Accueil / Santé / Intoxication alimentaire: faites attention à ce que vous consommez

Intoxication alimentaire: faites attention à ce que vous consommez

Vous ressentez une irritation au niveau de votre estomac et des douleurs abdominales ? Vous avez mal au ventre et vous ressentez des nausées ? Si ces symptômes apparaissent, il peut s’agir de l’intoxication alimentaire. Si tel est le cas, ces symptômes peuvent faire surface en seulement quelques heures ou peuvent durer jusqu’à plusieurs jours.

Intoxication alimentaire : de quoi il s’agit ?

L’intoxication alimentaire en marquée par une irritation au niveau de l’intestin ou de l’estomac engendrée par une bactérie, par un virus, par des parasites, des métaux lourds voire des poisons. Ils peuvent résider dans des aliments ou des boissons. Il s’agit d’une infection digestive. Celle-ci apparaît en général suite à la consommation d’aliments suspects ou inhabituels ou à la consommation des aliments ou boissons contaminées et mal conservées. Les symptômes de cette intoxication alimentaire varient en fonction de chaque personne et elle peut engendrer un affaiblissement du système immunitaire.

Qui sont les agents responsables de l’intoxication alimentaire ?

Plusieurs agents pathogènes sont en cause en parlant d’intoxication alimentaire. Ils peuvent contaminer des aliments à tout moment : lors de la production, durant la préparation ou durant la conservation. Il y a :

qw
  • Les poisons ou les toxines. Il peut se trouver dans les champignons ou dans quelques aliments crus. ;
  • Les parasites comme le ténia ou le ver solitaire, il peut se trouver dans des aliments crus comme les viandes de bœuf. Il engendre des troubles digestifs ainsi que des pertes de poids. Parmi les parasites en cause, vous pouvez également trouver le parasite causant la toxoplasmose. Elle peut se manifester suite à la consommation de viande ou d’œufs ;
  • Les métaux lourds comme le mercure ou le plomb existant dans certains aliments ;
  • Les virus par exemple l’hépatite A, le rotavirus ou encore l’hépatite E ;
  • Les bactéries: elles sont plusieurs à causer une intoxication alimentaire.

Les différentes bactéries responsables de cette infection

Plusieurs bactéries peuvent se trouver dans des aliments. Ainsi, la consommation de ces derniers engendre une intoxication alimentaire. Vous pouvez trouver :

  • La bactérie Salmonella causant les infections à salmonelles. Ses symptômes peuvent apparaître 8h ou 48 heures après la consommation de l’aliment infecté ;
  • La bactérie Campylobacter jejuni engendrant ladite infection à Campylobacter. Celle-ci peut apparaître suite à la consommation d’une viande crue, pas cuite ou contaminée. Ses symptômes apparaissent entre 2 à 5 jours après la consommation ;
  • La bactérie Clostridium botulinum provoquant le botulisme. Les aliments concernés sont les poissons, les charcuteries non cuites. Ses troubles font surface 12 à 36h après la consommation ;
  • La bactérie Listeria monocytogenes entrainant la listériose;
  • Le staphylococcus aureus provoquant le staphylocoque doré où les symptômes apparaissent 2 à 4 heures après la consommation ;
  • La bactérie Brucella causant la brucellose.

Les différents symptômes de cette intoxication

Plusieurs symptômes, plus précisément des symptômes gastro-intestinale apparaissent en cas d’intoxication alimentaire. Dans la majorité des cas, ils font surface quelques heures ou quelques jours après la consommation des aliments contaminés. Les manifestations possibles sont :

  • Des nausées et des vomissements;
  • Des maux de ventre accompagnés d’une diarrhée;
  • De la fièvre;
  • De la fatigue;
  • Des maux de tête;
  • Des crampes abdominales et/ou des douleurs abdominales.

En général, une intoxication alimentaire disparaît après quelques jours. Il n’est donc pas toujours nécessaire de recourir à des médicaments. Néanmoins, en cas d’intoxication, il est conseillé de boire beaucoup d’eau. Pour récupérer rapidement, il faut aussi se reposer. Toutefois, dans certains cas, il est important de se rapprocher d’un médecin.

intoxication alimentaire

Quand faut-il consulter un médecin ?

Comme indiqué ci-dessus, l’intoxication alimentaire peut disparaître après quelques jours. Cependant, si les symptômes persistent et ne cessent de s’aggraver après 48 heures, vous devez impérativement vous rapprocher d’un médecin. Les personnes vulnérables comme les enfants, les personnes âgées ou les femmes enceintes devront aussi contacter un médecin en cas d’intoxication alimentaire. Ce professionnel de santé vous diagnostiquera et vous prescrira des antispasmodiques. Il pourra aussi vous prescrire un antibiotique. Si besoin, le médecin vous demandera d’effectuer quelques examens complémentaires pour détecter l’agent en cause et analyser votre degré de déshydratation. Il peut aussi recommander une hospitalisation pour étudier davantage l’agent pathogène et pour une réhydratation via une voie intraveineuse.

Comment la prévenir ?

Il est possible de prévenir l’intoxication alimentaire. Pour ce faire :

  • Vérifiez bien les produits alimentaires achetés. Lorsque vous faites vos provisions, pensez à toujours regarder la date limite de consommation. Ne prenez pas les boîtes de conserve bombées ou déjà ouvertes ;
  • Si vous achetez des produits décongelés, évitez de les recongeler ;
  • Vérifiez et respectez à la lettre le temps de stockage de chaque aliment ;
  • Lorsque vous êtes dans un restaurant, assurez-vous de l’hygiène de l’établissement ;
  • Pour les champignons, ne ramassez que ceux que vous connaissez ;
  • Lorsque vous voyagez, faites attention à l’eau du robinet ou des puits. Si possible, ne les buvez pas directement ;
  • Respectez toujours l’hygiène et la propreté lorsque vous cuisinez ;
  • Respectez bien les temps de cuisson de vos viandes ;
  • Lors de la préparation des fruits et légumes, pensez avant tout à bien les laver et à bien les éplucher ;
  • Ne buvez pas d’alcool lorsque vous prenez des médicaments.

Faites attention à la toxi-infections alimentaires

Une intoxication alimentaire ne touche pas qu’une seule personne. En général, elle touche plusieurs personnes ayant consommé les mêmes aliments ou le même repas. Dans ce cas, il est question de toxi-infections alimentaires collectives, aussi connues sous l’abréviation TIAC. En cas de TIAC, le médecin le signale et informe le médecin inspecteur ou l’Agence régionale de santé afin de prendre les mesures adéquates.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/html/nutrition/mag_2004/mag0514/nu_7745_intoxications_alimentaires_aliments.htm
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-appareil-digestif/gastro-ou-intoxication-alimentaire-comment-faire-la-difference-267774

Vérifiez également

paralysie cérébrale

La paralysie cérébrale : qu’est-ce que c’est ?

Le cerveau, avec le cœur, est l’un des organes vitaux de notre corps. Ce qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *