fbpx
gonorrhée symptômes et prévention
Les symptômes et la prévention de gonorrhée

La gonorrhée : les symptômes et la prévention

Les maladies sexuellement transmissibles (MST) comme la gonorrhée touchent plusieurs personnes à l’échelle mondiale. En France, même si le chiffre exact de cas annuel n’est pas déterminé, force est de constater que cette infection tient la seconde place dans ce pays. Depuis 1998, on estime que la fréquence des blennorragiques français est en augmentation d’une manière considérable : on signale 15 à 20 000 nouveaux cas chaque année.

Qu’est-ce que la gonorrhée ?

La gonorrhée est une MST causée par la souche bactérienne Neisseria gonorrhoeae et peut toucher les hommes comme les femmes. Dans la plupart des cas, elle est asymptomatique (pas de symptômes), mais quand les symptômes se produisent, ils entraînent souvent une détresse importante. Un signe classique de cette infection est la présence d’un écoulement collant semblable à du pus dans le pénis et le vagin. Une sensation de brûlure peut aussi être ressentie pendant la miction. Parfois, des douleurs abdominales (ou des testicules pour les hommes) peuvent apparaître.

Certaines idées fausses à propos de la maladie

En raison de la prévalence de la gonorrhée, de nombreux mythes sont apparus concernant la manière dont vous pouvez la traiter ou l’éviter.

La gonorrhée ne peut pas être transmise par voie orale

Les organes génitaux masculins et féminins ne sont pas les seuls organes que la gonorrhée peut atteindre. Si un partenaire a la gonorrhée, elle peut se manifester dans la gorge pendant les relations sexuelles orales.

Le corps peut se débarrasser de la gonorrhée seul

Il est hautement improbable que votre système immunitaire à lui seul puisse lutter contre la gonorrhée et que vous ne puissiez plus la contracter une fois que l’infection aura disparu. Vous avez certainement besoin d’une forme de traitement afin de réduire les symptômes et il y a de grandes chances que la maladie revienne.

Le spa tuera la gonorrhée

Les gens pensent souvent que les bactéries gonorrhéiques et autres microbes responsables des MST peuvent être éliminés en plongeant dans un bain d’eau tiède. Au contraire, ces micro-organismes peuvent survivre dans de l’eau chaude durant de longues périodes.

Les symptômes

Si les symptômes apparaissent, ils se manifestent, en général, dans les organes reproducteurs. Dans certains cas, ils se produisent dans le rectum, les yeux, la gorge ou les articulations.

Les symptômes chez les hommes

Les signes de la gonorrhée chez les hommes comprennent :

  • La miction douloureuse
  • Le gonflement ou la douleur d’un ou des deux testicules
  • Une décharge inhabituelle qui peut être blanche, jaune ou verte

Les symptômes chez les femmes

gonorrhée symptômes femmes

Les signes de cette infection chez les femmes restent similaires à ceux des hommes à savoir :

  • Une sensation de douleur ou de brûlure pendant la miction
  • Un écoulement vaginal mince ou aqueux qui peut être vert au jaune
  • Certaines femmes saignent entre les règles. Le saignement est plus important pendant les règles. Il peut aussi se produire après un rapport sexuel.
  • La douleur dans le bassin et l’abdomen

Les manifestations des symptômes chez d’autres organes

  • Le rectum : les signes de gonorrhée rectale se manifestent par des démangeaisons dans l’anus et un écoulement ressemblant à du pus. Vous remarquerez éventuellement des saignements lorsque vous utilisez du papier toilette.
  • Les yeux : si les bactéries entrent en contact avec vos yeux, vous pourriez avoir des yeux roses. Les indicateurs classiques de cette affection comprennent la douleur oculaire, les rougeurs, les gonflements et la sensibilité à la lumière.
  • La gorge : les symptômes typiques de la gonorrhée orale comprennent les maux de gorge et les ganglions lymphatiques enflés dans le cou. Vous pouvez également avoir du mal à avaler de la nourriture.
  • Les articulations : cette infection peut toucher une ou plusieurs articulations de votre corps, provoquant une arthrite septique. Les articulations concernées peuvent devenir rouges, enflées et chaudes. Quand vous essayez de bouger ou de mettre du poids sur les articulations, cela peut être intensément douloureux.

La prévention : des méthodes efficaces à essayer

Le dépistage régulier des maladies sexuellement transmissibles

Il est recommandé aux hommes et aux femmes sexuellement actifs de subir un test de dépistage des MST chaque année. Cela vous aide à éviter la propagation de l’infection sans le savoir, en particulier, pour ceux qui ont un nouveau partenaire ou plusieurs partenaires. Demandez également à votre partenaire de suivre des tests, s’il ou elle a contracté la gonorrhée, pour que l’infection ne se propage pas.

Pratiquer le sexe sans risque

Demander à votre partenaire masculin d’utiliser des préservatifs reste l’un des meilleurs moyens de prévenir la gonorrhée. Cela vous évitera également de contracter d’autres formes de MST ou d’avoir une grossesse non planifiée.

Ne partage pas de jouets sexuels

Si vous et votre partenaire incorporez des jouets sexuels dans votre relation, ne les partagez pas, car ils peuvent devenir porteurs de bactéries causant la gonorrhée. Nettoyez-les soigneusement ou couvrez-les avec un préservatif avant de les utiliser dans le but de diminuer vos risques de propagation d’une infection.

Assurez-vous que l’infection a été complètement guérie

gonorrhée consulter un médecin

Si vous suivez à présent un traitement contre la gonorrhée, respectez scrupuleusement celui-ci jusqu’à la fin du programme. Après une semaine, consultez votre médecin pour un autre test afin de vérifier si des bactéries sont toujours présentes dans votre système. Demander à votre médecin de confirmer que la gonorrhée est éliminée, c’est la dernière étape nécessaire avant d’avoir à nouveau des rapports sexuels.

Adoptez un régime alimentaire efficace

Votre régime alimentaire joue un rôle dans la prévention de cette pathologie. Un système immunitaire faible peut, en effet, permettre à la gonorrhée de s’étendre sans contrôle. Essayez d’intégrer ces trois nutriments dans votre alimentation en vue de renforcer votre défense immunitaire contre cette infection :

  • La vitamine C : c’est l’un des antioxydants incontournables pour prévenir diverses maladies et renforcer votre système immunitaire.  Pour en bénéficier, vous pouvez consommer davantage de l’orange, du citron et du pamplemousse. Dans les légumes vous avez l’aubergine, la carotte et la laitue.
  • La vitamine A : cette vitamine liposoluble comporte plusieurs bienfaits dont l’amélioration de la réparation des tissus, une bonne vision et notamment la protection de la peau et des muqueuses. Vous pouvez la trouver dans la pomme, l’avocat, la banane, l’ail, les asperges et les concombres.
  • Le zinc : ce minéral s’avère très important afin d’absorber efficacement la vitamine A. Vous pouvez obtenir du zinc à partir d’aliments comme l’oignon, les amandes, les pêches, les radis et les noix de cajou. 

Sources et références

clinique Mayo, «Gonorrhée – Autogestion»

choix du NHS, «gonorrhée»

Botanical-Online.com, «Aliments pour la gonorrhée ou la blennorrhée»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.