fbpx
protéger votre foie

Comment protéger votre foie pendant une prise de médicament ?

Le foie est un organe aux fonctions multiples dont l’une des principales est le métabolisme. Ce rôle est primordial dans la prise de médicaments. Cependant, certains médicaments affectent négativement le foie. Cela se répercute sur tout l’organisme et l’état de santé général. Ainsi, il faut veiller à protéger votre foie.

Les différentes fonctions du foie

Le foie est situé entre le cœur, le poumon droit et l’estomac. Il faut protéger le foie parce qu’il assure des fonctions primordiales pour l’organisme.

  • Source d’énergie

L’organisme puise l’énergie qu’il utilise dans les nutriments organiques. Le foie en assure le stockage et la réutilisation.

Il transforme les sucres en glycogène qu’il est capable de stocker. En cas de besoin, le foie retransforme le glycogène en glucose que l’organisme utilise comme source d’énergie.

Le foie accumule les lipides sous forme de triglycérides. Il les retransforme ensuite en acides gras que l’organisme utilise produire de l’énergie.

  • Synthèse des protéines

Le foie métabolise les protéines contenues dans les aliments en acides aminés. À partir de ces acides aminés, il fabrique les protéines sanguines comme l’albumine ou les globines.

  • Détoxification

Le sang contient des substances toxiques provenant des déchets de l’organisme ou de l’alimentation. Le foie joue un rôle d’épurateur du sang. Il neutralise leur toxicité. Les substances ainsi obtenues sont évacuées au niveau des reins ou dans les selles.

  • Production de bile

Le foie fabrique la bile qu’il sécrète à travers la vésicule biliaire. La bile est constituée de bilirubines, d’acides biliaires et de cholestérol. Elle favorise la digestion des graisses alimentaires. Elle participe aussi à l’élimination des substances toxiques liposolubles.

  • Métabolisme des médicaments

Le foie sécrète une enzyme appelée cytochrome P450. Il est responsable de l’activation des médicaments par la transformation de leurs molécules au cours de leur métabolisme.

Les effets des médicaments sur le foie

La prise de médicaments peut entraîner une inflammation au niveau du foie. Cette inflammation est appelée hépatite médicamenteuse. Il en existe trois types.

  • L’hépatite cholestatique

L’hépatite cholestatique est une inflammation du foie accompagnée d’un arrêt de l’écoulement de la bile. Cet arrêt de l’écoulement est lié à la diminution ou l’arrêt de la sécrétion biliaire. Cela provoque la suspension du transport des acides biliaires du foie vers l’intestin et l’augmentation de la concentration des acides biliaires dans le sang et les tissus.

  • L’hépatite cytolytique

L’hépatite cytolytique est une inflammation hépatique due à la destruction des cellules du foie. La destruction peut être progressive ou massive et rapide. L’hépatite cytolytique d’origine médicamenteuse provient d’un surdosage ou d’une allergie au traitement.

  • L’hépatite mixte

Les hépatites médicamenteuses mixtes sont à la fois cholestatiques et cytolytiques.

  • Le syndrome de Lyell

Le syndrome de Lyell est une inflammation aiguë caractérisée par une destruction et un détachement de l’épiderme.

Comment détecter les risques

Pour protéger votre foie d’une affection par un médicament, il faut s’en tenir aux prescriptions d’un médecin.

  • La toxicité médicamenteuse est prévisible

L à survenue de l’hépatite médicamenteuse peut-être prévisible quand la toxicité du médicament en cause est connue. Les centres de pharmacovigilance établissent une liste des médicaments présumés toxiques et la mettent à jour régulièrement. Les notices mentionnent ses effets secondaires . Le niveau de toxicité est généralement fonction de la quantité ingérée.

  • L’intoxication médicamenteuse accidentelle

Pour certains médicaments, la toxicité envers le foie n’est pas connue. L’affection est accidentelle. Elle est liée à des caractères personnels comme une allergie ou une mutation génétique.

protéger votre foie

 

Les symptômes de dommages au foie

Certains symptômes signalent l’existence de dommages au niveau du foie qui doit conduire à protéger votre foie.

  • urine foncée
  • jaunisse ou ictère
  • présence de sang dans les selles
  • nausées et vomissements
  • faux symptômes de grippe
  • douleurs abdominales et sur le côté droit du corps
  • état de fatigue
  • perte d’appétit
  • démangeaisons, urticaires
  • enflure du visage
  • problèmes respiratoires
  • plaies
  • diarrhées
  • enflure des membres inférieurs
  • encéphalopathie hépatique

Facteurs de risques

Certains facteurs externes accroissent les effets négatifs des médicaments sur le foie. Pour bien protéger votre foie, veillez à éviter certains facteurs.

  • L’alcool
  • Le tabac
  • L’exposition aux produits chimiques
  • L’utilisation inutile d’antibiotiques

Protéger votre foie au quotidien

Protéger votre foie doit figurer parmi vos obligations quotidiennes vu le rôle qu’il joue au niveau de l’organisme. Outre la consultation médicale, les mesures pour protéger votre foie s’insèrent dans votre mode de vie.

  • Une alimentation saine

Une alimentation visant à protéger votre foie est équilibrée et variée. Elle comprend des fruits et légumes et des aliments riches en fibres et en antioxydants. En tant que tel, le café biologique est recommandé.

Les matières grasses préconisées sont celles de l’huile d’olive, les noix et les graines. L’avocat et les poissons sauvages sont aussi des sources de bonnes graisses.

Les aliments à éviter sont les aliments lourds, les matières grasses animales et les aliments riches en fructose.

  • Une activité physique régulière

L’activité physique participe à protéger votre foie. Elle réduit le travail du foie pour l’élimination des toxines tout en améliorant la circulation sanguine.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/actualites/tous-les-conseils-pour-renforcer-et-proteger-son-foie-189872
https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/equilibre-alimentaire/conseils-dietetiques/4-gestes-pour-proteger-votre-foie-630967

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.