Accueil / Santé / Comment interpréter le taux d’albumine dans les urines?

Comment interpréter le taux d’albumine dans les urines?

Pour diverses raisons, votre médecin vous a dit d’effectuer une analyse d’urines. Vous vous êtes exécuté et maintenant que vous avez les résultats, vous aimerez bien savoir ce qu’ils signifient ? Il faut s’accorder que l’interprétation du taux d’albumine dans les urines revient à votre médecin. Toutefois, le fait de connaître sa signification peut vous rassurer avant votre rendez-vous chez votre médecin traitant. C’est tout l’intérêt de cet article. Effectivement, vous trouverez ci-après pourquoi faire ce test, quel genre de maladie peut être détecté via l’albuminurie et quel est le taux normal d’albumine dans les urines.

Albumine : définition

Lorsqu’on parle d’albumine, nombreuses sont les personnes qui ne savent pas qu’il s’agit d’une protéine. Elle est d’ailleurs présente en grande quantité dans le sang, à raison de 60% de toutes les protéines du sang.  L’albumine est fabriquée par les cellules du foie, couramment connues sous l’appellation « hépatocytes ». Toutefois, elle peut aussi provenir de l’alimentation comme le lait ou  le blanc d’œuf. Elle a pour rôle de maintenir la pression oncotique du sang.

En temps normal, l’albumine ne doit pas se retrouver dans les urines car cela pourrait signifier une pathologie ou un dysfonctionnement de l’organisme. Cependant, il peut aussi arriver (lors de gros efforts ou de fièvre) que vous soyez atteint de protéinurie passagère. Dans ces cas-là, elle est dite physiologique.

Comprendre ce qu’est l’albuminurie

L’albuminurie ou protéinurie se rapporte à une analyse des urines destinée à détecter la présence d’albumine dans les urines. Cette analyse est recommandée par le médecin lorsqu’il veut affiner sa diagnostique.

Le test se fait à jeun et peut se faire selon deux manières. La première consiste à utiliser des bandelettes urinaires tandis que la deuxième se fait au laboratoire. Pour bon nombre de spécialistes, les bandelettes ne s’utilisent que pour pister la présence d’albumine dans les urines. Si le test est positif, une analyse plus poussée doit être faite en laboratoire. Les laborantins utilisent ici un échantillon d’urine de la première miction de la journée, toujours à jeun. Ensuite, l’analyse d’un échantillon de toutes les urines évacuées durant 24 heures et que l’on a recueilli est effectuée.

Pourquoi rechercher de l’albumine dans les urines ?

Comme il a été dit plus haut, votre médecin peut vous recommander de faire un test d’albumine dans les urines pour pouvoir affiner son diagnostic et éliminer certaines éventualités. Aussi, cette analyse est aussi faite pour dépister, de manière facile et rapide, toutes les maladies rénales. Certaines d’entre elles ne présentent, en effet, aucun symptôme même jusqu’à une phase avancée. Il arrive également que l’albuminurie soit détectée par pur hasard, lors d’un test de routine.

La recherche d’albumine dans les urines est aussi effectuée de manière ponctuelle lorsque votre médecin soupçonne une pathologie comme le diabète ou encore la pancréatite.

albumine dans les urines

Taux d’albumine dans les urines : quelles normes ?

Vous avez suivi les conseils de votre médecin et vous avez fait faire une analyse de votre urine ? Il vous faut maintenant savoir comment interpréter correctement les résultats. Sachez alors que les résultats d’albuminurie se mesurent en mg/ 24 heures. On parle de microalbuminerie si le taux est compris entre 30 et 300 mg/24 heures. Si le seuil de 300 mg/24 heures est dépassé, le taux est anormalement élevé. Votre médecin va alors vous faire faire des analyses et examens complémentaires.

Taux d’albumine et grossesse

Néanmoins, vous devez savoir que ce taux peut aussi être influencé par votre état. En effet, le taux d’albumine de la femme enceinte peut facilement doubler. Ainsi, même à 200 m/ 24 heures, ce taux ne doit pas constituer l’objet d’inquiétude. Cependant, afin de réduire au maximum les risques liés à un taux d’albumine élevé chez la femme enceinte, une albuminurie est toujours nécessaire. Si le seuil de 300 mg/ 24 heures est dépassé, des examens complémentaires sont à faire dans les meilleurs délais. En effet, dans le pire des cas, cela peut accroitre le risque de retard de croissance intra-utérin et de mort in utero.

Un taux élevé ne signifie toujours pas une lésion grave

A l’issu d’un premier test, il a été découvert que vous avez un taux d’albumine très élevé ? Pas de panique, cela ne signifie pas que vous êtes atteint d’une lésion grave du rein. Effectivement, votre médecin va d’abord vérifier si ce n’est pas un faux positif. D’ailleurs, un pH urinaire trop élevé peut conduire à une forte concentration de protéines dans les urines. Il en est de même de la présence de sang dans ces derniers.

Présence d’albumine dans l’urine, quelles causes ?

Lorsqu’il s’agit de présence d’albumine dans l’urine, plusieurs causes peuvent en être à l’origine. Dans la majorité des cas, il s’agit toujours de maladies. En voici quelques exemples :

  • Le diabète, la présence de protéines, et donc d’albumine, dans les urines est très fréquente  pour les patients atteints de diabète ;
  • Le myélome chez les seniors est aussi une des causes de la présence d’albumine dans l’urine ;
  • La pancréatite ;
  • L’hypertension artérielle se manifeste également par la protéinurie ;
  • Toutes les maladies et pathologies touchant le rein peuvent être à l’origine d’une forte concentration d’albumine dans les urines.

Pour être sûr de ces pathologies à l’origine de l’albuminurie, d’autres examens complémentaires doivent être faits. Quoi qu’il en soit, la protéinurie ne se traite pas, pour qu’elle disparaisse, il faut que la maladie en cause soit traitée.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/analyses-medicales/Fiche.aspx?doc=albumine-analyse-sang
https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/albumine-comment-interpreter-le-taux-dans-le-sang-albuminemie-et-les-urines-albuminurie-2080032

Vérifiez également

abstinence tabagique

Abstinence tabagique : comment éviter les rechutes ?

Le tabagisme est le facteur de nombreuses maladies. Toutefois, il est possible de s’en sortir. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *