Accueil / Santé / L’amnésie : quand devient-elle alarmante ?

L’amnésie : quand devient-elle alarmante ?

Tout le monde peut oublier certains événements du passé ou à avenir. Certaines personnes peuvent s’en rappeler après quelque temps bien que d’autres risquent de ne plus s’en souvenir. Quand la perte de mémoire est assez flagrante, on ne parle plus de simple trou de mémoire, mais directement d’une perte de mémoire pathologique. Le stress est souvent à l’origine de l’amnésie, mais d’autres paramètres sont également en cause.

Qu’est-ce qu’une amnésie ?

L’amnésie peut être considérée comme un trouble de mémoire. Une personne amnésique ne se rappelle plus de nombreux souvenir. Elle éprouve également une certaine difficulté à retrouver certaines informations ou à les mémoriser. L’amnésie peut être partielle ou totale, comme elle peut être pathologique ou non. Une personne atteinte de l’amnésie peut présenter une maladie neurodégénérative, il ne faut donc pas prendre à la légère cette perte de mémoire.

Les différents types de l’amnésie

Il n’y a pas qu’une seule forme d’amnésie. Il y en a plusieurs types et, pour les différencier, il faut prendre en compte le temps où vous avez commencé à avoir l’amnésie.

  • L’amnésie rétrograde, pour ce cas la personne malade ne se rappelle plus de ce qui s’est passé avant sa maladie ;
  • L’amnésie antérograde, la personne oublie facilement les souvenirs récents. Par contre, elle se rappelle des faits produits avant sa maladie ;
  • L’amnésie globale où la victime de l’amnésie ne se souvient ni des faits passés ni des faits récents ;
  • L’amnésie lacunaire, il s’agit d’une perte de mémoire à un certain moment après avoir subi l’ictus amnésique ou une perte de conscience ou encore une crise d’épilepsie. Ici, la personne malade ne se souvient pas de ce qui vient de se passer ;
  • L’amnésie d’identité où la personne ne se souvient plus de certains événements du passé.

Quelles sont ces causes de l’amnésie ?

L’amnésie peut être causée suite à différentes circonstances. Le cas le plus fréquent est l’âge de la personne atteinte. En général, les personnes âgées sont les plus touchées par le cas d’amnésie. Cela est dû entre autres au vieillissement de leurs cellules. Mais, les jeunes personnes peuvent également faire face à ce problème de perte de mémoire. Une carence en vitamines notamment la vitamine B1 ainsi qu’en calcium crée également une perte de mémoire notamment

Certains facteurs psychologiques comme une démence, une consommation abusive d’alcool ou de drogues ou encore une prise prolongée de médicaments. La perte d’un proche, le stress, de violents chocs ou une peur surdimensionnée peuvent également être inclus dans ces facteurs psychologiques entraînant l’amnésie. Il ne faut pas non plus oublier le syndrome de Korsakoff.

Parmi les causes de l’amnésie, vous pouvez aussi inclure les facteurs physiques comme les accidents vasculaires cérébraux ou encore des traumatismes et les tumeurs.

Les traitements à suivre pour l’amnésie

Tout comme pour d’autres maladies, il y a des traitements conçus pour l’amnésie. Ils peuvent être nombreux même si le traitement pour le guérir complètement n’est pas encore bien déterminé. Pour soigner cette perte de mémoire, les traitements préconisés concernent surtout ceux permettant de soigner leurs causes. Néanmoins, avant de parler des traitements, vous devez passer par des examens pour évaluer cette perte de mémoire. Pour ce faire, votre médecin pourra vous faire des tests, un examen clinique ou encore quelques examens complémentaires selon le niveau de l’amnésie. Il pourra entre autres vous demander de faire une IRM ou un scanner cérébral. Grâce à cet examen, il est possible d’identifier les causes possibles de votre amnésie et les soigner afin de guérir également la perte de mémoire. Dans certains cas, il est nécessaire de recourir à une prise en charge psychologique pour aider la personne malade à mieux vivre cette trouble.

l’amnésie

Quel soin apporté pour les personnes victimes de l’amnésie ?

Pour traiter l’amnésie, il faut avant tout connaître son origine ou sa cause. Le traitement se fera en fonction de celle-ci. Selon son type et son degré, il peut être guérissable ou non d’où l’importance de faire un examen avant. Le traitement aidera la personne malade à guérir ou à ralentir son évolution dans certains cas. En l’absence de traitements, la perte de mémoire peut s’aggraver rapidement et à tout moment. Mais quels sont ces traitements ?

  • La phytothérapie pour renforcer la micro circulation cérébrale. Pour la pratiquer, vous pouvez vous servir d’une plante médicinale comme le gingko biloba ;
  • Les remèdes homéopathiques, pour votre perte ou vos troubles de mémoires, vous pouvez par exemple prendre du Phosphoricum acidum ou encore du Baryta carbonica 9 CH ;
  • Les médecins peuvent aussi prescrire des médicaments comme des stimulants cérébraux ou des vitamines B1 pour combler les carences pour ces vitamines.

Ce qu’il faut faire pour prévenir la maladie

Pour prévenir autant que possible la maladie, vous devez travailler sur votre mode de vie quotidienne. Vous devez commencer par soigner votre alimentation et éviter les nourritures trop grasses. Les activités physiques ne doivent pas être négligées. Il faut pratiquer des exercices physiques environ 30 minutes par jours. Il est important de mener une vie sociale épanouie pour éviter moins de stress. Pensez également à pratiquer des activités et un travail stimulant afin de garder votre forme. Pour une meilleure santé, il est indispensable de ne pas s’exposer à des produits toxiques, cela n’est guère favorable pour le cerveau.

L’alimentation conseillée pour prévenir l’amnésie

Certaines nourritures permettent de prévenir cette perte de mémoire. De ce fait, il faut privilégier la consommation de certains aliments comme :

  • Les noix qui aident dans le bon fonctionnement du cerveau, du système nerveux. Il peut être mélangé avec des fruits comme les raisons pour assurer la santé de vos nerfs. Cette combinaison apporte beaucoup de vitamines, de phosphates ou encore de potassium pour le corps et notamment pour les nerfs ;
  • Les fruits riches ou les légumes riches en vitamines B1 ainsi qu’en phosphore ;
  • Le romarin qui aide la mémoire et qui est aussi bénéfique pour lutter contre l’amnésie ;

Les poissons et les aliments riches en oméga3 sont à privilégier.

Sources:
https://www.allodocteurs.fr/maladies/cerveau-et-neurologie/memoire-troubles-de-la-memoire/amnesie-quand-la-memoire-nous-fait-defaut_10355.html
http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/bien_memoriser/15285-amnesie-perte-memoire.htm

Vérifiez également

gout métallique

Le goût métallique dans votre bouche, ce que vous devez savoir !

Avez-vous déjà senti un goût métallique étrange dans votre bouche ? Bien qu’il s’agisse d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *