fbpx
Accueil / Santé / Éternuements répétés : quel est le problème ?

Éternuements répétés : quel est le problème ?

L’éternuement vient en réponse à une irritation de l’intérieur du nez. Isolé, il passe le plus souvent inaperçu. Mais des éternuements répétés suscitent l’attention et peuvent signaler la présence d’une maladie. En général, les éternuements répétés ne provoquent pas de conséquences graves sur la santé.

Comprendre l’éternuement

L’éternuement correspond à une réaction défensive de l’organisme. Il consiste en une expulsion violente des entités qui causent l’irritation du nez. Des particules, des microbes ou d’autres agents étrangers figurent dans le contenu expulsé.

Mécanismes de l’éternuement

L’éternuement prend ses origines au niveau de la muqueuse nasale. La muqueuse transmet la sensation d’irritation au système nerveux central par l’intermédiaire du trijumeau. Celui-ci passe l’information au noyau trijumeau du cerveau. Le cerveau ordonne la contraction du diaphragme. La phase d’expiration qui s’ensuit expulse l’air à une grande vitesse. La puissance de l’expulsion envoie le contenu pulmonaire à environ 150 km à l’heure. Cet air délogé traverse le nez et le nettoie. Au passage, il touche le palais et la glotte. Pendant l’éternuement, l’organisme évacue environ 100 000 microbes vers l’extérieur.

Conséquences de l’éternuement

L’éternuement ne produit pas d’effet notoire sur la santé. Rarement, la violence de l’éternuement peut provoquer des blessures. Des cas extrêmes peuvent engendrer une fracture des côtes, des infarctus du myocarde ou des problèmes sciatiques.

Bienfaits de l’éternuement

En premier lieu, l’éternuement nettoie le contenu de l’appareil respiratoire. Comme cité précédemment, il aide à expulser des milliers d’agents pathogènes. Il élimine les différents résidus qui peuvent s’incruster sur les muqueuses des voies respiratoires.

Pour la purification du contenu des voies respiratoires, deux types de cellules entrent en jeu. Les cellules épithéliales de la paroi se chargent de la sécrétion du mucus. Les cellules ciliées en dirigent la circulation à travers les voies respiratoires vers le nez et la bouche pour transporter les impuretés. Ce phénomène de purification se déroule en permanence. Il vient en signal d’un dysfonctionnement du système de purification.

Les scientifiques comparent une des fonctions de l’éternuement à un système de redémarrage d’un ordinateur. Il permet de relancer le système respiratoire après un nettoyage.

Les solutions face à l’éternuement

Bien qu’ayant des conséquences anodines, les éternuements répétés paraissent gênants. Ils peuvent survenir à des moments inopportuns. Il est possible de dissimuler l’envie d’éternuer. Pour ce faire, le moyen d’empêcher l’éternuement consiste à se pincer le nez et ouvrir la bouche. Cela permet quand même l’expulsion de l’air et du mucus. Mais l’éternuement ainsi produit se fait plus silencieux et moins violent.

Les pathologies en cause pour des éternuements répétés

Les éternuements répétés ne constituent plus des réflexes passagers. Ils servent de signal à des maladies.

  • Allergie

La plupart des éternuements répétés proviennent d’une allergie. L’organisme réagit à un contact avec des substances allergènes. En présence de pollen ou de poils d’animaux, le conduit nasal est irrité. Il transmet le signal au cerveau. L’organisme tente de lutter contre l’allergie par des éternuements répétés. Ceux-ci s’accompagnent de larmoiements et d’écoulement. Les éternuements répétés ne suffisent cependant pas à expulser les substances allergènes. Ainsi, un traitement médical adéquat s’impose.   

éternuements répétés

  • Effet de médicaments

Les éternuements répétés peuvent résulter des effets secondaires d’un médicament. Il peut aussi s’agir d’une phase d’adaptation de l’organisme au nouveau traitement. Cela ne nécessite pas forcément l’arrêt du traitement. La décision revient au médecin traitant qui jugera de la nécessité ou non.

  • Un parfum non toléré

Certains types de parfum peuvent entraîner des éternuements répétés. La réaction revêt des caractères similaires à ceux d’une allergie. Le parfum irrite l’intérieur du nez et celui-ci essaie de s’en débarrasser. Tant que l’objet imbibé du parfum reste aux alentours, les éternuements répétés persistent.

  • Des polypes

Un polype nasal produit des éternuements répétés dont l’origine est difficilement détectable. Il peut prêter à confusion avec une allergie, les éternuements répétés sont incessants. Le polype provient d’une excroissance au niveau de la cavité nasale. À force de croître, il réduit la fosse nasale jusqu’à la boucher. Le polype résulte généralement d’un asthme ou d’une allergie à l’aspirine.

Un polype bénin se guérit par traitement médicamenteux. Parfois, la persistance des éternuements répétés nécessite une intervention chirurgicale.

  • Autres pathologies

Les éternuements répétés font suite à des maladies particulières. Il peut s’agir d’épilepsie ou d’une lésion de l’artère cérébelleuse.

Autres circonstances produisant des éternuements répétés

Certaines circonstances non liées à des pathologies peuvent produire des éternuements répétés.

  • L’exposition au soleil

Une exposition à la lumière du soleil provoque des éternuements répétés chez certains individus. Ce phénomène s’appelle réflexe photo-sternutatoire. Il ne revêt aucun caractère pathologique. Pourtant, il affecte un bon nombre de personnes à travers le monde. Certaines études lui supposent des origines génétiques. Sans aucune incidence majeure de nature physiologique, il peut s’avérer dangereux pour les conducteurs.

  • Situations particulières

Les éternuements répétés apparaissent chez certaines personnes pour des raisons inexpliquées. Dans certains cas, la sensation de satiété provoque des éternuements sans qu’on sache exactement pourquoi. Ils peuvent aussi se produire pendant l’acte sexuel, en même temps que l’orgasme. Le contact avec certains aliments entraîne des éternuements répétés comme dans le cas d’une allergie.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/allergies/symptomes-allergiques/5-raisons-qui-expliquent-les-eternuements-repetes-172792
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Symptomes/Fiche.aspx?doc=eternuement-symptome

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

hyperacousie

Quand est-ce qu’on parle d’hyperacousie ?

L’hyperacousie décrit une hypersensibilité auditive spécifiquement discriminante. L’individu atteint présente des « intolérances » à des bruits …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *