Accueil / Libido / De l’adolescence à la ménopause, quelle contraception choisir?

De l’adolescence à la ménopause, quelle contraception choisir?

Dès l’adolescence, les femmes ont actuellement le choix entre diverses méthodes de contraception. Toutefois, elle ne se choisit pas de la même façon selon votre âge. Effectivement, le moyen de contraception adapté à une adolescente est différent de celui qui peut convenir à une femme approchant de la ménopause. Le choix doit alors s’effectuer selon l’âge, l’objectif de son utilisation et le type de sexualité. Par ailleurs, la meilleure contraception doit allier efficacité, simplicité et sécurité. Envie d’en savoir plus pour mieux choisir ? Découvrez toutes les informations qu’il vous faut dans ce qui suit.

Pourquoi opter pour la contraception ?

De nombreuses femmes se posent encore des questions par rapport aux bienfaits de la contraception. Eh bien, si vous en faites partie, sachez qu’elle vous permet de ne pas confondre fécondité et sexualité. En d’autres termes, elle permet aux femmes d’avoir des relations sexuelles sans tomber enceinte. Vous pouvez dire adieu aux grossesses non désirées.

Au-delà de la sphère médicale, la contraception a aussi engendré de nouveaux rapports homme –femme. Une meilleure égalité, notamment vis-à-vis de la sexualité, a pu voir le jour. Les femmes ont un contrôle complet sur leurs désirs d’avoir d’enfant et peuvent planifier leurs grossesses seules. Avec les moyens de contraception, la parentalité au sein des couples est devenue une chose souhaitée unanimement par les deux conjoints.

Les différentes méthodes de contraception

Les femmes ont un large choix en matière de contraception. Les moyens mis à leur disposition ont en commun le fait d’être peu contraignants. Afin de vous aider dans votre choix,  retrouvez ci-après les deux grandes classes de méthodes de contraception.

  • Les moyens de contraception hormonaux

Cette catégorie rassemble l’implant sous-cutané, l’injection de progestatifs, l’anneau contraceptif, le patch ainsi que la très célèbre pilule. Cette dernière se prend par voie orale. L’implant, quant à lui, se pose sous la peau du bras et nécessite une anesthésie locale. Il dure jusqu’à 3 ans et diffuse continuellement une dose de progestérone. En ce qui concerne l’injection progestatifs, elle correspond en une injection intramusculaire mensuelle de progestérone.

  • Les moyens de contraception locaux

Cette méthode de contraception regroupe tous les moyens mis à disposition des femmes et des hommes n’impliquant aucune hormone. Vous trouverez dans cette catégorie le préservatif masculin, le préservatif féminin et le stérilet. Ce dernier, connu encore sous l’appellation de dispositif intra-utérin ou DIU, est un dispositif en forme de T, fait en cuivre et inséré dans l’utérus.

Que choisir à l’adolescence ?

Puisque les besoins de chaque femme en terme de contraception ne sont pas les mêmes, le choix de cette dernière doit se faire avec prudence et selon l’âge et le mode de vie (couple stable, partenaires multiples,…).

A l’adolescence, la double protection est plus que recommandée. Elle combine préservatif (masculin ou féminin) et pilule. Le but est ici d’aider les adolescentes à prévenir une grossesse non désirée et à éviter les maladies sexuellement transmissibles (MST). La pilule est toute indiquée aux jeunes filles du fait de son efficacité. En effet, la fertilité des adolescentes est à son niveau optimal. Aucun risque de complications n’est donc à prévoir avec la pilule. Par ailleurs, cette dernière permet aussi aux adolescentes de mieux se protéger si jamais un mauvais emploi ou un accident survenait avec le préservatif.

A l’adolescence, il est aussi conseillé d’éviter les méthodes locales comme les spermicides ou le diaphragme. Celles-ci sont d’ailleurs moins efficaces et difficiles à utiliser que la pilule.

contraception

La contraception pour une jeune adulte

A l’approche de l’âge adulte, la contraception de la jeune femme se choisira en fonction de la fréquence de ses rapports sexuels.

  • Des rapports épisodiques : si vous faites partie de ces jeunes femmes qui ont des rapports épisodiques, vous devez faire du préservatif votre meilleure alliée. Cela vous permettra de bien vous protéger contre les MST. Vous pouvez également opter pour le préservatif féminin ou le diaphragme. Les spermicides sont aussi une option. Toutefois, elles ne vous protègent pas contre les infections. Néanmoins, pour sa facilité d’utilisation, la pilule reste une des meilleures options qui s’offrent à vous.
  • Une relation stable : dans une relation stable où vous ne changez pas fréquemment de partenaire, il est tout à fait naturel que vous vouliez abandonner le préservatif. Une contraception plus confortable est ce qui est mieux pour vous. Pour ce faire, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez votre médecin traitant ou votre gynécologue. Cette visite permettra de savoir la meilleure contraception adaptée à votre santé sans risque de complication ni d’effets-secondaires.

En fonction de l’existence ou non de contre-indication, vous pouvez opter pour une pilule moyennement dosée ou une pilule micro-dosée. Vous pouvez également choisir le stérilet, le patch ou encore l’implant.

Après une grossesse : la prudence s’impose

Vous devez savoir que les ovulations peuvent reprendre avant même le retour de couche. Prudence est donc de mise pour éviter les grossesses trop rapprochées. A partir de 3 semaines après l’accouchement, vous pouvez opter soit pour une pose d’implant soit pour un DIU. Vous pouvez aussi prendre une pilule micro-progestative.

Que faire avec l’âge qui avance ?

Vous avez déjà plusieurs enfants et ne désirez plus en avoir ? Le stérilet et la meilleure contraception à adopter. Efficace et peu contraignant, le DIU vous évite de penser chaque jour à votre contraception.

Pour les femmes d’âges mur, vous devez savoir que la contraception doit être poursuivie jusqu’à la survenue de la ménopause. Cela vous permettra de prévenir des grossesses à risque.

Sources:

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/contraception/articles/4995-contraception-age.htm

https://www.marieclaire.fr/,quelle-contraception-pour-quel-age,20132,454.asp

Vérifiez également

contraception naturelle

Contraception naturelle, le point sur les méthodes disponibles

La contraception est une méthode adoptée par de nombreuses femmes pour gérer et limiter le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *