Accueil / Libido / L’hépatite C : comment se protéger de cette infection ?

L’hépatite C : comment se protéger de cette infection ?

Personne ne peut vivre sans foie. Le foie est, en réalité, l’un des organes les plus actifs de votre corps. En effet, il remplit des centaines de fonctions : il digère les aliments, stocke les nutriments et l’énergie, lutte contre les infections et élimine les toxines nocives de votre sang. De ce fait, si une maladie potentiellement dangereuse comme l’hépatite C menace votre foie et votre santé en général, vous devez prendre les mesures nécessaires pour la traiter.

Les symptômes

hepatite C symptômes

Il peut être difficile de diagnostiquer l’hépatite C aiguë parce qu’elle manque de symptômes spécifiques. En fait, plus des deux tiers des individus infectés ne présentent aucun signe. Si les symptômes se manifestent, ils sont souvent identiques à ceux d’autres infections virales. Ceux-ci comprennent des douleurs abdominales, des douleurs articulaires, de la fièvre, des nausées et de la fatigue. Dans certains cas, on peut observer un jaunissement de la peau et des yeux ainsi que des selles de couleur argileuse.

Toutefois, une fois que le virus reste dans votre sang pendant un an après la période d’infection aiguë, il devient une maladie chronique. Donc, si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner une cirrhose, une insuffisance hépatique ou un cancer du foie.

Les modes de transmission de l’hépatite C ?

L’une des idées fausses les plus répandues au sujet de l’hépatite C est que si une personne infectée éternue ou tousse devant vous, le virus peut vous être transmis. Mais ce n’est pas le cas, car cette l’hépatite C est un virus transmissible par le sang. Cela signifie qu’il se propage principalement par une transmission sanguine.

De nos jours, la consommation de drogues à des fins récréatives notamment celles qui sont injectées dans le sang constitue le moyen le plus fréquent de la transmission de ce virus. La consommation de drogues par voie intraveineuse est responsable d’environ 30 à 40% de tous les cas d’hépatite C identifiés. En effet, les consommateurs de drogues ont tendance à partager des aiguilles, des seringues ou d’autres équipements non stérilisés susceptibles d’être contaminés par ce virus.

Les tatouages, les piercings et l’acupuncture contribuent ainsi à la propagation du virus. Si l’une de ces procédures a récemment été pratiquée dans un établissement insalubre, vous devriez vous faire dépister pour cette infection. Les individus qui travaillent dans des établissements de soins peuvent ainsi courir un risque élevé de contracter cette maladie.

Pouvez-vous attraper le virus à la suite d’un rapport sexuel ?

En dépit du fait que le virus de l’hépatite C puisse être transmis pendant les rapports sexuels, le risque est considérablement minime particulièrement chez les couples hétérosexuels. Pourtant, le risque devient plus important lors des relations sexuelles anales entre deux hommes. Dans ce cas, l’usage de préservatifs s’impose. Avoir plusieurs partenaires sexuels peut aussi augmenter le risque. Si vous n’êtes pas dans une relation monogame, assurez-vous donc d’utiliser des préservatifs.

Quelles sont les causes ?

Au moins, 700 000 individus meurent, chaque année, d’une maladie du foie liée à l’hépatite C. il ne fait aucun doute que c’est l’une des maladies les plus dangereuses. Pourtant, beaucoup de gens ne connaissent pas exactement les causes principales du virus de l’hépatite C. Ce dernier est présent dans le monde entier à savoir en Afrique, Asie centrale et orientale. De plus, ses souches varient d’une région à l’autre. Il reste encore autant à découvrir sur ce virus, bien que sa transmission ait déjà été bien documentée.

Le traitement

traitement de l'hépatite CLa bonne nouvelle c’est qu’on peut traiter l’hépatite C. en fait, chez certaines personnes, l’infection aiguë par cette pathologie peut en général se résoudre d’elle-même. En conséquence, si la maladie est dépistée au moyen d’un test sanguin au début, vous avez le choix de ne pas suivre un traitement médicamenteux dans l’immédiat.

Si l’infection est déjà chronique, votre médecin peut vous prescrire des médicaments conventionnels pour traiter la maladie. Rappelez-vous, cependant, que ces médicaments peuvent entraîner certains effets secondaires pouvant aggraver vos symptômes.

Existe-t-il des remèdes naturels contre l’hépatite C ?

Avec les coûts et les effets indésirables des médicaments contre l’hépatite C, certaines personnes se tournent vers des remèdes naturels. En effet, il existe des méthodes naturelles pour guérir l’infection.

Le chardon-Marie

Des études scientifiques ont montré que le chardon-Marie, une plante de la famille des astéracées pourrait la traiter avec peu d’effets secondaires signalés. On a constaté que cette plante réduisait l’inflammation du foie et stimulait la croissance des cellules du foie. On avait même observé qu’elle avait un effet antiviral sur cette maladie.

N-acétyl cystéine

C’est un acide aminé puissant qui peut se métaboliser rapidement en glutathion. Ce dernier est utilisé par presque toutes les cellules du corps afin de neutraliser les toxines. Selon une étude italienne, les patients présentant de faibles taux de glutathion dans leur organisme ont une maladie du foie plus grave. Une autre étude a révélé que la reconstitution des niveaux de glutathion chez les patients infectés améliorait leur réponse au médicament.

La médecine traditionnelle chinoise

Originaire de la Chine, il y a plus de 2000 ans, ce système de soins combine nutrition, acupuncture, massage, exercice afin de traiter divers troubles. Plusieurs patients atteints d’hépatite C qui ont eu recours à cette médecine ont réussi à réduire leurs symptômes. Ils ont pu normaliser leurs taux d’enzymes hépatiques et ralentir les dommages au foie.

Rappelez-vous que la première étape consiste à adopter une mode de vie saine si vous avez cette infection. En changeant positivement vos mauvaises habitudes, vous pouvez diminuer le risque de contracter la maladie tout en évitant d’endommager votre foie.

 

Sources et références

NHS Choices, Traitement de l’hépatite C, 7 octobre 2015

Lignes de santé  Liste complète des médicaments de l’hépatite C, 29 juillet 2015

Service de conservation des ressources naturelles de l’USDA, Silybum Marianum (L.) Gaertn

Hepatitis Central, Les trois meilleurs traitements alternatifs pour l’hépatite C

 

Vérifiez également

anorgasmie

Anorgasmie: quand l’orgasme ne vient tout simplement pas

Lorsque vous faites l’amour, vous vous attendez surement à atteindre l’orgasme, tout comme la majorité …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *