fbpx
stimuler la montée du lait maternel

Comment stimuler la montée du lait maternel ?

Quelques jours après la naissance du bébé, beaucoup de nouvelles mères se demandent si la sécrétion lactée est suffisante. Pour en avoir la certitude, la majorité cherche des moyens efficaces pour stimuler la montée du lait maternel.

Comprendre le mécanisme de production pour stimuler la montée du lait maternel

Le mécanisme de production de lait commence dès le début de la grossesse. Des hormones vont influencer et modifier les seins pour se préparer au futur allaitement. Tout au long de la grossesse, la glande mammaire et le nombre des cellules sécrétrices de lait augmentent. Ces cellules sont logées dans les alvéoles. Ce sont les lieux de stockage du lait. Grâce à cela, toutes les femmes, quelle que soit la taille de leurs poitrines peuvent allaiter.

Stimuler la montée du lait maternel – l’importance de la succion

À sa naissance, lorsque le bébé est au sein, sa succion libère la production de deux hormones : l’ocytocine et la prolactine.

  • La prolactine est considérée comme l’hormone de la production du lait. Au fur et à mesure que le bébé tète, la mère libère de la prolactine pour stimuler la production du lait. Si la quantité du lait produit semble insuffisante, il faut inciter le bébé à la succion pour stimuler la montée du lait maternel.
  • L’ocytocine joue également un rôle important. Elle provoque les contractions des muscles dans les seins. C’est indispensable pour acheminer le lait dans les canaux lactifères et faire jaillir le mamelon au moment de tété. Peu après le début de tétée, la maman va ressentir un picotement ou une contraction. Dans certains cas, des goutes de lait peuvent jaillir sur l’autre sein.

Stimuler la montée du lait maternel – comment savoir si le lait est suffisant ?

Outre les sensations de picotement ou l’accélération de la succion, d’autres signes vous montrent que votre bébé prend assez de lait.

  • La fréquence d’urine augmente à partir du troisième jour. Durant les deux jours après sa naissance il devrait mouiller 1 à 2 couches. Au-delà du troisième jour, il devrait mouiller jusqu’à 6 couches jetables ou 8 couches en tissu.
  • Le bébé élimine le méconium durant les deux premiers jours. Il s’agit d’un sel vert foncé et visqueux qui doit disparaître au bout du troisième jour.
  • Le bébé dégluti pendant la tétée, après deux ou trois succions.
  • La perte de poids n’excède pas 7%.

Les fausses alertes

Certains comportements du bébé peuvent inquiéter les parents. Face à une telle situation, on a tendance à se précipiter à la recherche des solutions pour stimuler la montée du lait maternel. Cela ne signifie pas forcément qu’il y a un problème dans la production de lait.

  • Le bébé tète très souvent et durant une longue période pour rester en contact avec sa maman,
  • Il a besoin d’un autre tété quelque temps après le premier car le lait maternel se digère facilement,
  • Il tète souvent mais son gain de poids est minime, puisqu’il utilise intelligemment les nutriments,
  • Les seins ne coulent pas et il n’y a pas d’éjection. Pourtant, cela signifie que la quantité produite correspond aux besoins du bébé.

Les meilleures astuces pour stimuler la montée du lait maternel

Que la quantité du lait produite soit suffisante ou pas, voici quelques astuces pouvant vous aider à stimuler la montée du lait maternel. Ils vous aideront à améliorer vos habitudes et vivre sereinement ce moment de bonheur.

Boire beaucoup de liquide

L’eau, le lait, les tisanes et les jus de fruits vous aident à stimuler la montée du lait maternel. Buvez-en en grande quantité pour favoriser la production. Les autres boissons telles que le thé, le café ou l’alcool sont à éviter. N’oubliez pas que tous ce que vous mangez et buvez passent dans le lait de votre bébé.

Le choix du soutien gorge pour favoriser la production

Le soutien gorge ne permet pas de stimuler la montée du lait maternel, mais assure d’autres rôles. Si vous portez un soutien gorge trop serré, les canaux sont compressés. C’est ce qui entraîne l’engorgement. Pour le soulager et favoriser l’écoulement, vous pouvez appliquer sur vos seins des compresses d’eau chaude avant chaque tétée. Privilégiez un soutien d’allaitement souple et parfaitement adapté à votre taille.

stimuler la montée du lait maternel

Les meilleurs aliments pour favoriser la production de lait

Certains aliments comme les lentilles, la carotte, les topinambours et le fenouil sont recommandés. Ils ont le pouvoir de favoriser la production et aident à stimuler la montée du lait maternel. Les autres aliments légumes comme la sauge, le chou vert et le persil ne sont pas conseillés. Ils diminuent la production.

Les autres plantes à privilégier

Outre les aliments mentionnés plus haut, certaines plantes comme le fenugrec et le chardon sont aussi recommandés. Ce sont des plantes médicinales qui peuvent stimuler la montée du lait maternel. Néanmoins, il faut demander conseils auprès d’un expert. Si votre bébé se fatigue trop vite ou s’il s’endort après quelques succions, l’utilisation d’un tire-lait semble nécessaire. Cet outil favorise la montée du lait. Vous pouvez d’ailleurs conserver le lait et le donner à votre bébé plus tard.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/actualites/journee-mondiale-de-lallaitement-comment-stimuler-la-montee-de-lait-188727
https://www.passionsante.be/index.cfm?fuseaction=art&art_id=10907

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.