Accueil / Santé / Douleur à la tempe droite, quand s’inquiéter?

Douleur à la tempe droite, quand s’inquiéter?

Vous venez d’avoir une douleur à la tempe droite, plus ou moins intense, cela vous a inquiété à un tel point que vous pensez souffrir d’une maladie grave ? Avant de vous affoler, il vous faut d’abord savoir l’emplacement exact des tempes, quels troubles de santé peuvent se cacher derrière une tempe droite douloureuse et quels traitements sont à votre disposition. Les prochains paragraphes mettent à votre disposition toutes les informations relatives à ce type de douleur.

Où se trouvent exactement les tempes ?

Cela peut vous étonner, mais certaines personnes ne savent pas où se trouve exactement les tempes. Il convient ici de rappeler que les tempes sont ces zones localisées sur les côtés de la tête. Concrètement, elles se trouvent entre le haut de l’oreille et l’extérieur de l’œil. Facile diriez-vous ? Mais saviez-vous que les tempes, notamment les douleurs qui y sont localisées, peuvent constituer des signes annonciateurs de certaines maladies. Généralement une sensation de pulsations ou de serrement au niveau de la tempe est un signe de la migraine. Mais chez les seniors, cela peut aussi signifier une inflammation de l’artère qui passe dans cette zone. Appelée artérite, cette pathologie peut provoquer la cécité. Effectivement, beaucoup de sang circule sous la tempe, vous pouvez même ressentir des pulsations en y posant vos doigts.

Douleur à la tempe droite, les symptômes ?

Les douleurs à la tempe, lorsqu’elles surviennent, ne touchent pas les deux tempes en même temps. La douleur à la tempe droite est la plus fréquente. Celle-ci se rapporte généralement à une migraine, plus précisément aux deux types de migraine qui puissent exister, à savoir la migraine avec ou sans aura.

La douleur à la tempe droite, lorsqu’elle se manifeste, peut être accompagnée de pulsations, de nausées ou de vomissements ainsi que d’une phonophobie (intolérance aux sons) ou d’une photophobie (intolérance à la lumière). Ces symptômes peuvent durer entre 4 et 72h. D’autres symptômes peuvent également accompagner une douleur à la tempe droite :

  • Un trouble de la vue. Le malade peut avoir une vision double, la vision peut également être dérangée par un ou des points lumineux. C’est ce que l’on appelle communément une migraine ophtalmique ;
  • Des fourmillements au niveau des doigts et au niveau des pourtours des lèvres ;
  • Dans de très rares cas, une tempe douloureuse peut également s’accompagner de troubles du langage ;

Vous l’aurez compris, la douleur à la tempe droite se manifeste par des pulsations. Toutefois, en s’accompagnant d’autres symptômes, elle peut indiquer une migraine.

Les facteurs déclenchants de ce type de douleur

Déclencher une douleur à la tempe droite, c’est généralement déclencher une migraine. C’est pourquoi, vous devez reconnaître tous les facteurs susceptibles de provoquer une migraine car ils peuvent aussi vous donner mal à la tempe droite.

  • Le stress, l’anxiété, la contrariété sont autant de facteurs pouvant conduire à des douleurs aux tempes ;
  • Certains aliments sont également à pointer du doigt (notamment les boissons alcooliques, le vin blanc, le chocolat,…) ;
  • Un sommeil de mauvaise qualité, le fait de sauter des repas ou encore de l’hypoglycémie sont également susceptible de provoquer des douleurs à la tempe ainsi qu’une migraine ;
  • Enfin, il y a aussi les facteurs environnementaux telle une lumière clignotante, des motifs rayés, certains bruits et odeurs qui peuvent être à la source d’une migraine.

douleur à la tempe droite

C’est quoi la migraine ?

Puisqu’une douleur à la tempe droite est le principal signe de la migraine, vous devez connaître c’est quoi exactement la migraine. En fait, beaucoup de gens la confondent avec le mal de tête. Or, la migraine est une maladie à part. Elle se rencontre d’ailleurs principalement chez la femme avant ses 40 ans. La migraine est due à une atteinte des vaisseaux du cerveau. Ceux-ci sont sujets à une inflammation et une dilatation. La migraine est classée parmi les céphalées primaires. Les médecins déterminent le diagnostic de migraine en éliminant toutes les causes sous-jacentes.

Cette maladie se manifeste par des crises de céphalées qui évoluent sur de longues périodes. Entre les crises, les personnes malades ne présentent aucun autre symptôme.

Quels traitements contre la douleur à la tempe droite ?

Traiter la douleur à la tempe droite, c’est aussi traiter la migraine. A cet effet, les meilleurs traitements doivent comprendre la prévention et l’élimination des symptômes à travers des traitements médicamenteux.

  • Prévenir la douleur à la tempe droite, c’est supprimer tous les facteurs pouvant la déclencher. Pour ce faire, le patient est invité à s’allonger au calme s’il fait une crise. Il doit également se reposer dans la semi-obscurité. Si d’autres symptômes surviennent, le recours à des anti-nauséeux peut être utile.
  • En ce qui concerne les traitements médicamenteux de la migraine, ils doivent être prescrits le plus tôt possible. Les médecins préconiseront les médicaments nécessaires en fonction du type de migraine qui vous touche.

Si vous êtes sujet à des crises très fréquentes et que les douleurs à la tempe droite sont de plus en plus insupportables, votre médecin traitant peut opter pour un traitement médicamenteux de fond. D’ailleurs, si vous êtes dans une telle situation, un suivi par un neurologue est nécessaire afin de suivre l’évolution de votre maladie.

Par ailleurs, les spécialistes recommandent de consulter le plus rapidement si une douleur très intense et inhabituelle touche votre tempe droite. Et cela, même si elle n’a duré que quelques secondes mais qu’elle revient assez fréquemment.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/sante/fiche-maladie/migraine-ophtalmique-177169
https://www.passeportsante.net/fr/Communaute/ReponsesExpert/Question/douleur-intense-au-niveau-de-la-tempe-droite-et-du-crane-est-ce-grave-34684

Vérifiez également

allergies chez le nourrisson

Manifestations des allergies chez le nourrisson

Les allergies chez le nourrisson font référence à une hypersensibilité de l’organisme. Le système immunitaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *