Accueil / Santé / Toxoplasmose : qu’est-ce que c’est, symptômes, causes et traitement ?

Toxoplasmose : qu’est-ce que c’est, symptômes, causes et traitement ?

Les maladies parasitaires peuvent devenir des infections totalement silencieuses. Elles ne sont découvertes que lorsque les symptômes deviennent très graves. Cela en fait des maladies extrêmement graves, en particulier pour les personnes ayant des problèmes de santé particuliers.  C’est le cas de la toxoplasmose. Une maladie populairement connue pour ses liens étroits avec les chats et pour ses effets sur la grossesse. Tout au long de cet article, nous découvrirons ce qu’est la toxoplasmose, ainsi que ses symptômes, ses causes et ses traitements.

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie causée par un parasite microscopique appelé Toxoplasmosis gondii. Bien que dans la plupart des cas, cette maladie ne présente généralement pas de symptômes au stade précoce, chez certaines personnes, elle peut se manifester avec un tableau clinique similaire à celui de la grippe : douleurs musculaires, fièvre et ganglions lymphatiques sensibles.

Cependant, chez les personnes ayant un système immunitaire faible, elle peut entraîner des symptômes plus graves.

qw

De plus, cette maladie est connue pour ses effets dangereux sur le fœtus pendant la grossesse. Si une femme est infectée par la toxoplasmose pendant sa grossesse, elle peut développer une toxoplasmose congénitale. Dans ces cas, la maladie peut entraîner de graves complications dans le développement de l’enfant.

Les principales voies de transmission de ce parasite sont l’ingestion d’aliments insuffisamment cuits qui sont infectés par des bactéries et l’exposition aux excréments de chats infectés. Rarement, elle se transmet par transfusion sanguine.

La meilleure façon de prévenir cette maladie est de bien préparer et cuire les aliments. On recommande également aux femmes enceintes d’éviter de nettoyer ou d’entrer en contact avec les litières pour chats.

Les symptômes de toxoplasmose

Comme mentionné au point précédent, la plupart des personnes infectées n’ont aucun symptôme, de sorte qu’il peut être difficile de détecter la maladie. Par contre, chez ceux qui développent un tableau clinique, les symptômes de la toxoplasmose ressemblent à ceux de la grippe.

Parmi les principaux symptômes que nous pouvons trouver :

Cependant, ces symptômes ont tendance à s’aggraver lorsqu’ils se produisent pendant la grossesse et se transmettent au bébé, et chez les personnes dont le système immunitaire est faible.

Toxoplasmose et grossesse : symptômes chez les bébés

Si l’infection survient juste avant ou pendant la grossesse, l’infection peut être transmise au bébé. Dans ces cas, la maladie est connue sous le nom de toxoplasmose congénitale.

Le risque d’infection congénitale est beaucoup plus grand si la femme est infectée pendant le troisième trimestre. Cependant, les complications du développement et les symptômes du bébé seront d’autant plus graves que l’infection est administrée tôt.

Malheureusement, de nombreuses infections précoces pendant la grossesse entraînent la mort du fœtus ou une grossesse spontanée. Si le petit survit, les symptômes de toxoplasmose chez les bébés comprennent :

  • Crises d’épilepsie
  • Agrandissement du foie et de la rate
  • Jaunisse ou jaunissement de la peau et des yeux
  • Infections oculaires graves

Les bébés nés avec cette condition n’ont habituellement aucun symptôme à la naissance, ce qui peut compliquer la détection de la maladie. Ces symptômes ont tendance à apparaître vers la fin de l’adolescence ou même plus tard. Dans ces cas, ils peuvent entraîner une perte auditive ou retarder le développement cognitif.

Symptômes chez les personnes ayant un système immunitaire faible

Dans le cas des personnes atteintes de maladies auto-immunes, qui reçoivent des traitements de chimiothérapie ou qui subissent une transplantation d’organe, le risque d’infection par toxoplasmose, ainsi que le risque que l’infection précédemment infectée soit réactivée, est considérablement plus élevé.

Dans ce cas, des symptômes beaucoup plus sévères peuvent apparaître tels que : maux de tête, confusion, problèmes de coordination, convulsions et même les problèmes pulmonaires. Le patient peut également souffrir d’une inflammation sévère de la rétine qui cause des problèmes de vision.

Quelle en est la cause ?

causes de toxoplasmoseLe parasite Toxoplasmosis gondii se distingue par le fait qu’il s’agit d’un petit organisme unicellulaire qui peut habiter la plupart des animaux et oiseaux à sang chaud. Cependant, comme les organismes infectieux ne sont excrétés que dans les excréments des chats, ces animaux sont les principaux hôtes du parasite.

Bien qu’elle ne puisse pas se transmettre d’une personne à l’autre, cette maladie peut se transmettre dans les contextes suivants :

  • En contact avec des excréments de chat infectés par ce parasite
  • Intoxication alimentaire par des aliments ou des boissons contaminés par le parasite
  • Mangez des fruits et des légumes sans les laver
  • Recevoir rarement une transplantation d’organe infecté ou une transfusion de sang contaminé
  • Traditionnellement, le risque d’infection par toxoplasmose s’associait aux chats.

Existe-t-il un traitement ?

Dans la plupart des cas où une personne en bonne santé reçoit une toxoplasmose, il n’y a pas besoin de traitement médical. Cependant, chez les personnes présentant des symptômes aigus de la maladie, le traitement consiste habituellement à la prise des médicaments comme la pyriméthamine et des antibiotiques comme la sulfadiazine.

Traitement pendant la grossesse et chez les bébés

Si l’infection se manifeste pendant la grossesse, le traitement peut varier selon la période de gestation.

Si l’infection survient avant la 16e semaine, des doses spécifiques d’antibiotiques peuvent être administrées pour réduire le risque de toxoplasmose congénitale. Par contre, si l’infection est survenue après cette période ou si les diagnostics démontrent que le bébé peut naître avec la maladie, des médicaments comme la pyriméthamine et la sulfadiazine peuvent être administrés pour minimiser le risque de la maladie.

Après l’accouchement, si le bébé contracte la maladie ou s’il y a un risque, le même traitement mentionné ci-dessus s’applique. Tout au long du traitement, le personnel médical surveillera étroitement l’état et le développement du bébé.

Sources

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=toxoplasmose_pm

https://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1161_toxoplasmose.htm

Vérifiez également

bienfaits de l’urine du matin

Urine du matin – la solution pour une belle peau et des cheveux éclatants

Vous rêvez d’avoir un teint parfait et des cheveux brillants ? Vous voulez rester en bonne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *