Accueil / Santé / Dents de sagesse: pourquoi avoir recours à leur extraction?

Dents de sagesse: pourquoi avoir recours à leur extraction?

En matière de chirurgie buccale, l’extraction des dents de sagesse est une opération très fréquente. Connues comme étant les troisièmes molaires, les dents de sagesse sont souvent problématiques. Ce qui s’explique par leurs éruptions qui se font très en retard. Ne se positionnant pas correctement, ces dents peuvent devenir douloureuses et être un nid à bactéries. Afin d’éviter cela, vous pouvez très bien avoir recours à une extraction. Comment cela se passe-t-il ? Qui contacter pour l’opération ? Quelles complications peuvent survenir à la suite de l’extraction ? Trouvez dans cet article toutes les réponses à ces questions.

A quel moment les dents de sagesse font-elles leur apparition ?

Afin de nous permettre de couper, de broyer et de mastiquer les aliments, toutes nos dents (incisives, canines, prémolaires et molaires) travaillent de concert. Mais, chez certaines personnes, elles peuvent aussi être aidées par les dents de sagesse. Celles-ci se forment dès 8 à 10 ans. Toutefois, on ne voit leurs ébauches qu’à la radiographie. Vers l’âge de 12 ans, la couronne se forme. Les racines, quant à elles, ne se forment complètement que vers 17 ou 18 ans. C’est seulement après que les dents de sagesse ayant obtenu une place sur l’arcade font éruption et percent la gencive. Vers 25 ans, la majorité de ces éruptions est déjà terminée.

La percée des dents de sagesse, des douleurs sont à prévoir

Même s’il est prévu que les dents de sagesse soient au nombre de quatre, il peut arriver que toutes ne trouvent pas de place sur la gencive. Tout comme pour les dents de lait, la percée des dents de sagesse peut aussi être source de douleurs. D’autant plus lorsque celles-ci n’ont pas assez de place sur la gencive. Dans certains cas, il se peut aussi que la gencive qui recouvre la couronne de la dent de sagesse soit infectée. On parle alors de péricoronarite. Les bactéries pénètrent sous la gencive, entourent la dent partiellement sortie et engendre l’infection. C’est à ce moment-là que la gencive gonfle et la douleur s’intensifie.

Pourquoi ces dents sont-elles problématiques ?

Outre la percée qui est un processus naturellement douloureux, ils peuvent rester incluses. Cela signifie qu’elles restent dans l’os. Mais, quand elles décident de faire irruption, elles peuvent gêner, voire infecter les autres dents.  Ce cas concerne surtout les dents de sagesse inférieures et peut conduire les professionnels de la santé dentaire à suggérer leur extraction.

Dents de sagesse

Dans quel cas faut-il extraire les dents de sagesse ?

En matière d’extraction des dents de sagesse, quatre grandes raisons peuvent pousser votre orthodontiste à vous proposer cette solution.

Un manque de place

L’extraction peut être envisagée lorsqu’ils n’ont pas la place qu’il leur faut au niveau de l’arcade. Cette intervention est connue sous l’appellation « germectomie » et s’effectue vers l’âge de 12 à 14 ans. Vous l’aurez compris, les dents sont extraites avant leur formation complète. Avant l’opération, une radiographie des deux maxillaires est nécessaire.

Une carie

Puisque les dents de sagesse ont une morphologie assez atypique, traiter des caries à leur niveau pourrait être problématique. Le risque de récidive est, par ailleurs, très élevé pour ce type de dent. C’est pourquoi, l’extraction est une option permettant de lutter contre la carie niveau des dents de sagesse.

Des problèmes d’évolution

En général, ils ne font pas éruption comme il faudrait. Ce problème d’évolution peut causer de nombreux problèmes comme :

  • La péricoronarite – il s’agit ici de l’inflammation de tous les tissus entourant la dent. Ce qui conduit à la dysphagie, la difficulté à ouvrir la bouche et à des douleurs plus ou moins intenses. Des bains de bouche et des antibiotiques peuvent être utilisés pour soulager le patient, mais le risque de récidive est élevé, c’est pourquoi, il est conseillé d’opter pour l’extraction.
  • Le déplacement des dents adjacentes – en perçant la gencive, les dents de sagesse peuvent être mal positionnées et pousser les dents qui se trouvent à leur côté. Par ailleurs, elles risquent aussi de nuire au bon alignement des autres dents en les déplaçant.

Pour prévenir les complications

L’extraction des dents de sagesse peut aussi être effectuée à titre préventif. Néanmoins, cette solution n’a pas fini d’engendrer des débats chez les spécialistes.

Où et par qui l’extraction doit-elle être faite ?

Vous faites face à l’un des problèmes cités précédemment, et vous voulez savoir à qui vous confier pour extraire vos dents de sagesse ? Vous devez alors savoir qu’en théorie, vous pouvez confier cette lourde tache à un chirurgien-dentiste. Néanmoins, dans la pratique, vous devriez plutôt aller consulter un spécialiste en chirurgie buccale. Effectivement, cette opération est classée comme un acte très délicat. Elle peut se faire chez votre dentiste, en clinique ou chez votre stomatologue.

Les complications possibles après l’extraction

Après l’opération des dents de sagesse vous devez prendre soin de votre santé buccale et suivre toutes les recommandations de votre dentiste pour ne pas avoir affaire à des complications. Ces dernières peuvent être :

  • Une lésion de la dent à côté de la dent de sagesse extraite (la deuxième molaire) ;
  • Une réduction temporaire de la sensibilité de la lèvre inférieure ;
  • Une fracture au niveau de l’angle de la mâchoire ;

En ce qui concerne la langue, une perte de sensibilité peut être engendrée. Toutefois, la majorité de ces complications ne sont pas définitives.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/sante/sante-bucco-dentaire/a-quoi-servent-les-dents-de-sagesse-187002
http://sante.lefigaro.fr/article/est-il-encore-utile-d-avoir-des-dents-de-sagesse-/

Vérifiez également

Les symptômes révélateurs d’embolie pulmonaire

L’embolie pulmonaire est une affection fréquente et grave pouvant entraîner la mort sans traitement. On …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *