Accueil / Prévention / Evitez les chutes chez les seniors avec ces quelques astuces

Evitez les chutes chez les seniors avec ces quelques astuces

Les risques de chutes chez les seniors sont plus élevés que chez les jeunes et les adultes. D’ailleurs, les conséquences sur leurs santés sont plus traumatisantes, voire handicapantes. Il est donc nécessaire de prévenir les chutes domestiques des personnes âgées en adaptant son environnement à son mode de vie. Mais pourquoi ce risque est-il plus élevé chez les seniors ? Quelles en sont les causes ? Comment les prévenir ? Trouvez les réponses à ces questions dans ce qui suit.

Chute domestique, pourquoi le risque est élevé chez les seniors ?

Les chutes des personnes âgées sont plus fréquentes au quotidien. En effet, chez les plus de 65 ans, elles constituent 80% environ des accidents domestiques. Cette fréquence s’explique par le fait que les capacités des séniors sont affaiblies. Cela se traduit par une vision moins bonne, des troubles de l’équilibre causés par certains dysfonctionnements (œil, oreille interne,…), une perte de motricité et de force au niveau des jambes.

Avec l’âge, le risque de chutes chez les seniors, et donc de fracture, est décuplé. Cette sensibilité et fragilité des os sont dues à l’ostéoporose. Cette maladie fait en sorte que la reconstruction de l’os ne se fait pas correctement. La solidité osseuse est donc compromise. Sa survenue peut être favorisée par le tabagisme, l’inactivité, le manque de vitamine D et de calcium.

Les principales causes des chutes domestiques

Les conséquences des chutes chez les seniors peuvent être très graves, voire fatales. C’est la raison pour laquelle, il est très important de les prévenir. Mais,  pour ce faire, il est nécessaire de connaître tout ce qui peut causer les chutes des personnes âgées à domicile.

  • Les chutes se rapportant aux comportements – celles-ci sont liées à diverses attitudes qu’ont les personnes âgées au quotidien. Il peut s’agir de chaussures inadaptées, l’oubli de lunettes, la prise de médicaments, le port de charges trop lourdes ou encore le manque de vigilance.
  • Les chutes causées par les caractéristiques du domicile – les escaliers et l’éclairage figurent parmi les facteurs de risque de chute domestique pour les séniors. Effectivement, des marches trop hautes, un éclairage faible, des sols glissants, des mobiliers inadaptés ou encore des fils et autres objets posés sur le sol représentent tous des dangers pour les personnes âgées.
  • Les chutes liées à l’état de santé – les problèmes de santé liés à l’âge sont également des causes fréquentes de chutes domestiques dès 65 ans. Il peut s’agir d’une diminution de la force musculaire, d’un temps de réaction plus long ou encore un déficit de mobilité.

Prévenir les risques en les évaluant

Afin de réduire le risque de chutes chez les seniors, il importe de les évaluer. Ce n’est qu’ensuite que vous pouvez adopter les bonnes solutions et prévenir les accidents. Pour ce faire, vous devez vérifier si :

  • Des zones ou des pièces de la maison ne sont pas bien éclairées ;
  • Des obstacles entravent la circulation à l’intérieur (meubles, objets qui traînent par terre,…) ;
  • Certains objets sont placés à la hauteur et qu’il faut utiliser une chaise pour les attraper ;
  • Le carrelage dans la douche est toujours mouillé.

Concernant les conditions physiques des séniors, certaines questions doivent être posées afin de mieux évaluer les risques de chute : à quand remonte la dernière visite chez l’ophtalmologiste ? La personne âgée peut-elle se tenir sur un seul pied durant 5 secondes ?

chutes chez les seniors

Aménager et adapter son intérieur et son extérieur

La prévention des chutes chez les seniors sera effectuée en fonction de l’évaluation effectuée. Les mesures à prendre et les adaptations à opérer se feront :

A l’intérieur

  • Les petits travaux à faire et les habitudes à avoir:

Afin de réduire au maximum le risque de chute, vous devez enlever tous les obstacles et les objets trainant par terre qui encombre les passages dans la maison. Aussi, il est conseillé de ranger tous les objets du quotidien à portée de main. Le port de chaussures confortables et qui maintient bien le pied est aussi nécessaire.

  • Les sources d’éclairage :

Le but est ici d’éclairer de manière optimale tout l’intérieur. Pour cela, vous devez opter pour des ampoules diffusant de la lumière blanche. Le nombre d’ampoules doit être suffisant pour permettre de réduire au maximum les zones d’ombre. Aussi, veillez à ce que les interrupteurs soient installés tout près de toutes les portes d’accès.

  • Les revêtements de sol :

Si l’installation de tapis est nécessaire dans certaines pièces, vous devez bien les fixer pour éviter les chutes. Utilisez de l’adhésif à double face pour cela. Dans la cuisine et la salle de bains, il est impératif de poser des revêtements antidérapants. En ce qui concerne les marches de l’escalier, veillez à recouvrir les bords de bande antidérapante.

  • La circulation à l’intérieur de la maison :

Pour prévenir les chutes, vous devez veiller à bien fixer les fils électriques au mur. La rampe d’escalier doit aussi être solide pour supporter le poids de la personne âgée lorsqu’elle s’y appuie. L’idéal est cependant une maison basse où la circulation est facile. Veillez aussi à enlever tous les meubles et les pots de plantes qui se trouvent dans les couloirs.

  • Le mobilier :

Côté mobilier et équipements, certaines astuces peuvent aussi vous aider à prévenir les chutes chez les seniors. Vous pouvez par exemple rehausser tous les meubles trop bas (lit, canapé, sièges,…). Si nécessaire, installer un rehausseur sur le siège des toilettes. Dans la douche, l’installation d’une barre d’appui est aussi nécessaire.

A l’extérieur

Certaines précautions doivent être prises dans le jardin : enlever tous les obstacles dans les allées ; bien ranger tous les outils, notamment le tuyau d’arrosage ; utiliser des matériels dotés d’un bras à rallonge pour ne pas avoir à grimper.

Sources:

https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/prevenir-chutes-seniors-690398.html

https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/gencay/reduire-les-risques-de-chute-chez-les-seniors-grace-a-la-prevention

Vérifiez également

Traiter la perte de cheveux de la mi-saison

Les changements de saison sont la bête noire des belles chevelures. Printemps et automne sont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *