Accueil / Santé / Hospitalisation à domicile, comment ça marche ?

Hospitalisation à domicile, comment ça marche ?

Une hospitalisation à domicile est l’administration de soins hospitaliers au domicile du patient. Elle requiert des conditions particulières pour être effectuée. Elle présente plusieurs avantages, mais aussi autant d’inconvénients.

Conditions requises

Pour prétendre à une hospitalisation à domicile, le patient doit obéir à quelques conditions.

  • La prescription médicale

L’hospitalisation à domicile se fait sur décision du médecin hospitalier ou du médecin traitant. Elle priorise le traitement de cancers, d’affections neurovégétatives et cardiovasculaires, de maladies infectieuses et des maladies hématologiques. Elle est recommandée pour les besoins de soins complexes, de soins continus et de soins de réadaptation. Ainsi, elle est opportune pour les pansements complexes, la surveillance post-chirurgicale, le suivi de la grossesse, l’antibiothérapie.

  • Évaluation du domicile

Pour que le médecin accorde au patient la possibilité d’une hospitalisation à domicile, le logement doit remplir les conditions optimales. Sont incluses dans les conditions l’aération, l’hygiène, la facilité d’accès. Il faut pouvoir y installer et déplacer facilement le lit médicalisé. Un espace de stockage est aussi à prévoir pour les matériels les produits médicaux.

  • Un téléphone d’urgence

L’infirmier charge de la garde du patient doit être en permanence en mesure de contacter le médecin. Pour cela, il doit disposer d’un téléphone en contact permanent avec le service hospitalier. En cas de besoin, le médecin peut décider de trois options. Il effectue des soins d’urgence au domicile, ou il prescrit l’évacuation vers l’hôpital. Mais si la situation le permet, il effectue des prescriptions par téléphone.

  • L’accord du patient

Le médecin est habilité à décider de l’hospitalisation de son patient selon son estimation de son état de santé. Suivant le cas, il peut estimer qu’une hospitalisation à domicile est appropriée. Cependant, la décision finale revient au patient et à ses proches. Ils ont le droit de refuser l’hospitalisation à domicile.

hospitalisation à domicile

Avantages de l’hospitalisation à domicile

Elle offre des avantages tangibles au patient et à sa famille.

  • Pas de changement du quotidien

Un internement en hôpital implique des bouleversements au niveau du foyer. Celles-ci sont plus ou moins résolues dans une hospitalisation à domicile. Les proches n’auront plus à effectuer des allées et venues entre le domicile et l’hôpital pour être auprès de leur parent. Ils n’ont pas besoin d’avancer les heures de la préparation des repas. La famille n’est pas obligée de changer ses habitudes.

Pour le patient, le confort d’être chez soi est déjà un avantage psychologique qui aide à supporter la maladie.

  • Avantages financiers

Les soins octroyés pour une hospitalisation à domicile sont les mêmes que pour une hospitalisation normale. Les frais de soins sont plus ou moins équivalents. Cependant, il faut soustraire les frais d’hébergement et ceux des déplacements. De telles économies sont perceptibles surtout quand le traitement prend du temps.

  • Qualité des soins

Lors d’une hospitalisation à domicile, une équipe spécialisée se charge des soins et de la surveillance de l’état de santé du patient. L’infirmière assignée au patient est plus apte à suivre les consignes du médecin que les membres de la famille. Elle suit les prescriptions à la lettre. En plus, elle est capable d’effectuer des soins de première urgence en cas de complication.

Les inconvénients de l’hospitalisation à domicile

L’hospitalisation à domicile offre certes certaines facilités au patient et ses proches. Cependant, elle implique certaines contraintes.

  • Les contraintes familiales

L’hospitalisation à domicile est validée sous la condition de la présence d’un proche vingt-quatre heures sur vingt-quatre. En plus, la famille vit au quotidien la présence permanente de l’équipe de soins. De même, elle peut exiger des bouleversements au niveau de l’aménagement de l’intérieur de la maison. Certaines activités peuvent être incompatibles avec la présence du parent malade.

  • Les difficultés engendrées

L’épuisement peut résulter de l’hospitalisation à domicile de longue durée. Se charger de la garde du malade parait des fois anodin, surtout si la maladie ne nécessite pas de soins permanents. Cependant, même une simple surveillance est lassante surtout sur le plan psychologique. En plus, elle donne l’impression qu’il s’agit d’un simple traitement. Il arrive que seule la petite famille soit impliquée.

D’un autre côté, même si quelqu‘un d’autre prend la relève, l’esprit n’est pas tranquille. Ainsi, un proche ne peut pas se reposer entièrement tant qu’il y a un malade dans une autre pièce.

Cas particulier d’hospitalisation à domicile : la grossesse et l’accouchement

La grossesse est une période délicate. Une surveillance minutieuse s’impose pour certains risques liés à la grossesse. Certaines pathologies préexistantes ou survenues au cours de la grossesse doivent faire l’objet d’un suivi médical. Il s’agit entre autres d’hypertension ou de diabète.

De même, suite à un accouchement compliqué, le suivi est indispensable pour surveiller la santé de la mère et du bébé. L’intervention d’une équipe d’hospitalisation à domicile convient pour soigner les plaies au niveau du périnée. C’est aussi le cas des difficultés de cicatrisation et des abcès après une césarienne.

Si par contre l’accouchement s’est passé sans complication, la femme peut demander à sortir précocement de l’hôpital. Elle pourra faire appel à une équipe d’hospitalisation à domicile pour le suivi de sa santé.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/sante/droits-demarches/droits-du-patient/10-choses-a-savoir-avant-detre-hospitalise-a-domicile-172064
https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/langueux/hospitalisation-a-domicile-et-grossesse-une-information-a-destination-des-professionnels-02-10-2019-12398412.php

Vérifiez également

crises de gouttes

Crises de gouttes – comment elles se manifestent?

Lorsque les crises de gouttes se manifestent, le patient peut ressentir des douleurs intenses sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *