Accueil / Santé / Les 3 types de tumeurs : bénignes, prémalignes et malignes

Les 3 types de tumeurs : bénignes, prémalignes et malignes

La notion de « tumeur » n’est pas toujours synonyme de cancer. Même si certaines d’entre elles peuvent évoluer vers des tumeurs cancérigènes, ce type de tuméfaction ne représente pas nécessairement une menace pour la santé ou l’intégrité physique de la personne.

En outre, il existe différents types de tumeurs avec des noms et des caractéristiques différents selon leur forme, leur origine ou le tissu dans lequel elles se sont formées. Dans cet article, nous parlerons des différents types de tumeurs (bénignes, prémalignes et malignes), ainsi que de leurs principales particularités, symptômes et sous-types.

Qu’est-ce qu’une tumeur ?

Une tumeur, aussi appelée « néoplasme », est une masse anormale de tissus dont la taille peut varier et qui peut être solide ou remplie de liquide ou de substance.

qw

Presque tous les types de cellules ou de tissus peuvent se transformer en tumeur. On appelle tumeur ou masse si la taille est relativement grande, ou nodules si la taille est plus petite.

Il n’est pas nécessaire que les tumeurs impliquent l’apparition et le développement d’un cancer. Seules les tumeurs précancéreuses ou malignes peuvent se transformer en cancer de n’importe lequel des types existants.

Les 3 types de tumeurs : bénignes, prémalignes et malignes

Comme mentionné au point précédent, il existe une grande variété de différents types de tumeurs. Chacune avec son propre nom qui la distingue et qui est généralement liée à sa forme, son origine cellulaire ou le type de tissu dans lequel elle apparaît. Généralement, les tumeurs sont divisées en trois groupes : bénignes, prémalignes et malignes.

Bien que chacune d’entre elles présente des caractéristiques distinctes, il n’y a pas de ligne de démarcation tout à fait claire entre les trois grands groupes de tumeurs. Parfois, placer un type spécifique de tumeur dans une catégorie est une estimation, étant donné que beaucoup d’entre elles se situent dans un spectre ou subissent des changements très rapidement.

Cela signifie que certaines tumeurs initialement diagnostiquées comme bénignes peuvent devenir précancéreuses, puis malignes. Ce qui suit explique les différences entre les trois principaux types de tumeurs.

Tumeurs bénignes

La plupart des tumeurs bénignes ne sont pas cancérigènes et ne présentent donc pas nécessairement un danger pour la santé humaine. Une tumeur bénigne conserve habituellement sa forme et ne se dilate pas, de sorte qu’elle ne réapparaît généralement pas une fois enlevée.

Cependant, certaines tumeurs bénignes peuvent exercer une pression sur certains nerfs ou vaisseaux sanguins, causant de la douleur ou d’autres symptômes gênants.

tumeur bénigne

De plus, selon la région où ils se trouvent, ils peuvent également entraîner la surproduction de certaines hormones. Des exemples de tumeurs bénignes comprennent les adénomes, les fibromes, les hémangiomes et les lipomes.

Adénomes

Les types de tumeurs appelés adénomes sont des tumeurs qui apparaissent dans le tissu épithélial glandulaire. C’est-à-dire dans la membrane mince qui recouvre les glandes, les organes et les autres structures de notre organisme.

Bien que les adénomes soient des tumeurs bénignes qui ne commencent pas comme cancer, dans certaines circonstances ils peuvent changer et devenir cancéreux, prenant le nom d’adénocarcinomes. Certains types d’adénomes le sont :

  • Polype dans le côlon
  • Adénome parathyroïdien
  • Éosinophile
  • Basophil Adénome
  • Fibroadénome
  • Adénome hépatique
  • Adénome du canal biliaire

Fibromes

Un autre type de tumeur bénigne est le fibrome. Comme son nom l’indique, les fibromes se développent dans le tissu fibreux ou conjonctif de tout organe et peuvent être durs ou mous selon la proportion de fibres.

Il existe plusieurs types de fibromes tels que l’angiofibrome, le dermatofibrome ou les fibromes utérins. Ces dernières sont très répandues dans la population féminine et peuvent causer des douleurs, des saignements, un inconfort pelvien et de l’incontinence urinaire.

Bien que ce ne soit pas toujours le cas, certains fibromes peuvent causer une série de symptômes problématiques, de sorte qu’il peut être nécessaire de les enlever par une intervention chirurgicale. Enfin, en de rares occasions, les fibromes peuvent évoluer en tumeurs cancéreuses appelées fibrosarcomes.

Hémangiomes

Le troisième type de tumeur bénigne est l’hémangiome, qui est une masse composée de cellules sanguines en excès.

Les hémangiomes peuvent être visibles à la surface de la peau. Ils apparaissent habituellement à la naissance, disparaissant graduellement au fil des mois ou des années.

Lipomes

Enfin, les lipomes sont la forme la plus courante de tumeur des tissus mous. Ce sont de petites cellules graisseuses indolores.

Bien qu’ils ne soient généralement pas dangereux, il y a des désaccords dans la communauté scientifique sur la possibilité qu’ils changent et deviennent cancéreux.

Tumeurs précancéreuses

Les tumeurs précancéreuses sont des formations tumorales qui ne sont pas encore cancéreuses. Elles semblent développer les caractéristiques des tumeurs cancéreuses et nécessitent donc une surveillance et un suivi médical rigoureux. Quelques exemples de tumeurs prémalignes sont énumérés ci-dessous.

Kératose actinique

La kératose actinique ou kératose solaire est un type de tumeur prémaligne qui se distingue par la formation de plaques de peau de texture épaisse et squameuse.

Ce type de tumeur survient plus souvent chez les personnes à la peau claire, surtout celles qui sont trop exposées au soleil.

Dysplasie cervicale

La dysplasie cervicale est un type de formation tumorale prémaligne qui a une incidence plus élevée chez les femmes âgées de 25 à 35 ans.

Ce type de tumeur est une mutation des cellules saines qui tapissent le col de l’utérus. Il peut mener au cancer du col de l’utérus.

Leucoplasie

La leucoplasie est une affection buccale qui consiste en l’apparition de taches blanches sur les gencives, la langue, l’intérieur des joues et le fond de la bouche.

Bien qu’il n’ait pas été possible de déterminer un lien direct, on croit que la leucoplasie est causée par le tabac, fumé et mâché.

Bien que ce type de tumeur prémaligne ne doive pas nécessairement être dangereux, il est possible qu’elle se transforme en cancer de la bouche.

Tumeurs malignes

Le dernier et le plus redouté des types de tumeurs est la tumeur maligne. Les tumeurs malignes sont des formations cancéreuses qui peuvent croître rapidement et se propager dans tout le corps. Ce processus est connu sous le nom de métastase et implique l’incurabilité du cancer et donc la mort de la personne.

Il existe également différents types de tumeurs malignes qui portent le nom des types spécifiques de cellules cancéreuses.

Sources

https://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-101/what-is-cancer/types-of-tumours/?region=qc

https://www.chuv.ch/fr/neurochirurgie/nch-home/patients-et-familles/maladies-traitees/les-tumeurs-cerebrales/les-types-de-tumeurs/

Vérifiez également

bienfaits méconnus des piments

Quels sont les bienfaits méconnus des piments pour notre santé

Le piment est une plante originaire d’Amérique centrale, des Antilles et d’Asie. Il est particulièrement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *