fbpx

Les problèmes de santé engendrés par les réseaux sociaux

Il vous arrive d’être constamment à l’affut des informations sur les réseaux sociaux ? Vous sentez-vous en manque lorsque vous passez à côté des activités de vos amis? Si la réponse est oui, vous êtes atteints d’anxiété de ratage d’informations, médicalement appelé syndrome de FOMO. Autrement dit en anglais Fear Of Missing Out. Trouvez dans cet article six signes qui appuient ce phénomène.

Toujours sur les réseaux sociaux

Chez certains utilisateurs, les réseaux sociaux sont devenus une addiction. L’envie de s’informer spontanément et la satisfaction de l’ego remporte le dessus. L’infobésité devient une sorte d’automatisme que la personne n’arrive pas à s’en passer. Par ailleurs, aimer la publication d’un ami sur les réseaux sociaux ajoute une valeur ajoutée à la relation. En effet, en tant qu’humain, nous avons besoin de nous sentir membre d’une communauté. Nous avons besoins d’être reconnu par les autres. Et ce, dans le but d’une meilleure estime de soi. De plus, les réseaux sociaux répondent certainement mieux à ces besoins.

La manque de concentration

L’évolution des téléphones intelligents a facilité sans nul doute certains aspects de notre vie quotidienne. Toutefois, divers contenus de ces derniers amplifient notre envie perpétuelle de nous informer. L’expression « pourquoi faire une chose à la fois quand vous pourriez en faire deux » devient une habitude. Une habitude qui entraîne un laxisme, puisque la personne aura tendance à ne plus finir la chose qu’elle a commencée. Par exemple, on regarde un film tout en surfant sur le net en même temps pour ne pas passer à côté des informations. À vous de voir, puisque les exemples ne manquent pas.

Une dépendance à la technologie

Se passer d’un joujou de la technologie est devenu difficile, quitte à s’endormir avec. Par ailleurs, lorsque vous vous réveillez, votre premier réflexe est de consulter rapidement et avec fébrilité les dernières informations sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, en dehors des réseaux sociaux, l’usage de certaines applications devient une habitude réconfortante. Mais le comble, c’est que vous perdez certaines capacités intellectuelles à force de les utiliser.

Une satisfaction d’ego déplacée

Les réseaux sociaux ont sans nul doute amplifié l’amour propre de leurs utilisateurs. Des photos améliorées, une image de soi trop soignée, l’envie de like…bref une nouvelle façon de manifester son existence. C’est devenu une vitrine pour exposer une identité 2.0. Autrement dit, une image qui ne reflète pas la vie réelle de la personne. D’où l’apparition de nouveau phénomène psychologique et social qui influence la réalité. Vous avez sans nul doute entendu de ces rendez-vous ratés réalisés via réseaux de rencontre. Certes, cette course à l’image a des conséquences positives. Toutefois, elle peut engendrer une anxiété sociale et une baisse de l’estime de soi.

Une hallucination suivie d’angoisse

Ceci est un phénomène assez fréquent. Elle se caractérise par une sensation de vibration de son téléphone dans la poche alors qu’il ne l’est pas. Ce phénomène se manifeste aussi par l’angoisse de ne pas recevoir un texto ou d’appel téléphonique tout au long de la journée. Sans citer l’anxiété produit par les textos envoyés sans réponses des gens qui lui sont importants.

Le présent absent

La personne est présente physiquement mais ses pensées ne le sont pas. Elle passe la majorité de son temps à pianoter sur son écran. Par ailleurs, la personne participe docilement aux activités des gens sur les réseaux sans  se demander ce qu’elle veut réellement.

réseaux sociaux

Comment remédier à ces maladies engendrées par les réseaux sociaux ?

La détox digitale est peut-être la meilleure chose à entreprendre dans ces cas. Essayez pour commencer, certes c’est difficile, de vous faire plaisir en ratant des informations. Optez à la place, des sorties entre amis ou collègues. Toutefois, si vous n’y arrivez pas, lisez les conseils suivants :

Eviter de vous comparer…surtout à des stars

La célébrité n’est pas forcément un chemin qui garantit le bonheur, ni le fait d’être comblé. D’une manière ou d’une autre, la vie parfaite est une utopie. Souvenez-vous de vivre vos attentes tout en aimant ce que vous entreprenez. Cela peut vous aider à vous conscientiser et à mieux apprécier ce que vous possédez déjà.

Soyez indulgent avec vous-même

Si vos amis décident de s’inscrire à de nouveaux réseaux sociaux, ce n’est pas forcément une bonne raison de le faire aussi. Questionnez-vous avant d’entreprendre de nouvelle chose, demandez-vous ce que cela rapporte à votre bien-être. Chacun en cette vie doit choisir son propre chemin.

Courir après l’argent ou vivre heureux ?

L’argent pourrait bien faire le bonheur. Néanmoins, rappelez-vous que les biens marchands ne déterminent pas notre valeur propre ni notre niveau de réussite. Le bonheur réel se trouve dans nos expériences de vie et notre qualité de vie. Toutefois, le choix est toujours en chacun.

Cultivez vos relations importantes

Les technologies de la communication ternissent parfois l’importance de la chaleur humaine. Pourtant ce sont les petits gestes de la vraie vie qui tissent les vraies relations. Si un être vous manque, décidez-vous de le rejoindre.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-psycho-sexo/les-reseaux-sociaux-sont-plus-dangereux-pour-les-jeunes-filles-426361
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=reseau-sociaux-sante-mentale-instgram

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

les nodules thyroïdiens

Comment se manifestent les nodules thyroïdiens ?

Les nodules thyroïdiens sont des formes de bosses se produisant dans la glande thyroïde, située …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *