Accueil / Libido / Les différents types d’orgasmes féminins

Les différents types d’orgasmes féminins

Quand on parle d’orgasmes féminins, personne ne sait tout à fait combien il y en a de types. Certains vous diront que les orgasmes féminins se résument à un seul type. Tandis que d’autres vont aller jusqu’à vous en trouver 12 formes de jouissances bien différentes. En réalité, les pratiques se multiplient de nos jours et les orgasmes féminins se déclinent de plusieurs façons. On peut l’évoquer de partout : la pensée, l’anus, le col de l’utérus et même l’urètre.

L’orgasme clitoridien

Quand on parle d’orgasmes féminins, l’orgasme clitoridien le grand classique. Celui-ci est considéré comme étant inné, naturel et parfaitement instinctif. Vous pouvez arriver à un orgasme clitoridien très rapidement et très facilement. Nombreuses sont les femmes qui jouissent au bout de seulement 3 minutes, quand leur clitoris est titillé. Cet organe très particulier est tout même équipé de 8000 terminaisons nerveuses.

L’orgasme mixte

Dans ce cas, la jouissance vient en combinant les sensations vaginales avec la stimulation clitoridienne. L’orgasme mixte est également connu de toutes, elle fait aussi partie du grand classique des orgasmes féminins. Certaines femmes affirment qu’un orgasme mixte se veut plus profond et merveilleusement plus stimulant.

qw

L’orgasme multiple

En fonction du nombre de sollicitations, celui des orgasmes féminins va également monter en flèche. Plus il y a de sollicitations diverses, plus la femme a la chance de trouver l’orgasme. La jouissance multiple est considérée comme étant la forme de jouissance la plus complète et la plus intense.

Pour y parvenir, il faut travailler toutes les zones d’attention :

  • les seins
  • le sexe
  • la bouche
  • les fesses
  • les oreilles

L’orgasme du point G

C’est une jouissance très particulière en comparaison avec toutes les formes d’orgasmes féminins possibles. Il s’agit d’une stimulation indirecte qui sera faite sur le clitoris. Si vous arrivez à trouver la bonne pression au bon endroit, vous pourrez connaitre l’éjaculation féminine.

L’orgasme anal

Dans la zone anale sont placées de nombreuses terminaisons nerveuses également. Les orgasmes féminins anaux sont réputés comme étant les plus intenses. D’ailleurs de nombreuses femmes affirment ne parvenir à l’orgasme que si la zone anale est sollicitée.

C’est également un véritable plaisir pour Monsieur, car le canal y est beaucoup plus étroit.

L’orgasme-baiser

Les avis divergent beaucoup pour cette forme de jouissance. Nombreuses sont les femmes qui ne parviennent pas à un orgasme par le seul biais d’un baiser, même langoureux. Mais il fait bien partie des orgasmes féminins.

L’orgasme téton

C’est également compliqué de parvenir à l’orgasme par la seule stimulation des tétons. En revanche, les sensations de caresse rajoutent à l’intensité et l’excitation pendant l’action. L’orgasme téton est excellent pour parvenir à un orgasme multiple et d’autres formes orgasmes féminins.

L’orgasme du sommeil et l’orgasme mental

Ces deux formes d’orgasmes féminins concernent moins de 5 % des femmes. Beaucoup ne sont jamais arrivées à parvenir à l’orgasme par la pensée, et encore moins en dormant.

orgasmes féminins

L’orgasme du point A

On l’appelle également le « deep spot ». C’est un nouveau plaisir justement, découvert à l’occasion des dernières recherches sur les orgasmes féminins. Le point A se trouve un peu plus loin du point G. Il est situé notamment sur la paroi antérieure vaginale, d’où d’ailleurs son appellation. La lettre A annonce « Anterior Fornix Erogenous Zone ».

L’orgasme du point C ou orgasme du col de l’utérus

L’orgasme du point C est obtenu lorsque vous avez stimulé le col de l’utérus. Pour cet orgasme-ci, il faudra adopter une certaine position particulière. Il faut une pénétration profonde qui atteint la paroi dure au fond du vagin. La position sera difficile et peut même s’avérer douloureuse. L’orgasme de l’utérus fait partie de ces orgasmes féminins que peu de femmes ont eu l’occasion de connaitre.

L’orgasme de l’urètre

Il fait partie de ces orgasmes féminins qui n’intéressent que très peu de femmes. En fait, en titillant l’urètre, on atterrit tout simplement sur une zone qui n’est autre que la continuité du clitoris.

Quelques conseils pour parvenir rapidement à ces orgasmes féminins

Cette liste de formes d’orgasmes féminins ne peut être qu’exhaustive. Plus on pratique, plus elle aura tendance à s’élargir. Dans tous les cas, il y a certains conseils que vous pourrez suivre pour agrémenter vos expériences sexuelles.

  • Plus d’exercices, plus de pratiques

Plus on s’exerce, plus vous aurez des chances de vous améliorer. Tel est le principe. En plus, c’est le meilleur moyen d’apprendre à vous connaitre et d’appréhender les réactions de votre corps.

  • Essayer les différentes positions

Pour trouver l’orgasme, il faut déjà trouver la bonne position. On ne sait qu’en gouttant, donc n’ayez pas peur d’essayer.

  • Oublier les barrières psychologiques

Au désir du corps s’accompagne l’harmonie de l’esprit. Il faudra apprendre à vous lâcher complètement, dans le corps, mais aussi et surtout au niveau de l’esprit. Il faut éviter de s’imposer des limites. Plutôt, il faut se laisser aller et laisser vos désirs prendre le pas.

  • Entraîner le périnée

Le périnée est le muscle de l’orgasme. Il faut le stimuler pour le renforcer. Ainsi, vous pourrez intensifier vos orgasmes. Pour ce faire, les sex-toys pourront vous aider, ou encore des accessoires de rééducation périnéale.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/psycho-sexo/le-blog-sexo-de-daisy-et-marine/quels-sont-les-differents-types-dorgasme-feminin-339938
https://www.medisite.fr/orgasme-3-types-dorgasmes-differents-chez-la-femme.1141822.81.html

Vérifiez également

anéjaculation

L’anéjaculation : qu’est-ce que c’est ?

L’orgasme représente l’apogée du plaisir sexuel. Chez l’homme il se caractérise par des contractions saccadées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *