Accueil / Santé / Insuffisance veineuse : comment l’éviter ?

Insuffisance veineuse : comment l’éviter ?

Les muscles et les organes ont besoin d’oxygène pour fonctionner correctement. Cela est d’ailleurs possible grâce au sang propulser dans les artères par le cœur. Aussi, outre la pompe cardiaque, la chasse plantaire et les valvules permettent également de faire remonter ce sang. Tous ces phénomènes contribuent correctement à la bonne circulation sanguine dans l’organisme et assurent le bon fonctionnement de celui-ci. En général, les valvules n’agissent que si le sang n’arrive pas à circuler correctement à cause de la force de gravité. Par le biais de ces valvules, le sang peut circuler correctement dans la bonne direction. En cas de mauvaise circulation, une insuffisance veineuse risque de se produire.

Insuffisance veineuse : c’est quoi ?

L’insuffisance veineuse se produit lorsqu’il y a une altération au niveau des valvules. Il s’agit donc d’une maladie veineuse qui apparaît lorsque les valvules n’arrivent plus à assurer correctement ses fonctions. Il arrive que ces valvules puissent être moins étanches. Cela provoque donc un ralentissement au niveau de la circulation sanguine entraînant par la suite la descente du sang vers le bas et dans les petites veines. Il s’agit alors de la stase veineuse ou encore d’une hyperpression veineuse. A force, ce phénomène crée une dilatation des veines et provoque un affaiblissement de la paroi de ces derniers. L’insuffisance veineuse provoque par la suite de nombreuses maladies. En cas de complication, elle risque d’engendrer une phlébite ainsi que des ulcères variqueux. Néanmoins, plusieurs causes peuvent nuire à la bonne circulation sanguine.

Les maladies provoquées par une insuffisance veineuse

La maladie veineuse ou l’insuffisance veineuse touche beaucoup de personnes. Toutefois, le taux précis des personnes atteintes n’est pas clairement défini et est assez variable. En cas d’insuffisance veineuse, plusieurs maladies peuvent être provoquées comme la maladie variqueuse causée par une faiblesse au niveau de la paroi d’une veine. Il y a également la maladie post-thrombotique caractérisée par une obstruction d’une veine.

Les personnes les plus à risque pour une insuffisance veineuse

L’insuffisance se produit lorsque le sang redescend vers le bas. Plusieurs facteurs sont en cause comme le manque d’une activité physique ou une détérioration au niveau du système cardio-respiratoire. Toutefois, certaines personnes ont de forte probabilité d’avoir la maladie par rapport à d’autres. En effet, les femmes risquent plus de l’avoir par rapport aux hommes. Les femmes enceintes rencontrent souvent une insuffisance veineuse due à des troubles circulatoires. A part la grossesse, d’autres facteurs interviennent dans l’aggravation de risque de maladie veineuse comme l’âge ou l’obésité.

Les facteurs empêchant la bonne circulation sanguine

Il n’y a pas que les personnes malades qui peuvent avoir une perturbation au niveau de la circulation sanguine. En effet, plusieurs paramètres peuvent être en cause comme :

  • L’immobilité ou la position statique. Cela se produit souvent pour les personnes qui restent immobiles lorsqu’ils travaillent ;
  • Des habits trop serrés y compris des chaussures trop étroites ;
  • Une sédentarité accompagnée de manque de déplacement et une forte chaleur ;
  • Le port fréquent de chaussures sans talons ou des chaussures avec des talons trop hauts ;
  • La position de jambes croisées pendant une longue période.

Comment se manifeste l’insuffisance veineuse ?

En cas d’insuffisance veineuse, plusieurs complications et plusieurs signes peuvent se produire. De plus, ils peuvent s’aggraver avec une immobilité ou encore une forte chaleur. En général, ces signes sont :

  • Une forte douleur au niveau des membres inférieurs ;
  • Des fourmillements voire des picotements sur cette partie du corps ;
  • Des varicosités ou des varices accompagnées de douleurs et de complications ;
  • Un œdème ou un gonflement des pieds et des lourdeurs au niveau des jambes. Il faut noter que la lourdeur des jambes s’empire de plus en plus en fin de journée. Par ailleurs, pour les œdèmes, ils sont souvent localisés au niveau des mollets et des chevilles ;
  • Des démangeaisons;
  • De fortes crampes musculaires.

insuffisance veineuse

Comment prévenir une insuffisance veineuse ?

L’insuffisance veineuse peut parfaitement être évitée. En effet, il suffit faire quelques mouvements et modifier certaines habitudes quotidiennes. Pour prévenir une insuffisance veineuse :

  • Vous ne devez pas rester dans l’immobilité trop longtemps et bouger fréquemment. Il faut donc éviter de rester assis ou rester debout ;
  • Si vous avez un immeuble avec un ascenseur, pensez à prendre les escaliers fréquemment ;
  • Faites des marches de temps en temps, c’est bien pour votre santé, pour votre respiration ou pour votre bonne circulation sanguine. N’oubliez pas non plus de faire des activités physiques régulièrement ;
  • Privilégiez les fruits et les légumes dans votre alimentation et évitez les produits industriels. Il en est de même pour les boissons alcoolisées ou encore pour le café ;
  • Arrêtez de fumer ;
  • Evitez de porter des vêtements trop étroits;
  • Si vous passez la majorité de votre temps dans une position assise, il est préférable de surélever vos jambes fréquemment.

Les traitements adéquats pour la maladie

Pour détecter une insuffisance veineuse, il faut passer par un examen médical même si certaines manifestations comme les varices sont évidentes. Cet examen permettra donc de déterminer la gravité de la maladie. De ce fait, votre médecin pourra procéder à une échographie Doppler ou un echo-doppler veineux au niveau des membres inférieurs. Une fois la maladie veineuse détectée, le traitement adéquat peut être préconisé. Cependant, plusieurs traitements peuvent être recommandés pour cette insuffisance comme :

  • L’usage de crèmes permettant d’alléger les douleurs ainsi que certains symptômes ;
  • Les médicaments veinotoniques via la prise de certains comprimés ou gélules ;
  • La phlébectomie ou le laser permettant de retirer les veines touchées ;
  • Le recours à la phytothérapie, à la balnéothérapie ou encore à des cures thermales;
  • Le recours à la sclérothérapie.

Par ailleurs, le port de certains vêtements comme des collants ou des chaussettes sont aussi recommandés.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=comment-ameliorer-sa-circulation-sanguine
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/jambes_lourdes/articles/11606-insuffisance-veineuse-gare-aux-complications.htm

Vérifiez également

allergies chez le nourrisson

Manifestations des allergies chez le nourrisson

Les allergies chez le nourrisson font référence à une hypersensibilité de l’organisme. Le système immunitaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *