fbpx

Découvrir les différentes étapes de la fécondation In-Vitro

La fécondation In-Vitro est une procédure médicale permettant aux couples ayant des difficultés à avoir un bébé de devenir parents. Elle a pour objet de reproduire en laboratoire ce qui se passe dans les trompes lors de la fécondation. Connue par l’acronyme FIV, elle se déroule en plusieurs étapes. Les parents souhaitant s’y lancer doivent connaitre les particularités de chaque étape.

Quand recourir à la fécondation In-Vitro ?

Plusieurs situations peuvent amener les couples à recourir à la fécondation In-Vitro :

  • Anomalie des trompes de Fallope, empêchant le passage des spermatozoïdes et le rencontre avec l’ovocyte,
  • Infertilité inexpliquée,
  • Endométriose ou difficulté d’ovulation,
  • Don d’ovocyte,
  • Echec des autres traitements.

Les différentes étapes de la fécondation In-Vitro

Les équipes pluridisciplinaires au sein des centres APM guident étapes par étapes les couples en situation d’infertilité. Des professionnels les informent sur le déroulement de la FIV et les démarches à suivre. Lorsque l’équipe clinico-biologique du centre valide la FIV, le couple doit s’engager à remplir les conditions avant de démarrer le protocole. Il y a les conditions administrées comme les consentements signés et les conditions sanitaires. Cette dernière repose sur les sérologies à jour de moins de trois mois.

FIV – la stimulation ovarienne

La FIV doit suivre un planning bien précis. La stimulation ovarienne constitue la première étape de la fécondation In-Vitro. Elle a deux objectifs principaux dont le premier consiste à contrôler le moment de l’ovulation et le second d’induire une ovulation de bonne qualité. Il faut rappeler que la majorité des femmes ne produisent qu’un seul ovocyte par cycle.

Afin d’obtenir plusieurs ovocytes et optimiser les chances d’avoir un embryon viable, la femme doit suivre un traitement hormonal. C’est au médecin de déterminer la solution la plus adaptée à sa patiente. Le choix dépend du profil ovulatoire de la femme, de son poids et des réponses aux précédentes stimulations. Hormis le traitement hormonal, il faut procéder à des dosages hormonaux et des échographies. Ces deux techniques permettent de suivre le développement des follicules. Cela débute au sixième jour de la stimulation et se poursuit toutes les 48 heures.

fécondation In-Vitro

Fécondation In-Vitro – le déclenchement de l’ovulation

La deuxième étape de la FIV s’effectue au bloc opératoire. Il s’agit de la ponction d’ovocytes qui s’effectue soit sous neuro-analgésie soit sous anesthésie locale. Il arrive parfois que cette deuxième étape de la fécondation In-Vitro se déroule sous hypnose. Lorsque les follicules arrivent à maturité, la patiente reçoit une injection d’hormone HCG pour déclencher l’ovulation. Celle-ci se produit généralement entre 37 à 40 heures après l’injection et la ponction doit avoir lieu juste avant l’ovulation.

L’aspiration des ovocytes se déroule donc 36 heures après l’injection. Elle dure environ 10 minutes et se fait par un kit de ponction sous échographie. Les ovocytes aspirés baignent dans leur liquide folliculaire et seront acheminés jusqu’au laboratoire dans une mallette thermostatée à 37°C. L’équipe exige la présence du partenaire durant cette ponction pour confirmer l’existence du projet à deux.    

Le recueil du sperme

Le même jour, l’équipe qui effectue la fécondation In-Vitro procède à la collecte du sperme du conjoint. Pour différentes raisons, il peut arriver que l’équipe utilise un sperme préalablement congelé. C’est notamment le cas si le conjoint souffre d’une pathologie ou en cas de difficulté à recueillir le sperme. Cette solution s’applique aussi si la ponction testiculaire s’avère nécessaire pour recueillir le sperme.

La culture au laboratoire

Après ponction, on peut obtenir entre trois à quinze ovocytes. Les biologistes interviennent pour sélectionner les gamètes aptes à féconder.  La sélection se fait en fonction de l’aspect de l’ovocyte. Outre l’ovocyte, il faut également séparer les spermatozoïdes du liquide séminal, des débris cellulaires et d’autres cellules. Uniquement les spermatozoïdes mobiles et normaux procèdent à la prochaine étape. Le professionnel dépose le sperme dans la boîte de culture contenant les ovocytes. Cette boîte sera placée dans une étuve à 37°C pendant quelques heures pour permettre à la nature de faire la fécondation. Lors d’une fécondation In-Vitro les spermatozoïdes vont au contact de l’ovocyte pour le féconder. Tous les ovocytes sélectionnés seront mis en fécondation, si le couple l’accepte. Dans le cas contraire, l’équipe sélectionne uniquement deux ovocytes.

Le développement embryonnaire

Le lendemain de la ponction, l’expert dans le domaine observe au microscope le contenu de la boîte. Cette étape de la fécondation In-Vitro permet de vérifier l’évolution des ovocytes et leur fécondation. Cela peut durer jusqu’au 7ème jour de la ponction. Il faut souligner qu’il peut avoir un échec de fécondation dès le lendemain de la mise en fécondation. Il peut aussi arriver qu’une fécondation ait lieu, mais l’évolution s’arrête dans les jours suivants. Le taux de fécondation s’élève à 50%.

Le transfert embryonnaire

S’il y a un embryon viable dans les deux à trois jours après la ponction, l’équipe procède au transfert embryonnaire. Cette étape de la fécondation In-Vitro se fait par voie vaginale, pendant laquelle le médecin dépose l’embryon à l’intérieur de l’utérus. Même le couple a accepté la fécondation de tous les ovocytes sélectionnés, l’embryon implanté se limite à un ou deux. Le choix varie selon le cas, le type de stérilité, l’âge de la femme, la qualité des embryons…Après le transfert, le patient peut reprendre son activité. Elle peut effectuer un test de grossesse 14 à 15 jours après la ponction. Si le test est positif, il faut réaliser une échographie précoce pour vérifier la localisation de l’embryon.

Sources:
https://www.futura-sciences.com/sante/dossiers/medecine-infertilite-sterilite-963/page/9/
https://www.allodocteurs.fr/grossesse-enfant/procreation/assistance-medicale-a-la-procreation/tout-savoir-sur-la-fecondation-in-vitro_789.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

effets de la dépression sur la sexualité

Les effets de la dépression sur la sexualité : que faire ?

La dépression impacterait plusieurs problèmes concernant la libido, le désir, ainsi que les relations de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *