fbpx
Accueil / Santé / Les bienfaits du phosphore sur la santé

Les bienfaits du phosphore sur la santé

Le phosphore est essentiel à l’organisme. Sans lui, la vie telle que nous la connaissons est inexistante. Le corps humain en est particulièrement composé. Il est surtout présent dans les os et les dents. En effet, il assure avec le calcium la construction des os. Entre autres, il neutralise également l’excès d’acides (pH) dans le corps.  Du reste, il contribue à l’élimination des toxines présentes dans le corps et répare les tissus endommagés. A titre d’informations, le phosphore est naturellement présent dans nombreux aliments. A l’exemple des lentilles, des noix de cajou, des sardines, des dattes… Par ailleurs, ce minéral est aussi présent dans les aliments transformés comme les produits laitiers. Chez les personnes souffrant de diabète, il est ajusté avec des compléments alimentaires. Point sur l’agissement du phosphore sur la santé.

Le phosphore et son action dans l’organisme

Dans l’organisme, il se présente principalement sous forme de phosphates de calcium, de sodium ou de potassium. Chez un corps adulte, le phosphore constitue 85% de la structure osseuse (os et dents). 14% se situe dans les tissus mous (les muscles ; foie ; rein ; le cœur), et 1% est présent dans les fluides extracellulaires.

Rôle du phosphore dans l’organisme

  • Il assure la solidité de l’os et solidifie le calcium ;
  • C’est un élément qui constitue l’ADN ;
  • Il intervient dans la mise en réserve et la libération d’énergie.

Qu’est-ce-que le phosphore alimentaire ?

Le phosphore est presque présent dans tous les aliments. Toutefois les fromages, les fruits à coques, les abats, les poissons, les viandes, les volailles, les œufs en sont spécifiquement riches. Mis à part cela, la levure de bière et le germe de blé peuvent le cas échéant parfaire les apports. Cependant, certains phosphores présents dans certains aliments sont difficiles à absorber. Comme le cas des fruits secs, des pommes de terre, ou encore de l’ail.

Quelques sources d’aliments riche en phosphore

  • Levure de bière
  • Graine de sésame
  • Produit laitier, principalement le fromage
  • Sardine à huile, maquereau, thon, seiche
  • Pain complet
  • Riz complet
  • Œuf cuit
  • Porc, abats
  • Bœuf cuit
  • Blanc de poulet cuit…
  • Lentille
  • Germe de soja
  • Avoine
  • Noix de cajou

Nos besoins en phosphore

Les besoins en phosphore changent en fonction de l’âge et dépendent de l’état de santé d’une personne. Entre autres, les apports nutritionnels en phosphore varient d’un pays à un autre. En France, ils sont de 700 à 800mg par jour pour les adultes.

Références nutritionnelles en phosphore par âge

  • De nourrissons à 3 ans: 360mg/ jour
  • Enfant de 4 à 6 ans: 450mg/ jour
  • De 7 à 9 ans: 600mg/ jour
  • Adolescent de 10 ans: adulte à 830mg/ jour
  • Adulte: 700 mg/ jour
  • Femme enceinte: 800mg/ jour
  • Femme allaitante: 850mg/ jour
  • Pour les personnes de plus de 75 ans: 800mg/ jour

Connaitre s’il y a lieu d’une carence en phosphore

Il est à savoir qu’il est difficile de distinguer la carence en phosphore. En effet, il n’en existe pas de symptômes particuliers lié, sauf dans les cas extrêmes. Il est alors idéal de consulter un médecin pour déceler le type de carence. En général, une carence en phosphore se traduit par :

  • Une anorexie ;
  • Une faiblesse musculaire ;
  • Des troubles de coordination de marche ;
  • Des douleurs osseuses.

bienfaits du phosphore

Néanmoins, rassurez-vous puisque la carence en phosphore d’origine alimentaire est inexistante. Par contre, certains médicaments peuvent neutraliser le phosphore. A l’exemple des médicaments qui contiennent des sels d’albumine et de magnésium. A long terme ces derniers peuvent induire une carence en phosphore.

Les personnes qui pourraient être carencé en phosphore

Malgré la rareté des cas de carence en phosphore, les enfants dans les pays où sévissent la malnutrition et la dénutrition sont exposés aux manques de phosphore. Chez les adultes, les personnes qui sont atteintes d’une intoxication alcoolique chronique présente aussi une carence.

Quels sont les risques en cas d’un excès en phosphore

L’excès en phosphore est rare. Même si l’alimentation apporte plus de phosphore que nécessaire à l’organisme, les risques de toxicité aiguës ou chronique sont pratiquement exclus. Néanmoins, l’idéal serait de respecter les 2,5g de phosphore par jour pour une sécurité. Toutefois, les chercheurs ont découvert récemment que certains additifs avec du phosphore favorise le risque cardiovasculaire. Un taux sanguin de phosphore supérieur pourrait engendrer la formation de calcifications artérielles. Parmi les additifs, les suivants sont présentés comme des potentiels risques d’augmenter le taux de phosphore.

  • Les additifs avec du phosphore avant 2018 ;
  • L’acide orthophosphorique (E 338) qui est utilisé pour acidifier les sodas ;
  • L’ortho phosphate de calcium (E 341) qui contribue à l’enrichissement de certains aliments en calcium ;
  • Les di, tri et polyphosphates utilisés pour confectionner certains produits laitiers (E 450, E 451, E 452)

Les formes nocives du phosphore

Le phosphore n’est dangereux que lorsqu’il est pur et sous certaines formes. En effet, il existe sous diverses formes et différentes couleurs : blanc-jaune, rouge et violet-noir. L’exposition au phosphore nocif pour la santé perturbe le métabolisme du calcium et la minéralisation osseuse.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/PalmaresNutriments/Fiche.aspx?doc=phosphore_nu
https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/bienfaits-phosphore-24684

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

trypophobie

Qu’est-ce que la trypophobie ?

C’est une phobie fréquente mais peu connue. Il s’agit d’une peur panique et irraisonnée des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *