Accueil / Santé / Le port de soutien-gorge est ses effets sur la santé

Le port de soutien-gorge est ses effets sur la santé

Accessoire de mode pour certaines, incontournable pour d’autres, le soutien-gorge est toujours au centre des polémiques, notamment pour des raisons médicales. Avec des armatures, sous forme de brassière, ou encore avec des bretelles trop fines, le soutien-gorge peut être néfaste pour la santé. Toutefois, en sachant bien choisir le modèle, et en prenant certaines précautions, vous pouvez limiter les risques liés au port de soutien-gorge. Envie d’en savoir plus ? Découvrez ci-après tout ce qu’il y a à savoir à propos des effets du port de soutien-gorge sur la santé.

Porter un soutien-gorge 24h/24 serait nuisible aux seins

Il peut arriver que vous ne vouliez pas enlever votre soutien-gorge même en dormant, notamment si vous avez un peu de poitrine. Or, vous devez savoir que d’après des spécialistes en mammologie, ce serait très dangereux pour la santé. D’après eux, porter son soutien-gorge plus de 12h par jour augmenterait le risque de développer un cancer du sein. Aussi, en étant « étouffé » trop longtemps, vos seins s’affaiblissent.

Le soutien-gorge compresse les canaux lymphatiques

Qui n’a jamais ressenti ce grand sentiment de liberté procuré par le fait d’enlever son soutien-gorge en rentrant le soir ? Eh bien, cet effet n’est pas le fruit de votre imagination. Effectivement, votre soutien-gorge, par ses élastiques, ses armatures et ses bretelles compresse vos seins. Les ganglions et les canaux lymphatiques sont aussi compressés, ce qui provoque la stagnation de la lymphe. A terme, cette compression conduit à l’accumulation de toxines dans les seins. Celles-ci ne sont d’ailleurs plus éliminées correctement. En d’autres termes, votre soutien-gorge est assimilable à un garrot qui provoque stases, chaleur et douleurs aux seins. C’est d’ailleurs ces congestions au niveau des seins qui peuvent être à l’origine de la formation de nodules qui peuvent être des signes annonciateurs d’un cancer de sein.

Un mauvais choix de soutien-gorge impacte sur la digestion

A part la compression des seins et l’accumulation de toxines dans les seins, le fait de porte un soutien-gorge peut aussi impacter sur la digestion. C’est d’ailleurs le résultat des études menées par l’Ecole Britannique d’Ostéopathie. Selon leur recherche, un soutien-gorge mal adapté n’assure pas un bon maintien de la poitrine. Cela aura pour effet de provoquer des douleurs lombaires ainsi que des problèmes d’estomac.

Il provoque aussi l’irritation de la peau

Il vous est déjà arrivé d’avoir la peau des seins irritée après avoir porté un soutien-gorge tout au long de la journée ? Eh bien, le problème vient surement de votre soutien-gorge qui n’a pas été assez serré. En étant trop grand, il va bouger et se déplacer. La friction provoquée par ce déplacement entre la peau et le tissu conduit inévitablement à une irritation de la peau des seins. Vous allez ensuite ressentir une gêne, ce qui peut impacter sur votre confort au quotidien.

port de soutien-gorge

Laisser les seins libres quels avantages ?

Ne pas mettre de soutien-gorge peut être bénéfique pour votre santé. Contrairement à ce que vous pouvez penser, cela aide les seins à se raffermir. Ci-après les principaux avantages procurés par le fait de laisser libre vos seins :

  • Des seins raffermis – lorsque vous vous débarrassez de votre soutien-gorge, vos seins se renforcent de manière naturelle. Il faut reconnaître que le soutien-gorge agit comme une sorte de béquille qui soutient les seins. En étant assistés continuellement, ces derniers vont s’affaisser. En revanche, lorsque vous ne portez plus de soutien-gorge, les muscles de votre poitrine vont maintenir plus fermement les seins et éviter leur affaissement. Vous devez donc garder à l’esprit qu’un sein libre se fortifie naturellement.
  • Une circulation sanguine améliorée – qui dit pas de soutien-gorge dit pas de pression exercée sur les seins. Ce qui va favoriser la circulation lymphatique et sanguine au niveau de la poitrine. Comme avantage, vous aurez une musculation plus tonique des seins tout en évitant la formation d’œdèmes et de nodules. A terme, cette habitude vous permettra de prévenir le cancer du sein.
  • Une posture plus droite – certaines femmes, lorsqu’elles portent un soutien-gorge, ont le dos voûté et les épaules trop rentrées. En laissant tomber cet accessoire, elles peuvent retrouver une posture plus droite et avoir le torse plus ouvert. Les seins, en se reposant, retrouvent petit à petit leur place sur les côtes et redresse le buste.

Ne pas porter de soutien-gorge vous aide également à soulager, voire à éliminer, les douleurs mammaires. Permettant ainsi de gagner en confort.

Les bonnes habitudes à avoir pour bien porter un soutien-gorge

Pour éviter ses effets néfastes sur la santé des seins, vous devez adopter les bonnes habitudes et opter pour le bon modèle. Découvrez dans ce qui suit quelques astuces pratiques à ne pas négliger.

  • Laver régulièrement son soutien-gorge – en général, le lavage doit s’effectuer après que vous ayez porté votre soutien-gorge entre 4 et 5 fois. Néanmoins, cette fréquence peut dépendre des activités que vous faites. Si par exemple vos taches au quotidien vous font beaucoup transpirer, il est conseillé de laver votre soutien-gorge tous les deux jours.
  • Ne pas porter le même soutien-gorge deux jours de suite – nombreuses sont celles qui sont tentées de mettre le même soutien-gorge durant quelques jours. Or, vous devez savoir qu’il faut laisser du temps à votre soutien-gorge pour que son élastique se reforme. En d’autres termes, vous risquez de trop détendre l’élastique de votre soutien-gorge en le portant tous les jours.
  • Opter pour des modèles adaptés pour le sport.

Sources:
https://www.aufeminin.com/news-societe/et-si-le-soutien-gorge-etait-mauvais-pour-la-sante-s1314622.html
https://www.cosmopolitan.fr/,16-choses-que-votre-medecin-veut-que-vous-sachiez-sur-votre-soutien-gorge,1962341.asp

Vérifiez également

effets secondaires laxatifs

Laxatifs: ces effets secondaires que vous ignorez

Qui n’a jamais été atteint de constipation au moins une fois dans sa vie ? Petits …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *