Accueil / Santé / Mal de mer chez l’enfant, quelles astuces pour le combattre?

Mal de mer chez l’enfant, quelles astuces pour le combattre?

Vous envisagez de faire une croisière en famille, mais votre enfant souffre de mal de mer ? Ce trouble est considéré comme un mal des transports. Dans le  monde médical, il est connu sous l’appellation « naupathie » et peut toucher toutes personnes naviguant en mer. La personne qui en souffre peut ainsi être sujette à des nausées, des vertiges et un mal-être général. De nombreuses questions vous taraudent par rapport au bon déroulement de vos vacances et la santé de votre enfant ? Découvrez dans cet article toutes les informations qu’il vous faudra pour reconnaître, prévenir et soulager le mal de mer chez l’enfant.

C’est quoi le mal de mer ?

La naupathie est la même chez l’enfant et chez l’adulte. Elle est due à un dysfonctionnement au niveau de l’oreille interne lorsqu’une personne se trouve sur une embarcation, en pleine mer. En effet, le mouvement de l’eau interfère et fausse les informations envoyés par les sens au centre de l’équilibre. Il est à noter que ce dernier se trouve dans l’oreille interne. Les canaux semi-circulaires qui s’y trouvent informent le cerveau par rapport au positionnement de la tête, et plus généralement du corps. Les yeux envoient aussi des informations sur l’espace qui nous entoure au cerveau. Il en est de même pour les pieds par rapport à la stabilité. En mer, toutes ses informations peuvent être contradictoires, engendrant ainsi une sensation de mal être. Le mal-de mer chez l’enfant s’explique également par ce même phénomène.

Comment le reconnaître ?

Très fréquent durant les premiers jours de navigation, le mal de mer chez l’enfant se manifeste par divers symptômes faciles à reconnaître :

  • Des frissons (de froid ou de chaud) ;
  • Des nausées ;
  • Des vertiges ;
  • Des vomissements ;
  • Des sueurs excessives ;
  • De l’hypersalivation ;
  • Une pâleur anormale du visage ;
  • De l’apathie, l’enfant peut devenir totalement indifférent à n’importe quelle sorte d’émotion ;
  • De la somnolence ;
  • Des oreilles qui bourdonnent ;
  • Des maux de tête ;
  • Des malaises et des étourdissements.

Dans le pire des cas, le mal de mer chez l’enfant peut se manifester par un état semi-comateux et un évanouissement.

mal de mer chez l’enfant

Prévenir le mal de mer chez l’enfant

Afin d’éviter qu’aux prochaines vacances en mer, votre enfant ne souffre des symptômes du mal de mer, vous devez prendre quelques mesures pour prévenir la naupathie. Pour ce faire, vous devez impérativement respecter le principe englobant la faim, la fatigue, le froid, la frousse et la soif.  Ces derniers ont, en effet, tendance à accentuer le mal de mer chez l’enfant. Il faut donc les prévenir à tout prix. Par ailleurs, l’écran est aussi à éviter en pleine mer si votre enfant est sujet à ce mal des transports.

Avant de prendre la mer, assurez-vous que votre enfant s’est bien reposé et qu’il a bien mangé. Vous ne le savez peut-être pas, mais un bon repas ne va pas lui donner envie de vomir. Par ailleurs, vous devez aussi veillez à ce que votre tout petit s’hydrate bien à bord du bateau. Emmenez donc assez d’eau et mettez-en dans une gourde ou des bouteilles que l’enfant prendra facilement. Pour le protéger contre le froid sur le bateau, prévoyez un pull ou une polaire.

Que faire si mon enfant à le mal de mer ?

Vous avez pris toutes les précautions, mais votre enfant souffre toujours de mal de mer ? Ne paniquez pas, ci-après quelques astuces qui vous permettront de le soulager :

  • En premier lieu, vous devez calmer et rassurer votre enfant. Ici, vous devez lui expliquer qu’il a le mal de mer et que c’est passager ;
  • Ensuite, afin qu’il ne pense pas au mal qui le ronge, essayez de l’occuper ;
  • S’il persiste, vous pouvez l’installer dans une cabine pour l’aider à s’endormir. Assurez-vous de pouvoir le surveiller durant ce temps ;
  • N’oubliez pas non plus de bien l’hydrater et donner lui à manger. De la nourriture légère est conseillée ;
  • Si l’enfermement accentue le mal de mer, habillez votre enfant chaudement et essayez de l’emmener à l’extérieur. N’hésitez pas à mettre un seau à sa disposition pour le laisser vomir en cas de besoin.  Aussi, n’oubliez pas de lui mettre un gilet de sauvetage pour le protéger.

Quels médicaments contre le mal de mer chez l’enfant ?

Même si les symptômes du mal de mer sont les mêmes chez l’enfant comme chez l’adulte, les médicaments pour les traiter ne sont pas les mêmes. Comme principaux médicaments contre le mal de mer chez l’enfant, vous avez :

  • La cocculine – ce médicament peut se prendre dès 18 mois. Pour prévenir le mal de mer chez votre tout petit, vous pouvez lui en donner dès la veille de votre départ. Comme posologie, vous devez donner à votre enfant 3 comprimés par jour.
  • Le Nausicalm – comme son nom l’indique, ce médicament permettra de traiter la nausée provoquée par le mal de mer chez votre enfant. Par contre, il ne convient pas aux enfants en dessous de deux ans. Vous devez donc en tenir compte. Côté posologie, donnez-lui un comprimé 30 minutes avant votre départ.
  • Le Mercalm – ce médicament est très efficace de par ses effets sédatifs. Néanmoins, seuls les enfants âgés de 6 ans et plus peuvent en prendre. Tout comme le Nausicalm, il se prend une demi-heure avant le départ.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/medecines-alternatives/approches-naturelles/huiles-essentielles/quatre-solutions-naturelles-contre-le-mal-de-mer-171976
http://www.doctissimo.fr/html/sante/voyageurs/fiches_conseils/transports/sa_5743_mal_mer.htm

Vérifiez également

mal de dos après l’accouchement

Comment soigner le mal de dos après l’accouchement?

La grossesse aussi bien que l’accouchement apporte des bouleversements dans le corps féminin dont la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *