Accueil / Libido / Envie d’un bébé, comment reconnaître la période d’ovulation?

Envie d’un bébé, comment reconnaître la période d’ovulation?

Vous êtes actuellement prête pour devenir maman, et avec votre conjoint, vous allez tout faire pour avoir un bébé ? Eh bien, la meilleure manière de réussir est de mieux cerner votre période d’ovulation. Effectivement, de nombreuses femmes ressentent des changements physiques durant cette période. Mais pour être sûre, il existe également certaines méthodes qui peuvent vous aider à mettre toutes les chances d’avoir un bébé de votre côté. Découvrez-les dans les paragraphes qui suivent.

A quoi correspond l’ovulation ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de rappeler ce qu’est exactement l’ovulation et pourquoi elle est si importante pour l’aboutissement de votre projet d’avoir un enfant. Vous savez que pour qu’un bébé se forme, il faut que le spermatozoïde rencontre l’ovule et la féconde ? Eh bien, sachez que l’ovulation correspond à la libération de l’ovocyte par l’ovaire. Celui-ci se déplace ensuite pour arriver à l’une des trompes. C’est là qu’il attendra le spermatozoïde qui va le féconder. S’il n’y a pas fécondation, l’ovocyte sera évacué durant les prochaines règles.

Vous l’aurez compris, l’ovulation correspond au moment le plus propice pour faire un bébé. Elle constitue d’ailleurs la base de la reproduction. Elle survient généralement 14 jours avant les prochaines règles.

 

Quels sont les signes physiques de l’ovulation ?

Rassurez-vous, lorsque vous êtes en période d’ovulation, votre corps vous le fait toujours savoir. Il suffit juste d’être attentive aux signes. Parmi les symptômes de l’ovulation les plus fréquents, vous avez :

  • Des seins qui sont tendus ;
  • Une augmentation de libido chez certaines femmes ;
  • Des pertes vaginales plus importantes que d’habitude. Il se peut même que les sécrétions deviennent un peu gluantes et transparentes, un peu comme du blanc d’œuf. Cette consistance et cette élasticité aident les spermatozoïdes à atteindre l’utérus ;
  • Une légère augmentation de la température corporelle. Toutefois, ce changement ne se passe qu’un jour après l’ovulation ;
  • Une douleur abdominale du côté de l’ovaire qui ovule pour certaines femmes ;
  • Dans certains cas très rares, les femmes qui ovulent peuvent être sujettes à des ballonnements voire à de la rétention d’eau.

Il importe cependant de souligner que même si vous ne présentez aucun de ces signes, cela ne signifie pas que vous n’ovulez pas. Cela signifie juste que vous faites partie de ces femmes dont l’ovulation ne se traduit pas par des symptômes physiques.

période d'ovulation

Quelles méthodes pour reconnaître l’ovulation ?

Pour que vous puissiez tomber enceinte, il faut d’abord que vous reconnaissiez à quel  moment votre ovulation à lieu. Pour ce faire, il existe deux principales méthodes que vous pouvez utiliser à part les divers signes physiques auxquels vous devez faire attention.

La courbe de température

Cette méthode nécessite que vous soyez à l’écoute de votre corps et que surveilliez votre température. Un cycle est, en effet, composé de deux phases : la première correspond à une température en dessous de 37°C et la deuxième ou votre température augmente de 0, 4°C environ. Cette deuxième phase est la phase lutéale et correspond à la production de progestérone qui a lieu une fois l’ovulation terminée. Vous l’aurez compris, l’ovulation correspond au dernier jour avant l’augmentation de température.

La méthode de la courbe de température ne permet donc pas de connaître la période d’ovulation qu’à posteriori. C’est pourquoi, elle doit se faire sur plusieurs cycles, et donc sur plusieurs mois pour pouvoir anticiper la prochaine phase ovulatoire. Cette méthode a aussi pour avantage de vous permettre de savoir que vous avez bien ovulé et qu’il ne s’agit pas d’un cycle sans ovulation. En effet, certaines femmes sont sujettes à ce type de problème.

Pour prendre correctement votre température, vous devez :

  • Débuter la prise le premier jour de vos règles ;
  • Faire la prise au réveil et à jeun ;
  • N’utiliser que le même thermomètre pour tous les jours ;
  • Prendre la température de la même manière (sous le bras, rectale,…) ;
  • Noter chaque jour la température ;
  • Dormir au moins 6 heures par nuit pour ne pas influer votre température.

Le test d’ovulation

Pour détecter votre période d’ovulation, vous pouvez aussi utiliser des tests d’ovulation. Ils fonctionnent en détectant l’hormone lutéinisante (LH) dans vos urines. Vous devez savoir en effet que la concentration de cette hormone dans l’urine s’accroît 24 à 36 heures avant votre ovulation. Elle est d’ailleurs responsable du déclenchement de l’ovulation. Grâce à ce type de test, il vous sera facile de déterminer à l’avance votre période d’ovulation ainsi que les jours les plus propices pour concevoir un bébé. Il vous faudra donc faire un test chaque jour, du moins durant les jours précédant votre ovulation présumée (14 jours avant les prochaines règles).

Ovulation tardive et mauvaise ovulation, de quoi parle-t-on ?

Vous devez également savoir que certaines femmes peuvent être sujettes à une mauvaise ovulation ou à une dysovulation. Il s’agit de ce phénomène où l’ovulation ne se produit pas à chaque cycle. Vous pouvez donc ne pas ovuler durant deux ou trois mois. Dans ces cas-là, la meilleure solution est de consulter un gynécologue.

En ce qui concerne l’ovulation tardive, il s’agit généralement d’un signe d’une ovulation de mauvaise qualité. Elle se rencontre majoritairement chez les femmes ayant un cycle irrégulier. L’ovulation tardive peut être anticipée via la courbe de température. Quoi qu’il en soit, si vous avez des règles irrégulières, ou que vous avez des problèmes de règles et que vous voulez tomber enceinte, la meilleure solution est toujours de vous confier à un spécialiste.

Sources:
https://sante.journaldesfemmes.fr/sexo-gyneco/2506226-periode-d-ovulation-calculer-sa-date-d-ovulation-facilement/
http://www.doctissimo.fr/grossesse/envie-d-enfant/ovulation/calcul-date-ovulation

Vérifiez également

cunnilingus

Cunnilingus, attention à ce que vous risquez d’attraper

Le cunnilingus est très prisé chez les amateurs de sexe. Il procure un plaisir intense. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *