fbpx
cardiomyopathie

La cardiomyopathie : comment éviter la maladie ?

Certaines maladies peuvent s’attaquer aux différents muscles du corps humain, y compris aux muscles cardiaques. Parmi elles, il y a la cardiomyopathie. Il ne s’agit pas d’une seule maladie, mais elle englobe plus précisément, plusieurs maladies du myocarde. Elle s’attaque surtout au fonctionnement du muscle cardiaque. D’ailleurs, elle peut être de différentes formes. Ses symptômes peuvent être traités. Cependant, elle peut s’aggraver et causer la mort en cas de manque de prise en charge.

Les différents types de ces maladies du myocarde

Comme la cardiomyopathie regroupe différentes maladies du myocarde, vous pouvez donc en rencontrer différents types de cardiomyopathies :

  • La cardiomyopathie dilatée qui se produit fréquemment, et qui commence à partir dans le ventricule gauche. Elle est causée par une ischémie cardiaque et provoque l’affaiblissement des parois au niveau des cavités du cœur ;
  • La cardiomyopathie hypertrophique, provoquée par un épaississement de la paroi du cœur. A cause de cet épaississement, le muscle cardiaque a du mal à pomper le sang. Cette maladie peut être obstructive, dans ce cas, la paroi s’épaissit bien que le ventricule reste normal. Elle est souvent héréditaire ;
  • La cardiomyopathie restrictive caractérisée par un muscle cardiaque assez rigide. Celui-ci perd donc son élasticité, empêchant le cœur de fonctionner correctement et de propulser la quantité de sang adéquate dans les cavités ;
  • La cardiomyopathie arythmogène du ventricule droit, il se produit rarement et cause une perturbation au niveau du rythme cardiaque.

Quelles sont les causes de la cardiomyopathie ?

Les causes exactes de la cardiomyopathie ne sont pas clairement connues. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent être avancés :

  • Des problèmes de santé comme l’hypertension artérielle, le diabète, la maladie thyroïdienne, des infections cardiaques et d’autres maladies cardiaques, l’hémochromatose, etc. ;
  • Des infections bactériennes dans le cœur ;
  • Certains traitements contre le cancer ;
  • Le facteur génétique ;
  • Les consommations abusives d’alcool et de drogues ;
  • Des troubles nutritionnels et des poids anormaux.

Comment effectuer un diagnostic sur la maladie ?

Pour poser le diagnostic de la cardiomyopathie, il est nécessaire de faire quelques examens comme :

  • Un examen clinique afin de déterminer les différents symptômes ainsi que les différents antécédents médicaux de la personne malade ;
  • Une radiographie thoracique afin d’avoir une vue sur le cœur. Cet examen permettra de déterminer surtout sa taille ;
  • Une échocardiographie pour analyser le volume sanguin propulsé par le cœur ;
  • Un électrocardiogramme pour étudier l’activité du cœur, notamment son activité électrique ;
  • Des analyses de sang pour voir l’état de celui-ci et pour avoir un diagnostic plus approfondi ;
  • Un cathétérisme cardiaque pour déterminer l’existence d’une éventuelle maladie cardiaque comme des problèmes au niveau des vaisseaux sanguins ;
  • Dans certains cas, votre médecin peut vous recommander de faire des efforts physiques. Il pourra ainsi noter vos fonctions cardiaques.

Comment se manifeste la cardiomyopathie ?

En général, les symptômes de la cardiomyopathie ne sont pas visibles au départ. Toutefois, avec le temps et en cas de non prise en charge, la maladie risque d’évoluer. Elle progresse de plus en plus et endommage encore plus le fonctionnement du myocarde. A cause de cette évolution, certains symptômes commenceront à apparaître :

  • De la faiblesse, de la pâleur accompagnée d’une grosse fatigue ;
  • Des vertiges ;
  • Des étourdissements, voire des évanouissements ;
  • La personne malade peut facilement ressentir un essoufflement même après un simple effort ;
  • Une arythmie cardiaque avec des battements anormaux du cœur ;
  • Des douleurs thoraciques qui peuvent être intenses, fréquentes, à rythme irrégulier et s’étendre vers le bras gauche, le dos et la mâchoire. Ces douleurs risquent de ne pas se soulager même durant une prise de trinitrine. Elles peuvent également s’accompagner d’autres symptômes en même temps.

cardiomyopathie

Quels sont les risques de complications de la maladie ?

Si la cardiomyopathie n’est pas traitée à temps, elle peut provoquer de lourdes conséquences. Elle peut engendrer d’autres maladies du cœur ainsi que d’autres dangereuses complications. Parmi ces complications, il peut y avoir :

  • Une formation de caillots sanguins dans le cœur. Cela est dû à une mauvaise expulsion du sang ;
  • Une valvulopathie : lorsque le cœur s’agrandit, il peut bloquer la fermeture des valvules ;
  • Une insuffisance cardiaque étant donné que le cœur ne parvient pas à pomper le sang. De ce fait, celui-ci a du mal à sortir hors du cœur ;
  • Une crise cardiaque ;
  • Un infarctus du myocarde ;
  • A cause d’un problème au niveau du rythme cardiaque, la personne souffrant de la cardiomyopathie risque de faire un arrêt cardiaque à tout moment, voire d’avoir une mort subite.

Quel traitement préconisé pour les personnes souffrant de cette maladie ?

Il ne faut pas prendre la cardiomyopathie à la légère compte tenu de son urgence vitale. Toutefois, votre médecin peut vous suggérer différentes approches pour vous soigner. Le traitement préconisé dépendra alors de certains critères comme le type de la maladie, les symptômes rencontrés et ses causes. Parmi les choix thérapeutiques pour la cardiomyopathie, il y a :

  • Un traitement médicamenteux qui vous permettra de soulager les douleurs thoraciques ou autres, de soigner votre hypertension artérielle, d’avoir une fréquence cardiaque et un rythme cardiaque normaux, de favoriser le pompage de sang par le cœur, etc. En cas de risque de formation de caillots dans votre cœur, votre médecin vous préconisera des médicaments pour le prévenir ;
  • Une transplantation cardiaque ou d’autres chirurgies ;
  • La mise en place d’un pacemaker ou le recours à un défibrillateur automatique implantable ;
  • Dans certains cas, le traitement peut se baser sur le changement de votre mode de vie, notamment de votre alimentation.

Quelles préventions effectuées contre la maladie ?

La cardiomyopathie est une maladie qui peut toucher différentes catégories de personnes : homme ou femmes. Toutefois, si vous ne l’avez pas encore contracté, il est nécessaire de la prévenir. Pour assurer cette prévention :

  • Vous devez adopter une alimentation équilibrée et parfaitement saine ;
  • Faites souvent des activités physiques. Cela est non seulement bon pour votre cœur, mais aussi pour votre corps ;
  • Arrêter de fumer ;
  • Tâchez de ne pas vous perdre dans une surcharge pondérale et si vous suivez un traitement, respectez-le.

Sources:
https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2537078-cmo-definition-symptomes-cardiomyopathie-obstructive/
https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/coeur-cardiomyopathie-17609/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.