fbpx
Accueil / Prévention / Comprendre et prévenir les maladies congénitales

Comprendre et prévenir les maladies congénitales

Par définition, les maladies congénitales sont des pathologies qui se manifestent dès la naissance. Les facteurs responsables de leurs survenances varient d’une personne à l’autre. L’origine peut être d’origine génétique ou pas. Leurs présences peuvent dépendre aussi du mode de vie de la mère. Ainsi certains types de pathologies peuvent être traitées durant la période de gestation, mais les autres non, malheureusement. Il importe donc de prévenir ces multiples pathologies afin d’éviter toutes formes de complications. En effet, certaines maladies congénitales ne sont pas faciles à vivre, pour la personne concernée ou son entourage. Ainsi, il vaut mieux prévenir toutes pathologies bien avant la conception du bébé. Cela permet ainsi de profiter d’un bébé en bonne santé.

Les origines des maladies congénitales

Les raisons peuvent être multiples et en fonction de la mère ou des parents et de son environnement. Les maladies congénitales sont dites héréditaires au cas où les causes sont génétiques. Elles sont dites acquises dans le cas où elles se contractent au cours de la période de gestation. Cependant, il importe d’identifier ces causes afin de pouvoir y remédier, voire les prévenir.

Le mode alimentaire de la mère :

Les habitudes alimentaires de la mère, au quotidien, influent sur la santé du fœtus. En effet, la consommation d’alcool ou de substances nocives peut engendrer des malformations du bébé.

La consommation quotidienne de certaines médications est à même d’affecter l’état physique ou psychologique du bébé.

La présence d’une maladie congénitale peut être liée à une carence chez la mère. Cela peut toucher la mère avant la conception ou durant la grossesse. Le déficit en acide folique, en fer ou en iode peut avoir des répercussions sur le fœtus.

Les maladies qui touchent la mère :

Les maladies infectieuses contractées par la mère lors de la grossesse peuvent engendrer des anomalies congénitales. Parmi ces maladies : la rubéole, la syphilis…

Les pathologies touchant la mère pendant la grossesse influent donc sur la santé du bébé, comme le diabète.

Les facteurs toxiques :

Une exposition prolongée à des radiations, des substances toxiques de la mère peuvent entraîner des malformations congénitales. Cela peut concerner l’environnement au travail, l’environnement autour de l’habitation… Ces différentes expositions sont souvent des facteurs risques pour le développement de certaines malformations congénitales.

Les facteurs génétiques :

L’apparition des maladies congénitales peut survenir dès la conception. A cet effet, les gènes du père ou de la mère peuvent être entrés en cause.

La consanguinité fait partie des facteurs responsables des anomalies congénitales. Les mutations au niveau des gènes à cause de cette consanguinité favorisent les différentes malformations. Les liens de parenté entre les parents augmentent les risques d’anomalies congénitales.

les maladies congénitales

Les traitements adéquats

Afin de traiter à temps les maladies congénitales, il importe de les dépister à temps. Leurs présences se détectent suite à des prises de sang ou des examens radiologiques. Le traitement prescrit est basé sur le degré de complication de l’anomalie. Le traitement peut donc être temporaire ou à vie. Les soins proposés peuvent être des prescriptions médicamenteuses ou de la chirurgie pédiatrique. Lorsque la présence de maladie congénitale est confirmée, un suivi particulier est établi durant la grossesse.

 

Les moyens de préventions

Les meilleures manières d’éviter les malformations à la naissance sont de les prévenir aussitôt que possible. La prévention commence donc quelques mois avant la conception et durant la grossesse. En ce qui concerne les femmes qui désirent avoir un enfant, il faut faire attention bien avant la conception.

  • L’alimentation de la future mère :

Afin d’éviter toute carence, il importe donc de suivre un régime riche en folates 6 à 3 mois avant la conception du bébé. La supplémentation peut se poursuivre durant les 3 premiers mois de grossesse aussi. Cette supplémentation peut se faire à l’aide d’une alimentation riche en vitamine B9 ou des compléments alimentaires.

Eviter la consommation d’alcool, le tabac ou toutes autres substances nocives pour le fœtus.

  • Eviter les expositions nocives :

C’est une manière d’éloigner tous les risques de maladies congénitales. Les pesticides, les radiations sont sources de malformation fœtale, il faut donc s’en éloigner.

Il en est de même aussi concernant les différentes médications.

  • Les différents suivis médicaux :

En cas de diabète, il importe de contrôler le taux de glycémie dans le sang avant toute conception. Cela permet ainsi de prendre toutes les précautions adéquates.

Ne pas oublier les différents vaccins, contre la rubéole, par exemple. Cette vaccination concerne les femmes et les enfants aussi.

Avoir un nouveau-né en bonne santé est le rêve de tous les parents.  Cependant, certains facteurs entrent en jeu pour perturber cela. Il importe donc de prévenir les différentes maladies congénitales afin d’éloigner tous les désagréments qui en résultent. Les préventions avant conception sont donc à prendre en considération.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/Fiche.aspx?doc=maladies-congenitales-definition
https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/maladies-genetiques-congenitales/maladies-genetiques-congenitales.htm

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

noix de coco

Pourquoi la noix de coco devient un allié incontournable de la santé ?

Diabolisé depuis longtemps pour sa richesse en acides gras saturés, la noix de coco figure …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *