Accueil / Santé / Les troubles menstruels : comment les traiter naturellement ?

Les troubles menstruels : comment les traiter naturellement ?

Les menstruations sont en effet le signe de l’activité génitale d’une femme. C’est une période du cycle pendant laquelle se produit l’élimination de la muqueuse utérine, sous forme d’écoulement sanguin par le vagin. Les règles apparaissent à la puberté et se terminent à la ménopause. La durée de l’écoulement de sang est en moyenne 3 à 5 jours. Toute une série d’interactions hormonales complexes entre en cause pour assurer l’apparition des règles au cours de la vie génitale de la femme. Si les menstruations se diffèrent des règles normales, donc on parle de troubles menstruels.

En quoi consiste le trouble menstruel ?

De manière générale, les règles doivent avoir lieu tous les mois. Un cycle normal ou le laps de temps qui sépare deux périodes de menstruations est de 28 jours. Par ailleurs, des troubles peuvent entraver le bon fonctionnement des règles ainsi que sa fréquence. Il peut arriver que les saignements deviennent trop abondants ou soient de faible densité. Dans certains cas, une femme peut ne pas avoir de règles pendant un certain temps. Les causes des troubles menstruels sont à la fois nombreuses et variées.

Les différentes causes de la modification menstruelle

La régularité des règles est d’une importance capitale. Cela signifie que l’activité génitale de la femme ne présente pas d’anomalie ou de caractère pathologique. Cependant, d’autres facteurs peuvent modifier la menstruation. On peut par exemple citer :

  • La présence de kyste ovarienne
  • L’endométriose qui est une maladie gynécologique caractérisée par une tumeur bénigne présente en dehors de l’utérus, mais de la nature de l’endomètre.  
  • Une anomalie de grossesse (grossesse extra-utérine, fausse couche…)
  • Un fibrome de l’utérus
  • L’absence de formation de corps jaune provoquant une hyperplasie de l’endomètre ou un cancer de l’utérus
  • Une infection génitale chronique comme une inflammation de la trompe de l’utérus ou salpingite
  • Un traumatisme génital

La ménorragie

La ménorragie est un trouble menstruel caractérisé par un écoulement excessif de la menstruation. Elle concerne particulièrement les femmes à l’âge de procréer (puberté) et les femmes ménopausées. La règle peut ainsi durer 3 à 7 jours. Dans ce cas, la femme peut perdre en moyenne 2 à 3 oz de sang soit 4 à 6 cuillères à soupe. Ce trouble est fort désagréable pour une femme, car elle peut également souffrir de douleurs abdominales pendant les règles, pouvant ainsi modifier sa qualité de vie.

L’aménorrhée

On parle d’aménorrhée lorsqu’il y a une absence de menstruation chez une femme en âge d’avoir des règles. Il est tout à fait normal de ne pas avoir de règle lorsqu’une femme est enceinte, allaite ou à l’approche de la ménopause. Par contre, si cela se produit en dehors de ces cas, le sujet peut effectivement souffrir de stress chronique, d’anorexie ou même d’un trouble de la glande thyroïde.

L’oligoménorrhée

Ce trouble se distingue par un écoulement faible du flux menstruel. Les règles sont anormalement rares en raison d’un cycle prolongé de plus de 35 jours, or l’intensité du sang écoulé est particulièrement faible. En cas d’oligoménorrhée, une femme avoir seulement entre 4 à 9 périodes de menstruations en une année.

La métrorragie

Il peut arriver que des saignements vaginaux se produisent en dehors de la période de la menstruation. C’est ce qu’on appelle métrorragie, une hémorragie anormale de l’utérus. Ce trouble est souvent révélateur d’une pathologie ou d’un déséquilibre hormonal, plus rarement d’un cancer gynécologique. La métrorragie peut être spontanée ou causée par des rapports sexuels, mais aussi associée à des ménorragies. Dans ce cas, il s’agit de ménométrorragie.

Traitement trouble menstruel : recourir aux remèdes naturels

Une alimentation variée et équilibrée permet de couvrir les besoins nutritionnels et préserver le capital santé de chacun. L’exercice physique régulier, la pratique du yoga ou les séances de relaxation participent également à soulager les troubles menstruels.

 Le recours aux remèdes naturels est effectivement des alternatives efficaces pour les problèmes de menstruation. Il est tout de même indispensable de demander conseil auprès d’un gynécologue afin d’indiquer le produit convenable à chaque trouble.

Une alimentation riche en acides gras essentiels

aliments riches en acides gras essentiels

Les acides gras essentiels sont des éléments dits polyinsaturés. Ils sont surtout connus pour maintenir l’équilibre hormonal et rendre meilleur le bien-être pendant le cycle menstruel tout en contribuant à la bonne santé de la peau. L’association de l’huile d’Onagre, de la vitamine E ainsi que des compléments alimentaires Oméga 3+6 peut favoriser la protection des cellules contre le stress oxydatif et optimiser la fonction normale du cœur.  

On peut généralement trouver des acides gras essentiels dans l’huile de colza, l’huile d’olive, l’huile de cameline, de noix ou de chanvre. À cela s’ajoute l’huile de poissons des mers froides.

Il faut donc éviter les régimes minceurs ainsi que les comportements boulimiques ou anorexiques. Sont également prohibés les mauvaises graisses, les gras saturés ou hydrogénés ainsi que les aliments industriels.

Un apport suffisant en fer

En France, on estime que près de 25% de la population féminine souffrirait d’une carence en fer. C’est un phénomène assez fréquent chez les femmes à cause de leurs règles. Or, le fer occupe une place prépondérante dans le bon fonctionnement de notre organisme. Le manque en fer peut malheureusement occasionner toute une batterie de symptômes désagréables comme la chute des cheveux, les troubles menstruels, une grosse fatigue, une difficulté de concentration ou d’attention.

On recommande surtout les abats, les viandes rouges, les volailles et les fruits de mer, les haricots rouges, le soja, les abricots secs, les lentilles, le persil, les raisins secs…

L’utilisation de la phytothérapie et/ou l’aromathérapie

aromathérapie

Pour assurer la régulation des menstruations, on peut également consommer en fusion la prêle des champs, la gentiane, l’ortie, l’achillée millefeuille, l’Angélique de Chine ou Dong Quai, le Calendule ou encore la sauge. Ces produits sont préconisés pour les troubles menstruels avec un flux sanguin abondant.

Pour les règles à faible intensité, le sujet peut utiliser l’ail, l’oignon, la camomille ou le persil.

En cas d’absence de règles, on peut consommer de l’origan, de l’arbre au poivre ou du gattilier, du persil, de la cannelle de Ceylan, du Ginseng, du safran.

Connaissez-vous des remèdes naturels contre les troubles menstruels ? N’hésitez pas à les partager en commentaire, nous serons ravis de vous lire.

Sources :

https://www.vertemeraude.com/comment-traiter-de-facon-naturelle-les-troubles-du-cycle-menstruel/

http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/hygiene-feminine/articles/sa_5683_cycles_irreguliers.htm

https://www.planetesante.ch/Magazine/Alimentation-et-nutrition/Anemie/Le-manque-de-fer-touche-surtout-les-femmes

Vérifiez également

boisson healthy

Quelle boisson healthy choisir ?

Pour nous faire du bien moralement et physiquement, un verre de jus naturel devrait suffire. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *