fbpx
la teigne

Comment reconnaître la teigne?

Votre enfant présente une sorte de mycose au niveau de son cuir chevelu ? Des plaques sans cheveux ont d’ailleurs fait leur apparition ? Il s’agit surement de la teigne. Connue depuis l’Antiquité, cette maladie est toujours d’actualité. Elle touche surtout les enfants d’âge scolaire et est très contagieuse. Quels autres symptômes permettent de reconnaître la teigne ? Quelles sont ses causes ? Pour quels traitements opter ? Trouvez toutes les réponses à ces questions dans ce qui suit.

Teigne, définition

Il se peut que vous ayez entendu parler vaguement de la teigne, toutefois, vous ne savez pas grand-chose à son propos. Sachez alors qu’elle est une dermatophytie qui touche le cuir chevelu. En des termes plus concrets, il s’agit d’une mycose provoquée par la contamination de certains champignons connus sous le nom de « dermatophytes ». Ces derniers vivent et se développent en dépendant des poils, notamment des cheveux. Ils se nourrissent d’ailleurs de kératine. Cette infection du cuir chevelu rend les poils et les cheveux très fragiles et peut entraîner leur chute.

Qui sont les plus touchés par cette maladie ?

Dans la majorité des cas, elle touche surtout les enfants. Après l’adolescence, cette maladie de la peau est moins fréquente. Toutefois, certains adultes sujets à une baisse de la défense immunitaire, peuvent être contaminés encore une fois et attraper la teigne de nouveau.

Comment la teigne se transmet-elle ?

Cette infection de la peau et des cheveux se transmet à travers un contact (direct ou indirect) avec le champignon. Ce dernier peut être localisé chez un homme, chez un animal ou tout simplement dans l’environnement. Les brosses à cheveux et les chapeaux permettent ainsi la transmission de la teigne.

Quels sont ses premiers symptômes ?

Elle est très facile à reconnaître. Les principaux symptômes de cette maladie sont : des plaques grises squameuses qui rappellent un état pelliculaire, des cheveux cassés, des petits points noirs et des boutons assimilables à des boutons d’acné.

Vous devez aussi savoir que certains symptômes peuvent s’ajouter à ces premiers en fonction du type de teigne.

  • La teigne inflammatoire – ce type est provoqué par un contact avec un animal. Il se caractérise par des plaques rouges et bombées mesurant quelques centimètres de diamètre sur la tête de l’enfant ou sur la barbe chez un adulte. Elles contiennent du pus et sont infectées par de petits boutons. Le malade peut avoir des courbatures, des maux de tête et une fièvre.
  • La teigne favique – cette forme se transmet uniquement entre humains. Elle peut toucher tout le monde (enfants, jeunes, adultes, seniors), notamment ceux qui ont une condition de vie précaire. Les plaques de la teigne favique sont grises ou jaunâtres avec des contours irréguliers. Les plaques dégagent une odeur désagréable et font aussi tomber les cheveux.
  • Les teignes tondantes – C’est le type plus fréquent. Il touche surtout les enfants de plus de 3 ans. Les teignes tondantes se manifestent par des plaques rouges ou rosées couvertes par de fines squames ressemblant à des pellicules.  Les cheveux au niveau de ces plaques se cassent à quelques millimètres de leur racine.

la teigne

Comment traite-t-on la teigne ?

Tous les parents ayant des enfants atteints de la teigne se demandent que faire pour traiter cette infection de la peau. Eh bien, vous devez savoir qu’il existe plusieurs traitements que vous pouvez adopter selon la forme de la maladie. Vous l’aurez compris, il vous faudra d’abord consulter votre médecin traitant. Mais, en général, les soins peuvent être administrés par voie locale ou par voie orale.

  • Pour une teigne inflammatoire – pour cette forme de teigne, votre médecin vous prescrira un traitement local. Des antibiotiques tuant les bactéries et se présentant sous forme de pommade suffisent ici. Toutefois, vous devez savoir que même si la maladie est guérie, la persistance de cicatrices n’est pas à exclure.
  • Pour une teigne favique – ici, un rasage complet de la zone contaminée est effectué. Un traitement par voie orale d’antibiotique fongistatique est ensuite à faire durant 1 mois et demi à 2 mois.
  • Pour une teigne tondante – le traitement de ce type de teigne consiste surtout en des soins locaux du cuir chevelu. L’utilisation de shampooing antimycotique été de pommade fongicide est ici nécessaire. Quant à la durée du traitement, il dépend entièrement de l’âge du patient. Mais, en générale il dure entre 1 et 2 mois. Aucune cicatrice ne reste pour la teigne tondante, aussi, aucune perte de cheveux n’est à signaler.

Les précautions à prendre pour prévenir la teigne

Toute personne bien sensée ne veut être touchée par la teigne. C’est pourquoi il est très important de prévenir cette maladie. Ci-après donc quelques mesures que vous devez prendre pour la prévention de la teigne :

  • Si, dans votre entourage (famille, garderie, école,…), un cas de teigne a été identifié, vous devez de suite examiner la tête de votre enfant en faisant particulièrement attention aux plaques rouges ;
  • Pensez ensuite à bien nettoyer tout ce qui est taies d’oreiller, écharpes, chapeaux, bonnets, peignes et brosses à cheveux. Un lavage à 60°C avec un désinfectant antifongique fera très bien l’affaire. Aussi, faites attention de ne pas utiliser les désinfectants que vous utilisés au quotidien, car ils ne tuent pas le champignon.
  • Ayez aussi l’habitude d’examiner la peau de vos animaux de compagnie et lavez-vous fréquemment les mains.

Par ailleurs, vous devez prévenir l’école de votre enfant si ce dernier est atteint de la teigne.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/sante/diaporamas/reconnaitre-maladies-peau-symptomes-cutanes/reconnaitre-teigne
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=teigne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.