Accueil / Prévention / Fatigue visuelle : comment s’en prévenir ?

Fatigue visuelle : comment s’en prévenir ?

Yeux lourds et fatigués accompagnés de maux de tête, et souvent des picotements des yeux… ce sont les signes irrémédiables de la fatigue visuelle. Si vous travaillez à temps plein devant l’ordinateur, vous êtes parmi les milliers de personnes qui en souffrent fréquemment. N’est-ce pas ? Comme nous, vous savez très bien que l’ordinateur est actuellement un élément incontournable du monde de travail. On y a recours presque pour toutes les tâches surtout lorsque notre métier à une liaison avec le net. Il y a même des personnes qui y travaillent jour et nuit sans avoir de repos. Comment font-elles pour ne pas avoir mal aux yeux ? Est-ce qu’elles ne souffrent pas de fatigue visuelle pour pouvoir continuer de travailler sans difficulté devant l’écran ? Ce sont sans doute les questions dont vous vous posez. Pour y faire face, c’est simple. Nos conseils dans ces quelques lignes.

La fatigue visuelle, c’est quoi ?

La fatigue visuelle, c’est la fatigue que ressentent nos yeux. Cela peut être cela mais cette définition ne suffit pas à décrire ce qu’est exactement la fatigue visuelle. Il s’agit de la fatigue qui est liée au travail sur l’écran, de la forte exposition des yeux devant une source de lumière bleue et qui affecte considérablement à la santé et à la qualité de notre vision. La fatigue visuelle n’a rien à voir avec la fatigue oculaire et la fatigue générale mais peut en être liée selon les circonstances. En effet, selon les spécialistes, la fatigue visuelle concerne la fatigue que nous ressentons quand nous n’avons plus assez de force pour ouvrir et faire travailler correctement nos yeux. Cette forme de fatigue peut aussi impacter sur nos capacités intellectuelles.

Comment est-ce qu’elle se manifeste ?

Les personnes qui souffrent de fatigue visuelle voient comme des images qui se dédoublent ou qui deviennent floues. Elles n’ont plus aucune précision sur ce qu’elles observent, que ce soit de près ou de loin puisque leur acuité s’est fortement baissée. La fatigue visuelle apparaît souvent après une amétropie ou une presbytie non traitée.

La lumière de l’écran est-elle si dangereuse que ça ?

Eh oui, bien qu’on ne le croie pas, la lumière des écrans ou la lumière bleue est très dangereuse pour nos yeux. Ce type de lumière n’est pas similaire à celle émise par le soleil. C’est juste une partie de son spectre. Ce qui dit donc qu’elle ne convient vraiment pas à nos yeux. La lumière bleue est une lumière artificielle comme les autres (ampoules LED, écrans de tablettes et Smartphones, etc.). Et la forte exposition des yeux à cette lumière sans protection va produire des lésions photochimiques au niveau de notre rétine et de notre cristallin. Aussi, nous mettons nos yeux en danger. Ces lésions peuvent conduire à un DMLA.

Comment reconnaît-on que nos yeux sont fatigués ?

Comme l’on a évoqué toute à l’heure, la fatigue visuelle se manifeste souvent par la baisse de la qualité de la vision. Et étant donné que nous ne voyons plus les choses aussi bien qu’avant, cela va avoir de l’influence directe sur ce que nous faisons, sur notre travail. Si vous êtes secrétaire ou bien rédacteur, ceci va se montrer sur vos écrits. Vous aurez du mal à distinguer les alphabets les uns des autres. Cette maladie oculaire peut aussi se manifester par la lenteur de la lecture ou bien la baisse de la capacité à comprendre.

Recours au test de photo-oculographe

Pour pouvoir détecter si vous souffrez de fatigue visuelle ou non, on vous demandera de passer un test de photo-oculographe. Cet appareil qui est considéré comme suiveur du regard a pour rôle de mesurer et d’analyser où se dirige votre regard. Pour ce faire, il enregistrera le parcours de votre travail oculaire en vous faisant lire et explorer un texte quelconque. Si votre regard se détourne de la direction qu’elle doit suivre, c’est que vos yeux sont assez fatigués.

Comment donc se prévenir de la fatigue visuelle ?

Pour éviter la fatigue visuelle, la meilleure des solutions que l’on vous propose est de vous protéger les yeux contre la lumière bleue. Si vous êtes contraint de travailler devant l’ordinateur tous les jours, prenez des pauses quand vous sentez que vos yeux n’en peuvent plus. C’est très utile. Pendant vos pauses, essayez de fermer vos yeux ou de faire des exercices oculaires. Il existe plusieurs vidéos tutoriels qui enseignent comment exercer ses yeux sur le net.

Corriger ses yeux

Si vous avez un problème de vision comme l’amétropie ou la presbytie, veillez à consulter un médecin spécialisé pour corriger votre vue. Il vous demandera sans doute de porter soit des lunettes soit des lentilles de contact. Le mieux, c’est que cela soit adapté à vos yeux et à leurs problèmes. Si vous vous exposez à la lumière bleue sans avoir traité au préalable votre trouble visuel, ne vous étonnez pas d’avoir de la fatigue visuelle. La chirurgie réfractive peut aussi être une très bonne solution pour prendre soin de vos yeux mais cela dépend uniquement de votre budget. Parce que la chirurgie, c’est toujours chère.

Adopter les bonnes habitudes visuelles

Vous devez également apprendre à adopter quelques bonnes habitudes pour vos yeux. Vous devez éviter d’exposer vos yeux à tous les reflets sur l’écran. Quand vous travaillez devant l’écran, ne tournez pas votre ordinateur vers la fenêtre ou une autre source de lumière. Ce geste va vous produire de l’éblouissement visuel. Ce qui n’est pas bon pour vos yeux. Veillez plutôt à ce que ces lumières soient émises contre le dos de votre ordinateur, c’est-à-dire perpendiculaire à la lumière de votre écran. Si vous avez vraiment besoin d’autres sources de lumière dans votre bureau, préférez plutôt des sources de lumières indirectes ou halogènes ou des lumières individuelles comme une lampe de bureau.

Sources:

Vérifiez également

complications du diabète

Que faire pour prévenir les complications du diabète?

Classé parmi les maladies du 21ème siècle avec l’obésité, le diabète touche de plus en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *