fbpx
les solutions pour avancer ou décaler ses règles

Les solutions pour avancer ou décaler ses règles

A partir de l’âge de puberté, toutes les femmes s’habituent à avoir leurs règles une fois par moi. Cela se produit peu importe la circonstance, sauf pendant la période de grossesse et quelques mois après l’accouchement. Toutefois, il peut arriver que les règles tombent pendant les moments plus ou moins défavorables. C’est le cas pendant les vacances et la pratique d’une activité sportive comme la natation et autres événements importants. Dans de telles situations, la majorité se demande s’il est possible de décaler ses règles.

Est-il possible de décaler ses règles sans pilules ?

La pilule contraceptive est le moyen fréquemment utilisé pour décaler les règles. Cela concerne les personnes qui suivent un traitement hormonal sous forme d’une pilule contraceptive combinée de 21 jours.

Comment cela fonctionne ?

Ce traitement permet de décaler les règles jusqu’à 21 jours. Il suffit d’ignorer la pause de 7 jours, recommandée entre deux plaquettes et recommencer immédiatement un nouveau cycle. Même si cette méthode est efficace, il ne faut pas en abuser. Les professionnels de santé recommandent de ne pas décaler ses menstruations plus d’une fois. Avant de se lancer, il vaut mieux consulter le médecin généraliste ou le gynécologue. Il interrogera la patiente sur les sensations ressenties lors du premier report des règles et adapter les recommandations selon la situation. Il faut rappeler que le simple fait de décaler les règles sur une longue période peut causer des saignements intermédiaires plus ou moins importants.

Les conséquences de cette pratique

Les effets secondaires et la probabilité d’en développer varient d’une femme à l’autre. Les effets secondaires les plus fréquents sont les maux de tête, les migraines et les nausées. Des saignements peuvent aussi se produire. Pour mieux affronter la situation, il vaut mieux demander conseil à un professionnel de la santé avant de retarder ses règles. Ayant une expérience solide dans le domaine, il pourra informer la patiente sur les autres techniques permettant de décaler ses règles.

Les autres méthodes pour décaler ses règles

Sur Internet, plusieurs informations circulent sur les méthodes efficaces pour décaler ses règles. Avant d’essayer, il faut prendre le temps de les analyser pour prévenir les risques sur la santé.

Retarder les règles avec la Noréthistérone

La Noréthistérone est une hormone féminine synthétique. Elle est utilisée pour traiter divers problèmes de santé féminine comme les règles douloureuses et les troubles hormonaux liés à la ménopause. C’est aussi efficace pour décaler ses règles. En effet, ce médicament agit en augmentant le taux de progestérone dans le corps. Cela va retarder l’excrétion de la doublure utérine. Les règles restent absentes tant que le taux de progestérone ne diminue pas. Dès l’arrêt de la prise de noréthistérone, le niveau de progestérone diminuera et les règles apparaîtront au bout de quelques jours.

les solutions pour avancer ou décaler ses règles

Comment utiliser ce progestatif pour décaler ses règles ?

Il existe plusieurs façons d’utiliser la noréthistérone :

  • Prendre un comprimé trois fois par jour, à chaque repas et pendant trois jours avant la date prévu des menstruations. Il faudra ensuite poursuivre la prise jusqu’à la date souhaitée pour l’arrivée des règles. Cette posologie permet de retarder les règles de quelques jours. Les saignements auront lieu au bout de deux à trois jours après l’arrêt du médicament,
  • Prendre trois comprimés par jour, pendant les repas, trois jours avant le début prévu des prochaines règles. Poursuivre la prise pendant 7 à 10 jours pour décaler les règles d’une semaine.

Même s’il est possible d’utiliser ce médicament pour décaler ses règles d’un mois entier, il est plus judicieux de l’éviter. En effet, l’utilisation prolongée de la noréthistérone peut causer d’importants effets secondaires. Lorsque le taux de progestérone dans l’organisme est trop élevé, l’endomètre risque de trop gonfler, entraînant d’autres troubles et pathologies. Pour limiter les risques, il vaut mieux arrêter le traitement après 12 jours.

La noréthistérone pour stopper les règles en cours

Des menstruations qui arrivent au mauvais moment, c’est un des problèmes que nombreuses femmes peuvent rencontrer. Si la noréthistérone est efficace pour décaler ses règles, il y en a celles qui se demandent s’il est possible de stopper les menstruations avec ce même médicament. Malheureusement, cela n’est pas possible. Il faut rappeler que la prise de la noréthistérone doit avoir lieu trois jours avant la date prévue de la venue des menstruations pour les empêcher de venir. Par contre, les femmes qui souffrent d’un cycle irrégulier peuvent l’utiliser pour rétablir la régulation de leurs cycles.

Les médicaments pour retarder les règles

Outre la noréthistérone, le médecin peut prescrire d’autres médicaments pour repousser le cycle menstruel. Ils sont tous fabriqués à base de noréthistérone et renferment de la progestérone. Cette hormone joue un rôle prépondérant au bon déroulement du cycle menstruel. Comme la noréthistérone, ces médicaments doivent être pris trois jours avant la date prévue des prochaines règles.

Les autres solutions non-médicamenteuses pour décaler les règles

Outre les médicaments, la pilule contraceptive et la noréthistérone, il existe aussi d’autres alternatives plus ou moins efficaces pour décaler les règles :

  • L’ibuprofène à raison de trois à quatre comprimés par jour permet de réduire jusqu’à moitié le flux sanguin. Ce médicament permet de diminuer les saignements et éviter les maux de tête, très fréquents durant les règles,
  • Une bonne hydratation, jusqu’à 2,5 litres/jour permettrait de raccourcir la durée des menstruations,
  • Les haricots verts sont efficaces pour les douleurs liées à la contraction utérine et diminuer le flux menstruel,
  • La gélatine permet de stopper le flux pour quelques heures,
  • Le stress entraîne des troubles hormonaux et permet aussi de retarder les règles ou diminuer les saignements.

La menstruation est un processus naturel, indispensable au bon fonctionnement de l’appareil génital d’une femme. Même s’il est possible de maîtriser ses règles, l’utilisation des médicaments mentionnés plus haut nécessite l’avis d’un médecin.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/sante/dossiers/puberte-et-regles/six-questions-pour-comprendre-ses-regles-170906
https://www.medisite.fr/contraception-comment-avancer-ses-regles-sous-pilule.3582632.373055.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *