fbpx

L’otite barotraumatique : qu’est-ce que c’est ?

Le barotraumatisme décrit une lésion des tissus. Elle résulte d’une différence de pression brutale au niveau de l’oreille, du sinus ou du poumon. Dans le cas de l’otite barotraumatique, la lésion survient d’une différence de pression de l’air.

Comment la différence de pression affecte-t-elle l’oreille ?

La pression touche la zone moyenne de l’oreille et plus précisément la trompe d’Eustache. Il s’agit d’un conduit situé devant la caisse du tympan qui relie le pharynx à l’oreille moyenne. Elle équilibre les pressions entre l’extérieur et l’intérieur en laissant passer l’air dans un sens ou dans l’autre. Cependant, il arrive qu’elle subisse un changement de pression rapide, ce qui peut l’empêcher d’accomplir son rôle. Sous la pression, le tympan se déforme, se comprime, voire se fissure ou se déchire.

Les personnes susceptibles à l’otite barotraumatique

Souvent, cette inflammation touche ceux qui se trouvent dans des milieux où les changements de pressions sont fréquents. Par exemple dans l’eau, ou dans des zones à hautes altitude, comme chez les plongeurs ou les aviateurs. L’otite barotraumatique représente deux tiers des accidents de plongés sous-marine. Les changements de pressions surviennent également au moment du décollage ou de l’atterrissage d’un avion. Il parait que près de 20% des enfants présentent des douleurs auriculaires, spécifiquement lors d’un atterrissage. Sachez également qu’une explosion importante, comme le pétard, peut provoquer l’otite barotraumatique.

Les facteurs de risque de l’otite barotraumatique

D’autres facteurs peuvent, autre que la pression, peuvent empêcher l’équilibre de la pression de l’oreille. Ce qui pourrait augmenter le risque d’otite barotraumatique. Dans la plupart des cas, cela peut s’agir d’inflammation diverse des voies aériennes supérieures ou de l’oreille. Par exemple une tumeur du pharynx, des fosses nasales ou du larynx…

Les symptômes de l’otite barotraumatique

Les manifestations d’un barotraumatisme surviennent quasi immédiatement avec le changement de pression. En cas de trouble de la trompe d’Eustache, la différence de pression peut provoquer :

  • Une douleur brutale au fond de l’oreille ;
  • Une perte auditive qui peut aller jusqu’à la surdité ;
  • Des lésions, voire une perforation du tympan qui peut entraîner des saignements ;
  • Des nausées, vertiges, vomissements ;
  • Une rupture de la fenêtre ovale (entrée dans l’oreille interne depuis l’oreille moyenne) en cas de pression trop importante. Suite à cela, l’ensemble des cavités de l’oreille manifestera des saignements. Cette dernière peut provoquer une surdité irréversible.

Les séquelles possibles de l’otite barotraumatique

Différents niveaux de gravité liée à l’otite barotraumatique sont possibles. Chacune d’elle manifestera des conséquences variables sur l’audition. Mais dans tous les cas, la perte auditive est fréquente. Parfois, l’atteinte peut affecter les sinus, mais cela altère rarement l’oreille interne. Voici les niveaux de gravités et de séquelles possibles, un médecin ORL saura la déterminer.

Niveau de gravité de l’oreille

  • Niveau 1 : Inflammation de la caisse du tympan et du marteau ;
  • Niveau 2 : Le tympan apparaît irrité et rétracté ;
  • Niveau 3 : Rougeur hémorragique du tympan suivi d’un saignement remarquable ;
  • Niveau 4 : Hémorragie du tympan, sang dans l’oreille moyenne ;
  • Niveau 5 : Déchirement du tympan.

Niveau de gravité des séquelles

  • Niveau 1 : Pas de séquelles sur l’audition, toutefois il y a une fragilité du tympan ;
  • Niveau 2 : Séquelles rares sur l’audition et réversibles ;
  • Niveau 3 : Perte auditive probable ;
  • Niveau 4 : atteinte auditive sérieuse, qui peut diminuer avec un traitement et le temps ;
  • Niveau 5 : Atteinte sévère de l’audition, allant jusqu’à la surdité, une remédiation très difficile.

À savoir

  • La gravité peut évoluer dans les 48h qui suivent l’incident ;
  • Il est assez difficile de différencier les trois premiers niveaux en raison d’une légère similarité des symptômes. Souvent ont les aperçoit chez les enfants après un voyage en avion.

otite barotraumatique

Traitements pour l’otite barotraumatique

Pour les niveaux d’atteinte en dessous de 3

Seule la prise d’antalgique est utile pour apaiser l’inflammation. Les douleurs disparaitront en quelques jours. Toutefois, il se peut que le praticien prescrive au patient des décongestionnants (oxymétazoline, pseudoéphédrine). Ces derniers permettent à la trompe d’Eustache de se désobstruer et de retrouver sa forme originelle.

Pour les cas les plus grave

L’antibiothérapie protègera contre les infections possibles. Une intervention chirurgicale sera nécessaire pour réparer les dommages.

  • La tympanotomie consistera à réparer la fenêtre ovale rompu du tympan ;
  • La myringotomie consistera à drainer les saignements de l’oreille interne.

Quelques conseils pour anticiper l’otite barotraumatique

Soyez prudent en cas de maladie

Toutes pathologies des voies aériennes multiplient les facteurs de risque à l’apparition d’une otite barotraumatique.

En avion

Protégez les oreilles durant le décollage et surtout durant l’atterrissage de l’avion. Dans le cas de l’atterrissage, l’avion descend plus rapidement qu’il ne monte. De ce fait, les changements de pressions sont plus importants et très rapide.

Pendant une plongée

  • Avalez votre salive très régulièrement ;
  • Respectez tous les paliers de décompression à la descente et insistez spécifiquement sur le premier à 3 ou 4 mètres ;
  • Effectuer la manœuvre de Valsalva pour gérer la pression ;
  • Respirez bien avec le nez lors de la descente ;
  • Ne plongez pas si vous souffrez d’un rhume ou une inflammation bénigne…

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=barotraumatisme
https://www.santemagazine.fr/sante/fiche-maladie/barotraumatisme-177363

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

douleurs auriculaires

Les douleurs auriculaires : causes, symptômes et traitement

De manière générale, les douleurs auriculaires se produisent dans une seule oreille. Certains individus présentent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *