Accueil / Prévention / Fissure anale : les traitements et la prévention

Fissure anale : les traitements et la prévention

Une fissure anale est une déchirure oblongue dans la membrane muqueuse du canal anal. C’est la dernière partie du rectum qui se jette dans l’anus. Lisez quels sont les symptômes, les causes et les traitements appropriés de cette lésion.  Apprenez également à partir de quel moment une opération est nécessaire. La bonne nouvelle est que la fissure anale est généralement une maladie bénigne pouvant être traitée avec succès dans la plupart des cas. Cependant, une post-crise est généralement assez douloureuse.

Qu’est-ce qu’une fissure anale ?

Il s’agit d’une rupture de la membrane muqueuse dans le canal anal, où le rectum s’ouvre dans l’anus.  Les médecins parlent souvent d’un ulcère dans une fissure anale. C’est l’une des maladies du rectum les plus courantes, avec une distinction entre la fissure anale aiguë (à court terme) et chronique (en permanence).    

Les causes

La membrane muqueuse du canal anal peut se déchirer si la région anale est fortement étirée. Les causes principales de la fissure anale comprennent :

  • Assis sur une chaise trop dure
  • Une pression trop serrée pendant les selles.

Certaines pratiques sexuelles telles que les rapports anaux ou l’introduction d’objets dans la partie anale peuvent également provoquer cette fissure.  

Autres exemples des facteurs sont :

  • Les hémorroïdes
  • L’abcès dans la région anale
  • Les fistules
  • Les cancers rectaux et anaux (rares)  

De nombreux malades essaient de se soigner eux-mêmes avec des onguents, des crèmes et des remèdes maison dans cette partie intime avant de consulter un médecin. Une fissure anale n’est pas une maladie rare : environ un patient sur dix qui se présente à une consultation proctologique rencontre ce problème. Les enfants peuvent être aussi touchés que les adultes. 

La souffrance anale est un sujet tabou. Surmontez vos peurs, car pour un médecin généraliste ou un proctologue, un après-engouement n’est pas un sujet embarrassant. Ils peuvent vous aider efficacement et rapidement !

Les symptômes typiques

symptômes fissure anale

Une fissure anale a des signes typiques :

  • La douleur pendant les selles, même quelques heures après les selles
  • Les démangeaisons au niveau de l’anus
  • La présence de sang, visible sur le papier toilette
  • La constipation lorsque les selles sont retenues comme conséquence directe de la douleur

La thérapie : le traitement avec pommades ou la chirurgie

Fissure anale aiguë

Avec une fissure anale aiguë, une thérapie constante est importante pour que la douleur disparaisse et la plaie guérisse. Pour le traitement, il existe différentes options allant de la pommade à la chirurgie, dont certaines peuvent également être combinées :

  • Dans la zone de la fissure anale, les onguents ou les suppositoires ont un effet analgésique et décongestionnant. Fréquemment, lors de la phase de cicatrisation d’une fissure anale, une pommade contenant des nitrates est utilisée. Ce produit détend également le sphincter. Parfois, le médecin prescrit des analgésiques. Les tampons anaux (suppositoires) sont considérés comme particulièrement efficaces, car ils libèrent précisément le médicament au point sensible et ne glissent pas aussi facilement.
  • Dans le cas d’un anesthésique local unique, le médecin s’injecte dans la région de l’anesthésique pour fissure anale afin d’interrompre la circulation de la douleur et ainsi favoriser la cicatrisation.
  • Les bains de siège chaud font aussi partie de la thérapie efficace de la fissure anale. Ils détendent le muscle du sphincter et préviennent la constipation.
  • Une alimentation riche en fibres et une bonne hydratation garantissent la consistance appropriée des selles et préviennent les blessures supplémentaires dans la région anale.
  • Il est conseillé d’utiliser les laxatifs uniquement avec prudence et après consultation du médecin. Des selles très fines et fréquentes peuvent irriter le canal anal et augmenter l’inflammation.

Fissure anale chronique

Si la gêne causée par les fissures dans la région anale persiste malgré un traitement prolongé de plus de quelques semaines, ou en cas de récidive, il s’agit d’une fissure anale chronique.  Pour prévenir d’éventuelles complications et améliorer la qualité de vie, le médecin recommande habituellement un traitement chirurgical à ce stade.

Pendant longtemps, les médecins ont coupé le sphincter interne afin de traiter une fissure anale chronique et de réduire la tension musculaire de façon permanente (sphinctérotomie latérale). Les deux procédures ne sont utilisées qu’occasionnellement en raison de complications possibles.

Aujourd’hui, les médecins traitent une fissure anale chronique dans une salle d’opération sous anesthésie à court terme, appelée fissurectomie. Il enlève tout le tissu cicatriciel autour de la fissure anale, mais sans blesser le sphincter. Si la complication est déjà une fistule anale, le médecin fend des parties superficielles du sphincter.

La chirurgie est généralement réalisée en ambulatoire chez les patients plus jeunes. Chez les personnes âgées, l’ablation chirurgicale de la fissure anale est réalisée dans le cadre d’une thérapie de courte durée pour patients hospitalisés

Les complications et le suivi

Si une fissure anale est traitée correctement, dans la grande majorité des cas, les symptômes guérissent et ne laissent aucune trace.

Cependant, des complications sont possibles, car une fissure anale chronique est une plaie ouverte dans laquelle des germes sont constamment libérés de l’intestin.

Sans suivi, la membrane muqueuse ne guérit que difficilement et peut devenir enflammée de façon chronique. En conséquence, des fistules anales se forment chez certains patients. À partir de la base de la plaie, un canal est créé, transperçant le sphincter interne. L’inflammation peut ainsi se propager dans les tissus environnants.

Un abcès anal figure également parmi l’une des complications potentielles. Un abcès est une inflammation purulente qui se présente comme un type de vessie dans les tissus. L’abcès anal provoque un gonflement élastique rougeâtre et bombé, pouvant entraîner une douleur intense, de la fièvre et des frissons. Dans ce cas, un traitement chirurgical immédiat est nécessaire.

Comment éviter une fissure anale ?

aliments riches en fibres et fissure anale

Afin de prévenir la fissure anale, il est important   de consommer des aliments riches en fibres et équilibrés. Ces régimes sont particulièrement destinés aux personnes sujettes à la constipation chronique. De plus, il est important de boire au moins deux litres par jour. Assurez-vous également de pratiquer beaucoup d’exercices dans la vie quotidienne en vue de favoriser le transit intestinal.

Sources

https://www.em-consulte.com/en/article/173783

https://www.chirurgien-digestif.com/fissure-anale

Vérifiez également

Passez l’automne sans stress !

Encore un été de passé ! Finies les vacances enfin jusqu’à la prochaine fois et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *