fbpx

Les causes et effets du niveau élevé de testostérone chez la femme

La testostérone est largement connue pour être une hormone sexuelle masculine. Cependant, il est à savoir que les femmes la produisent également en petite quantité dans leurs ovaires et glandes surrénales. Avec l’œstrogène, elle contribue à la croissance et au maintien du tissu reproducteur et de la masse osseuse. Cette hormone influe également sur le comportement de la personne. Un niveau élevé de testostérone chez la femme est susceptible d’engendrer une gamme de symptômes allant d’un excès de pilosité à l’infertilité. Il est souvent le résultat d’une affection médicale sous-jacente. Des traitements sont néanmoins disponibles pour alléger les symptômes et favoriser une meilleure qualité de vie.

Le niveau normal de testostérone

Le niveau d’hormone que le corps produit varie chaque jour et tout au long de la journée. Il est le plus élevé au matin. Chez les hommes, ce niveau varie entre 280 à 1100 nano grammes par décilitre (ng/dl).  Chez les femmes, le taux est plus faible et varie de 15 à 70ng/dl. On parle ainsi d’un niveau élevé de testostérone chez la femme lorsque le taux excède dans ce normal.

Les symptômes de la condition

Un déséquilibre au niveau de la testostérone risque d’avoir des conséquences sur l’apparence physique et la santé globale de la personne. Le plus souvent, un niveau élevé de testostérone chez la femme engendre un excès de pilosité et une voix profonde. En même temps, il entraîne aussi plusieurs autres symptômes tels que :

  • L’excès d’acné ;
  • L’augmentation de la masse musculaire ;
  • Des périodes irrégulières ;
  • Un clitoris hypertrophié ;
  • La perte de libido ;
  • La réduction de la taille des seins ;
  • L’amincissement des cheveux.

Il est également probable que le niveau élevé de testostérone provoque l’obésité et même l’infertilité à certain point.

Les causes sous-jacentes

Un niveau élevé de testostérone chez la femme peut être le résultat de plusieurs affections sous-jacentes. Ce sont par exemple le cas de l’hyperplasie congénitale des surrénales, de l’hirsutisme et du syndrome des ovaires polykystiques.

niveau élevé de testostérone chez la femme

L’hyperplasie congénitale des surrénales

Il s’agit d’un terme donné à un groupe de trouble héréditaire affectant les glandes surrénales. Ces dernières sont responsables de la sécrétion des hormones cortisol et aldostérone ayant un rôle dans la gestion du métabolisme. Les personnes qui souffrent de la condition ne possèdent pas une des enzymes nécessaires pour réguler la production des hormones. Par conséquent, elles secrètent peu de cortisol et au contraire, trop de testostérone. Le degré de cette maladie varie de léger ou non classique à sévère ou classique. Des traitements sont disponibles pour en réduire les symptômes et améliorer la qualité de vie.

L’hirutisme

Cette maladie se caractérise par une croissance indésirable de cheveux chez la femme. La condition hormonale est souvent considérée comme étant génétique. Son principal symptôme inclue une poussée de cheveux sombre et grossière affectant les arrières, la poitrine et le visage. Les autres symptômes d’un niveau élevé de testostérone chez la femme tels que les acnés apparaissent également. Des remèdes maison et des traitements médicaux sont disponibles pour cette condition.

Le syndrome des ovaires polykystiques

C’est un trouble hormonal qui touche entre 8 à 20% des femmes en âge de procréer. Les symptômes de la condition incluent des ovaires élargis qui développent des follicules et ne libèrent pas des ovules régulièrement. Les excès de poils et les règles irrégulières, peu fréquentes et longues la caractérisent également. Certaines complications peuvent faire suite telles que l’obésité, l’infertilité et les fausses couches.

Les options de traitement

Les traitements disponibles pour les testostérones élevées dépendent des causes à leurs origines. En général, les médecins vont recommander un changement de style de vie en parallèle à des prises de médicaments. Il existe également des moyens pour contrôler l’apparition des poils indésirables.

Les médicaments disponibles

Les médicaments qui suivent aident à traiter le taux élevé de testostérone chez les femmes :

  • L’éflornithine, appliqué sur la peau pour ralentir la croissance des poils ;
  • Des glucocorticostéroïdes pour réduire l’inflammation dans le corps ;
  • Les progestatifs pour réguler les règles et améliorer la fertilité,…

Dans certains cas également, le médecin peut prescrire des contraceptifs oraux pour bloquer l’excès de testostérone. Cependant, ceux-ci ne conviennent pas aux femmes qui souhaitent encore devenir enceintes.

Les traitements d’épilation

Il existe deux moyens d’épilation permettant de traiter les poils indésirables : ce sont notamment l’électrolyse et la thérapie au laser. L’électrolyse implique l’insertion d’une aiguille minuscule dans chaque follicule pileux pour l’endommager. La thérapie au laser possède également le même objectif. Toutefois à la place de l’aiguille, une lumière laser est utilisée pour détruire les follicules. Ces deux options aident uniquement à contrôler les poils mais ne résolvent pas le problème de déséquilibre hormonal.

Le changement de style de vie

Certains modes de vie sont à adopter pour contrôler le taux élevé de testostérone chez la femme. Parmi eux, on cite le maintien d’un poids santé afin de pouvoir aboutir à un certain équilibre normal. Gérer les poils indésirables est également essentiel pour une meilleure qualité de vie. Certaines femmes choisissent de décolorer leurs cheveux pour les rendre moins visibles.

Sources:
https://www.medisite.fr/cancer-cancer-diabete-les-femmes-qui-ont-un-taux-eleve-de-testosterone-sont-plus-a-risque.5557320.46.html
https://www.francetvinfo.fr/sante/sexo/le-dosage-de-la-testosterone-chez-les-sportives-est-il-justifie_1020209.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

les nodules thyroïdiens

Comment se manifestent les nodules thyroïdiens ?

Les nodules thyroïdiens sont des formes de bosses se produisant dans la glande thyroïde, située …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *