fbpx
Hyperphagie

Hyperphagie: causes, facteurs de risque et traitements

S’il y a un trouble lié à l’alimentation encore moins connu du grand public, l’hyperphagie tient, sans aucun doute, la première place. Ce trouble est aussi appelé hyperphagie boulimique et se caractérise par une surconsommation de nourriture. Même si elle ne fait pas couler beaucoup d’encres, les complications de cette maladie peuvent être tout aussi graves que celles de l’anorexie ou de la boulimie. C’est pourquoi, il est très important de la détecter le plus tôt possible. C’est quoi alors l’hyperphagie ? Comment se manifeste-telle ? Quelles sont ses causes ? Trouvez toutes les réponses à ces questions dans les prochains paragraphes.

Hyperphagie, qu’est-ce que c’est ?

Cette maladie fait partie des troubles du comportement alimentaire ou TCA. Il se démarque par une consommation alimentaire importante et compulsive. Les personnes atteintes d’hyperphagie mangent alors de très grandes quantités de nourriture en un temps record. Elles n’arrivent pas à se contrôler durant ces crises. Cette tendance à surconsommer est en relation étroite avec l’obésité et n’est pas issue d’un besoin physiologique. Cette maladie se reconnaît grâce aux faits que la personne atteinte ressent le besoin de :

  •  Manger sans avoir faim ;
  • Manger jusqu’à ce que son ventre lui fasse mal ;
  • Manger seul car le fait de partager un repas la gêne ;

Dans certains cas, le patient ressent aussi du dégoût et de la culpabilité après avoir ingurgité une quantité importante de nourriture.

Hyperphagie et boulimie : quelles différences ?

Ces deux troubles alimentaires sont très proches par rapport au fait que la personne malade a tendance à hyper consommer. Toutefois, dans le cas de l’hyperphagie, elle ne va pas éliminer ce qu’elle a ingurgité. Ce qui fait que les personnes hyperphagiques sont généralement en surpoids. En cas de boulimie, le malade a tendance à exercer de manière intensive une activité physique, à prendre des laxatifs ou à se faire vomir.

Ses causes

L’origine exacte de l’hyperphagie boulimique reste encore, à l’heure actuelle, méconnue. Toutefois, les scientifiques ont pu éliminer les besoins physiologiques, énergétiques et métaboliques des causes de l’hyperphagie. Les recherches menées à propos de cette maladie ont tendance à pointer du doigt les dérèglements psychologiques et les atteintes affectives comme étant une première source probable des crises. En d’autres termes, ce trouble peut être interprété comme un besoin irrépressible de se réfugier dans la nourriture.

L’hyperphagie touchera alors un peu plus les personnes très sensibles sur le plan affectif, sentimental et psychologique. En Europe, les femmes sont plus souvent confrontées à ce trouble que les hommes.

Ses symptômes

Ce trouble se manifeste généralement par le besoin de surconsommer de la nourriture. Ce besoin est non métabolique. L’appétence pour la nourriture est donc non contrôlée. Les personnes atteintes d’hyperphagie ont ce besoin incontrôlable de manger à outrance pour combler un manque, que ce soit psychologique ou affectif.

Les facteurs de risque de l’hyperphagie

Même si les véritables causes de ce trouble alimentaire restent encore inconnues, les facteurs qui favorisent son apparition sont identifiés. Ils comprennent :

  • Une tendance à l’anxiété ;
  • Un état dépressif ;
  • Toutes les émotions négatives (angoisse, tristesse,…). Elles peuvent être provoquées par des traumatismes vécus durant l’enfance (viol, maltraitance, divorces, deuil,…) ;
  • Des troubles du comportement ;
  • Des troubles psychiques et psychologiques.

Hyperphagie

Les personnes qui mangent beaucoup à table devraient-elles s’inquiéter?

Vous vous demandez surement si votre très grand appétit ne vous expose pas à l’hyperphagie. Eh bien, vous devez savoir que les personnes qui mangent beaucoup à table, lors des fêtes de famille par exemple, n’ont rien à craindre. En effet, dans la majorité des cas, ces personnes mangent pour le plaisir des sens, en toute convivialité. Contrairement aux personnes hyperphagiques qui n’ont aucun contrôle sur leur besoin. Vous ne devez donc pas vous inquiéter s’il vous arrive de vider tout un paquet de chips devant la télé. C’est la régularité de la surconsommation qui doit vous alerter. Sachez alors qu’on ne parle d’hyperphagie que lorsque les crises surviennent de manière régulière, au moins une fois par semaine.

Les complications possibles

En tant que surconsommation de nourriture, l’hyperphagie conduit inévitablement au surpoids, voire à l’obésité. C’est cette évolution en obésité qui est dangereuse pour les personnes souffrant de cette maladie. Elle peut, en effet, conduire au développement de certaines pathologies comme :

  • Un diabète de type 2 ;
  • Une cholestérolémie ;
  • Divers types de cancers ;
  • Une hypertension artérielle.

Comment traiter ce trouble ?

Les facteurs de risque pouvant conduire à l’hyperphagie étant multiples, sa prise en charge doit aussi se faire selon une approche pluridisciplinaire. La personne malade doit alors consulter un psychologue et un diététicien. Contacter des associations et des groupes de parole peuvent aussi lui être d’une très grande aide.

Le diététicien sera en charge d’aider le patient à faire un bilan nutritionnel. Il lui donne aussi des conseils alimentaires sur-mesure avec des exercices à faire chez soi. Le psychologue, quant à lui, aidera le patient à identifier les facteurs déclenchant les crises. Son travail consistera essentiellement à aider la personne hyperphagique à diminuer, voire éliminer toutes ses émotions négatives et à améliorer son estime de soi.

En résumé, la prise en charge de l’hyperphagie peut se faire par les moyens suivants :

  • Une prise en charge médicamenteuse ;
  • Une prise en charge psychiatrique (individuelle ou en groupe) ;
  • Un suivi nutritionnel et alimentaire.

Outre ces traitements, l’hospitalisation peut aussi être envisagée si la maladie est grave.

Sources:
https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/risques-sante/hyperphagie-quand-trop-manger-devient-une-maladie-615159
http://www.canalvie.com/sante-beaute/sante/index-des-maladies/hyperphagie-1.1333241

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *