fbpx
Accueil / Prévention / L’importance d’une bonne hygiène nasale et les règles à suivre

L’importance d’une bonne hygiène nasale et les règles à suivre

Des minuscules poils microscopiques communément appelés cils tapissent les fosses nasales. Ils contribuent à l’élimination de la poussière, des pollutions et des agents infectieux dans l’air inspiré. Ils jouent le rôle de filtre pour que ces différents éléments n’atteignent pas l’appareil respiratoire inférieur. Face à ce rôle très important, il est important d’adopter une bonne hygiène nasale au quotidien. Un geste souvent négligé mais qui permet de prévenir les infections et préserver la santé des appareils respiratoires. En quoi consiste cette hygiène du nez ? Comment et à quelle fréquence doit-on nettoyer les fosses nasales ?

L’importance d’une bonne hygiène nasale

L’hygiène nasale a pour objet de nettoyer les fosses nasales et les sinus pour éviter l’encombrement nasal. Elle est particulièrement indiquée chez les enfants de moins de trois ans qui ne savent pas encore se moucher. Les adultes doivent également nettoyer et humidifier quotidiennement le nez pour améliorer le fonctionnement des poils. Cette pratique souvent négligée présente de nombreux intérêts :

  • Prévenir et traiter les infections ORL telles que le rhume, la sinusite, ou la rhinite ;
  • Favoriser l’élimination du mucus et éviter le mouchage traumatique pour les muqueuses ;
  • Prévenir et traiter les réactions allergiques saisonnières. Le lavage du nez est un moyen efficace pour éliminer les polluants et les allergènes qui tapissent les cils ;
  • Améliorer le confort respiratoire face à la pollution atmosphérique et domestique ;
  • Prévenir les symptômes du nez sec, l’apparition des croûtes et des saignements ;
  • Faire disparaître les particules inflammatoires fragilisant la paroi nasale ;
  • Restaurer l’activité physiologique nasale.

Comment nettoyer le nez et quel produit choisir ?

Les rayons des pharmacies débordent de produits nettoyants pour le nez. Leurs efficacités sont particulièrement visibles durant la saison hivernale. Nombreuses personnes considèrent le spray salé isotonique et le sérum physiologique comme des produits emblématiques de l’hygiène nasale. En effet, ces deux produits permettent de nettoyer le nez de l’adulte, de l’enfant ainsi que du bébé.

Hygiène nasale – les particularités du sérum physiologique

Le sérum physiologique est une solution isotonique, constitué d’eau distillée et de chlorure de sodium dilué. Nombreux parents l’utilisent pour laver le nez du nourrisson et du bébé. Ce produit permet de garantir une hygiène nasale pour les bébés. Il favorise l’élimination des sécrétions excessives et des autres impuretés.

Les bienfaits du spray salé isotonique

Le spray salé isotonique est aussi efficace pour nourrir, protéger et régénérer la muqueuse nasale. Ce produit contient un apport élevé en minéraux et oligo-éléments. Il n’entraîne aucun risque d’altération des fosses nasales. Il faut souligner que l’utilisation d’une solution saline pour l’hygiène nasale n’est pas le fruit du hasard. Une solution salée, contenant 9 grammes de sel dilué dans 1 litre d’eau à une concentration identique au sérum sanguin. Cette solution neutre évite la création d’échange entre l’organisme et la muqueuse nasale.

hygiène nasale

Les précautions à prendre et la fréquence des lavages

  • Le spray isotonique et le sérum physiologique ne sont pas toxiques. Ils n’entraînent aucun échange avec l’organisme et peuvent être utilisés pour les lavages quotidiens ;
  • En cas de trouble imposant la réalisation de lavage régulier, il doit être effectué deux fois par jour. Certaines pathologies chroniques nasales exigent l’utilisation jusqu’à 6 fois par jour des produits de nettoyage. Pour une bonne hygiène nasale, l’opération doit être suivie de mouchage ;
  • Chaque lavage doit être simple et rapide pour éviter la lassitude au long cours ;
  • La bonne position pour se nettoyer le nez c’est de se mettre en position allongée. C’est bénéfique pour les enfants et les adultes.

Comment nettoyer le nez en cas d’infection ORL ou d’allergie

En cas d’infection ORL, il convient d’utiliser un produit adapté comme le décongestionnant nasal pour nez infecté. Le lavage doit être effectué deux à trois fois par jour. Pour ceux qui utilisent les sprays, ne pas l’utiliser sur une autre personne afin de limiter la propagation des germes. Il faut souligner qu’il existe aujourd’hui plusieurs solutions antiseptiques à base de plantes. Leurs efficacités sont justifiées pour lutter contre les infections ORL et garantir une bonne hygiène nasale. Pour les personnes souffrant d’une crise allergique, il faut choisir les produits pouvant éliminer les allergènes. Le lavage doit être plus fréquent pour maximiser son effet. Après chaque nettoyage, il faut déposer un film pour éviter que les allergènes se redéposent.

Les gestes à adopter pour prévenir les rhumes et autres infections respiratoires

Une bonne hygiène nasale au quotidien ne permet pas de s’échapper aux désagréments saisonniers mais de limiter les risques. Hormis le nettoyage des fosses nasales, voici d’autres précautions à prendre pour minimiser les risques de contaminations :

  • Se laver les mains régulièrement ;
  • Ne pas embrasser les personnes contaminées ;
  • S’équiper d’un gel hydro-alcoolique pour désinfecter les mains après avoir pris les transports en commun ou toucher la poignée d’une porte ;
  • Boire suffisamment d’eau pour hydrater le corps et les muqueuses nasales ;
  • Eviter de fumer ;
  • Protéger ses éternuements avec le coude pour ne pas contaminer les autres.

Sources:
https://destinationsante.com/lhygiene-nez-enfants-premiere-ligne.html
https://www.medisite.fr/hygiene-nasale/596174

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

noix de coco

Pourquoi la noix de coco devient un allié incontournable de la santé ?

Diabolisé depuis longtemps pour sa richesse en acides gras saturés, la noix de coco figure …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *