison d’un rhume ou d’une autre maladie respiratoire, le liquide dans l’oreille ne parvient pas à s’écouler.

Les infections d’oreille affectent souvent les enfants, car leur système immunitaire est encore en développement et a donc plus de difficulté à lutter contre les infections virales ou bactériennes.

Comment définit-on une infection auriculaire ?

Une infection d’oreille se produit lorsque des bactéries, des virus ou des champignons affectent différentes parties de cet organe auditif. Cela conduit souvent à une accumulation de liquide douloureux et à une inflammation de l’oreille moyenne. Dans d’autres cas, les infections auriculaires peuvent affecter et entraîner de la douleur aux parties externes et internes de l’oreille.

Ce genre d’infection peut être aiguë ou chronique. Les infections de l’oreille aiguës sont douloureuses et durent pendant une courte période de temps alors que les infections chroniques de l’oreille peuvent se reproduire constamment, ou pire, entraîner des dommages permanents à l’oreille.

Les symptômes communs chez les enfants

infection de l'oreille symptômes chez les enfants

Plusieurs indicateurs d’infection auriculaire peuvent survenir chez les bébés et les enfants. Un changement d’humeur (plus agiter ou pleurer plus que d’habitude) peut indiquer une infection. Un autre indice important qu’un bébé peut avoir est une fièvre voire un rhume ou une infection des sinus parce que ce type d’infection se produit souvent avec ces maladies. Parmi les autres signes potentiels d’infections de l’oreille, citons :

  • Saisir ou tirer les oreilles : les bébés qui le font cherchent à faire savoir qu’ils ont mal. Toutefois, notez que certains enfants tirent les oreilles pour d’autres raisons également, mais cela ne signifie pas forcément une maladie.
  • La diarrhée ou le vomissement
  • La diminution de l’appétit
  • La présence de liquide jaune ou blanc s’écoulant de l’oreille
  • L’odeur désagréable : une odeur nauséabonde venant de l’oreille de l’enfant peut être un signe d’infection
  • Les difficultés pour dormir : parfois, la position couchée peut augmenter la douleur causée par une infection de l’oreille.

Les experts notent également que certains bébés atteints d’otites ne réagissent pas à certains sons ou perdent souvent leur équilibre.

Comment traiter efficacement ce type d’infection ?

Dans la majorité des cas, les infections auriculaires ne nécessitent pas de médicaments sauf dans les cas graves d’infection chez les nourrissons. Bien que la douleur causée par l’infection puisse se développer soudainement, elle ne dure pas longtemps et certaines infections auriculaires moyennes peuvent disparaître d’elles-mêmes en deux à trois jours.

Avant de traiter l’infection de l’oreille chez les enfants, une académie américaine en pédiatrie souligne qu’une période de 48 à 72 h d’attente ou de première observation doit être effectuée afin de déterminer si l’infection peut se résoudre sans traitement antibiotique.

Les remèdes à la maison pour traiter les infections d’oreille

Les personnes souffrant d’otites doivent éviter les antibiotiques, car ils peuvent endommager le système intestinal, perturber le microbiome de votre corps et augmenter le risque de problèmes de santé. Au lieu de vous subir les effets secondaires de ces antibiotiques, essayez les remèdes naturels suivants pour combattre les infections de l’oreille :

L’ail

Ce légume possède des propriétés antimicrobiennes et antalgiques naturelles. Si vous avez une infection d’oreille, vous pouvez manger deux à trois gousses d’ail crues par jour ou essayer de faire des gouttes auriculaires à l’ail pour soulager la douleur. Écrasez une gousse d’ail cru frais et dissolvez-la dans de l’huile d’olive. Mettez quelques gouttes d’huile dans votre conduit auditif, tant que le tympan n’est pas perforé.

Le lait maternel

Le lait maternel contient des anticorps naturels qui peuvent accélérer la guérison, réduire l’enflure et éliminer l’infection. Il est aussi plus sûr et moins coûteux que les antibiotiques. Toutes les 3 ou 4 h, mettez deux à trois gouttes de lait maternel dans le conduit auditif.

L’huile de noix de coco

huile de noix de coco infection de l'oreille enfant

Vous pouvez mettre quelques gouttes d’huile de noix de coco dans le canal auditif, car les propriétés antivirales et antimicrobiennes de l’huile peuvent éliminer l’agent responsable de l’infection. Si l’huile s’est solidifiée, liquéfiez-la en déposant une petite quantité dans un verre à liqueur ou un petit récipient et placez le récipient dans une tasse d’eau chaude.

L’oignon

Un cataplasme d’oignon chaud appliqué derrière l’oreille peut être utile pour déplacer la chaîne lymphatique post-auriculaire et le système vasculaire. C’est efficace aussi afin d’éloigner la congestion de la zone enflammée de l’oreille moyenne.

Pour faire un cataplasme à l’oignon, faites chauffer un demi-oignon au four grille-pain pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’il soit chaud. Vérifiez la température en appliquant l’oignon sur votre oreille ou votre avant-bras interne pendant plusieurs secondes. Une fois que l’oignon est prêt, enveloppez-le dans une étamine ou un torchon fin. Appliquez le plus grand côté coupé à la zone située derrière l’oreille.

Sources et références

 Institut national sur la surdité et les autres troubles de la communication (NIDCD), 15 décembre 2016

laryngoscope. 2014 janvier; 124 (1): 301-5

médecin de famille, juillet 2017

Institut national sur la surdité et les autres troubles de la communication (NIDCD), 12 mai 2017

Vérifiez également

se mettre au yoga

Le yoga : pourquoi il est bien de se mettre au yoga

Le yoga est une discipline du corps et de l’esprit. C’est un mode de vie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *