Accueil / Santé / Grossesse et troubles digestifs: ce que vous devez retenir

Grossesse et troubles digestifs: ce que vous devez retenir

Après tout ce temps à attendre de tomber enceinte, vous allez enfin devenir maman. Accueillir ce petit bout de vous et de votre conjoint vous comble déjà de joie. Désormais, vous vous concentrez sur votre grossesse et son bon déroulement. Mais, dès les premières semaines vous faites face à certaines difficultés et les malaises sont au rendez-vous ? Effectivement, pour de nombreuses femmes, grossesse et troubles digestifs sont indissociables. Vomissements, ballonnement, reflux, ou encore constipation sont les lots quotidiens de certaines femmes enceintes. Rassurez-vous, il est tout à fait possible de soulager ces maux de grossesses. Voici quelques informations et quelques astuces qui vous aideront à y voir plus clair.

Vomissements et nausées durant la grossesse

Lorsqu’il s’agit de la relation entre grossesse et troubles digestifs, les nausées et les vomissements sont les premiers à être pointés du doigt. Il faut reconnaître qu’il s’agit des troubles les plus fréquents pendant la grossesse, notamment dura le premier trimestre. Dans la majorité des cas, ces troubles s’arrêtent au quatrième mois de grossesse et n’ont aucun impact sur le fœtus.

Trois raisons peuvent expliquer ces vomissements et ces nausées durant la grossesse :

qw
  • Les repas sont trop espacés ;
  • L’augmentation du taux de HCG, l’hormone de la grossesse. Sa forte concentration dans le sang stimule un peu plus la partie du cerveau consacrée aux vomissements et nausées ;
  • L’augmentation du taux d’œstrogènes dans le sang de la future maman engendre aussi plus de sensibilité aux odeurs. Ce qui provoque la plupart du temps des nausées car certaines odeurs, notamment celles d’aliments, peuvent devenir insupportables.

Que faire pour diminuer les nausées et les vomissements ?

Pour ne pas être sujette à des vomissements et des nausées très fréquents, la future maman peut opter pour quelques-unes des solutions suivantes :

  • Prendre des repas assez fréquents pour ne pas trop les espacer, toutefois, vous devez veillez à manger léger ;
  • Éviter tout ce qui peut aggraver les symptômes de nausées et de vomissements ;
  • Éviter autant que possible toutes sources d’odeurs fortes pouvant causer les nausées ;
  • Vous devez également penser à ne pas vous coucher de suite après avoir mangé ;
  • Éviter de prendre des aliments trop gras et trop épicés.

Aussi, les nausées étant favorisées par la fatigue, essayez de vous reposer de temps en temps pour les prévenir.

grossesse et troubles digestifs

Les remontées acides et reflux gastrique

En termes de grossesse et troubles digestifs, les reflux acides sont aussi très fréquents. Effectivement, beaucoup de femmes enceintes souffrent de brûlures d’estomac et ce, dès le début de la grossesse. Ces troubles au niveau de l’estomac s’expliquent par un surplus d’acide gastrique présent dans l’œsophage et l’estomac.

Que faire pour éviter les reflux gastro-oesophagien ?

Pour prévenir les remontées acides durant la grossesse, le respect de certaines règles est nécessaire :

  • Ne pas aller vous coucher tout de suite après avoir mangé ;
  • Prenez le temps de bien manger, de mâcher correctement ;
  • Les aliments acides sont à bannir de votre alimentation. Il en est de même des aliments irritants comme le thé ou le café ;
  • Vous devez aussi penser à manger moins, mais assez souvent ;
  • Pour mieux vous sentir dans votre peau, pensez aussi à porter des vêtements amples et confortables ;
  • Réduire le stress permet également de prévenir les remontées acides ;
  • Durant la nuit, pensez à dormir la tête légèrement surélevée. Cela vous permettre d’éviter le reflux gastrique durant votre sommeil.

En suivant ces quelques conseils, vous pourrez bien vivre la grossesse sans risque de souffrir de reflux acides. Quoi qu’il en soit, vous ne devez pas hésiter à consulter votre médecin si vous perdez du poids ou encore si les reflux acides vous empêchent de vous alimenter correctement. Aussi, allez vite consulter si d’autres symptômes comme de la fièvre ou du sang dans les selles accompagnent les brûlures d’estomac.

Grossesse et constipation, ce que vous devez savoir

Les ballonnements et les constipations sont aussi fréquents lorsqu’il s’agit de troubles digestifs liés à la grossesse. Ces désagréments se manifestent surtout entre le deuxième et le troisième trimestre de grossesse. La constipation peut être causée par :

  • Une mauvaise alimentation. Certaines futures mamans, à cause des nausées et des vomissements, ne s’alimentent pas correctement et ne consomme pas assez de fibres ;
  • L’hormone de la grossesse peut aussi être remise en cause du fait de ses actions sur les muscles de la paroi de l’intestin ;
  • Le ballonnement et la constipation durant la grossesse peuvent aussi avoir comme origine la pression faite par l’utérus sur les intestins.

Il est intéressant aussi de savoir que chez la femme enceinte, la constipation peut être la source d’hémorroïdes.

Les astuces pour prévenir la constipation pendant la grossesse

Pour ne pas souffrir de constipation durant la grossesse vous pouvez suivre certaines astuces comme celles citées ci-après :

  • Boire beaucoup d’eau ;
  • Ajouter des aliments riches en fibres dans son menu au quotidien. Des céréales feront très bien l’affaire ;
  • Mangez plus de fruits et légumes en privilégiant surtout les pruneaux ;
  • Ne pas se retenir d’aller aux toilettes lorsque vous en avez envie ;
  • Faire un peu d’exercice assez régulièrement, selon votre état de santé et vos capacités ;

Pensez à prendre des suppléments de fibres pour faciliter le transit intestinal. Toutefois, vous devez prendre en compte que le calcium et le fer contenus dans ce type de suppléments peuvent aussi être à l’origine de constipations.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/html/grossesse/dossiers/alimentation-grossesse/niv2/grossesse-troubles-digestifs.htm
http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-pratique/alimentation-femme-enceinte/troubles-digestifs

Vérifiez également

paralysie cérébrale

La paralysie cérébrale : qu’est-ce que c’est ?

Le cerveau, avec le cœur, est l’un des organes vitaux de notre corps. Ce qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *