fbpx
prendre soin de votre flore intestinale

Comment prendre soin de votre flore intestinale ?

Constituée de nombreux micro-organismes, la flore intestinale influe énormément sur la santé. Elle contribue à la fonction digestive et immunitaire. Toutefois, ses bienfaits ne proviennent pas de tous ses éléments constitutifs. Certaines des bactéries existantes présentent un caractère nocif. En prendre soin consiste à équilibrer les deux catégories de population. Cela permet ainsi aux bonnes bactéries d’agir efficacement.

Rôle de la flore intestinale sur l’organisme

La population intestinale occupe en premier lieu une fonction digestive. Elle aide l’organisme à effectuer le métabolisme de certains nutriments. Elle améliore le transit intestinal et assure ainsi l’absorption des aliments et l’évacuation des déchets. Cette fonction lui permet d’agir sur les variations du poids et de prévenir la prise de poids. Pour cela, elle influe directement sur la régulation par le cerveau. La flore intestinale appuie aussi le système immunitaire. Elle contribue aussi à l’élaboration des vitamines B5, B6, B8, K, PP.

L’alimentation préconisée pour soigner son microbiote

Les bactéries intestinales puisent leurs ressources dans l’alimentation. Ainsi, une alimentation convenablement fournie assure la survie et le maintien de la quantité de bonnes bactéries.

  • Les fibres alimentaires

Toutes les sortes de fibres alimentaires présentent une utilité pour la flore intestinale. Elles constituent une part importante de l’alimentation des micro-organismes intestinaux. Ceux-ci les consomment puis les transforment. Les produits de leur fermentation s’avèrent importants pour les diverses fonctions de l’organisme.

Les fibres se retrouvent dans plusieurs sortes d’aliments. A priori dans les fruits et légumes, on en acquiert aussi en consommant des céréales complètes, des noix et des amandes.

Pour optimiser l’ingestion des fibres insolubles, on les consomme de préférence cuits. Cela les rend plus doux et donc plus digestes. Les aliments fermentescibles présentent un risque accru de provoquer des ballonnements. Il est recommandé de les prendre en quantité raisonnable.

  • Les probiotiques

Les probiotiques revigorent les bactéries intestinales qui s’en nourrissent. Ils leur permettent d’assurer pleinement leur fonction, mais aussi leur croissance. Leur croissance diminue le taux de bactéries pathogènes. Les aliments fermentés constituent les principales sources de probiotiques. Pour préserver le taux optimal, il est préférable de ne pas cuire les aliments à fond. Ils conservent ainsi toutes leurs capacités d’action.

  • Les graisses oméga 3

Les acides gras oméga 3 rétablissent et maintiennent l’équilibre intestinal. Ils préviennent les inflammations intestinales. L’huile de colza et de lin renferme une quantité idéale de ces bonnes graisses. On en trouve aussi dans les poissons gras comme le hareng, le maquereau ou la sardine.

  • Les épices

Les épices fournissent à la flore intestinale des polyphénols. Antioxydants, ceux-ci améliorent la qualité de la population. Le curcuma, le gingembre ou la muscade possèdent les qualités requises pour conserver le bon état du microbiote.

Les aliments à éviter pour préserver son microbiote

Certains aliments perturbent la santé de nos bactéries intestinales. Ils agressent les bonnes bactéries et favorisent la prolifération des mauvaises.

Le sucre

Le sucre, bien qu’inoffensif pour les bactéries, se trouve parmi les pires ennemis de la flore intestinale. Il accélère le développement de certaines entités nuisibles dont principalement le Candida albicans. La présence de ce champignon paraît indifférente pour l’organisme. Mais sous l’action du sucre, il peut croitre rapidement et envahir l’intestin. Il provoque alors une maladie appelée candidose, engendrant des troubles intestinaux, des malaises du système nerveux. Les médecins déconseillent surtout les aliments transformés à sucre ajouté. Parfois, certains aliments masquent leur taux index glycémique élevé par le goût non sucré. Il s’agit entre autres de céréales soufflées, de frites, de pains.

Le lait

Le niveau de tolérance au lactose varie d’un individu à l’autre. Le lait renferme aussi de la caséine. Cette protéine provoque souvent des réactions inflammatoires en cas d’affaiblissement du microbiote intestinal. De tels troubles nécessitent une privation temporaire de lait et de fromages.

Le gluten

Le gluten induit chez les personnes intolérantes une réaction immunitaire. Celle-ci agresse les bactéries présentes dans l’intestin. On en trouve dans certaines céréales comme le blé, l’orge ou le seigle. Ainsi, on réduit ou on évite la prise de pain et de pâtes alimentaires.

Les antibiotiques

Les antibiotiques éliminent autant les mauvaises que les bonnes bactéries. Une faible présence de bonnes bactéries laisse un accès libre à de nouveaux agents pathogènes.

prendre soin de votre flore intestinale

Les facteurs de l’appauvrissement de la flore intestinale

De nombreux facteurs peuvent nuire à la santé de notre microbiote. Ils interviennent à diverses périodes de la vie.

  • Une césarienne

Un enfant mis au monde par césarienne est privé du contact avec la flore vaginale de sa mère. Or, ces microorganismes maternels constituent le point de départ de la construction de la flore intestinale.

  • L’absence d’allaitement

Le lait maternel renferme les prébiotiques indispensables au développement des bonnes bactéries intestinales. L’absence d’allaitement prive le nourrisson de cet apport et réduit leurs capacités à contenir les mauvaises.

  • Une hygiène de vie incorrecte

La prise de poids et l’insuffisance d’activité physique nuisent au développement des bonnes bactéries. Le stress et les actions hormonales qui en découlent perturbent également l’équilibre intestinal.

  • L’âge

La capacité de maintien de l’équilibre intestinal diminue avec l’âge. Le vieillissement réduit ainsi la qualité du microbiote.

Sources:
https://www.topsante.com/medecine/digestion-et-transit/syndrome-de-l-intestin-irritable/je-prends-soin-de-ma-flore-intestinale-629087
https://www.aufeminin.com/sante-femme/flore-intestinale-s4008719.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *