fbpx

Maladie et sexualité: que faire pour les allier?

Parler de ses problèmes sexuels s’avère toujours difficile. Or, ces problèmes peuvent s’accentuer chez une personne malade. En plus des souffrances intimes, vous devez également contrôler et gérer les problèmes de santé engendrés par votre maladie. Comment alors allier vie sexuelle et maladie ? Quelles précautions prendre pour que maladie et sexualité puissent s’allier ? Les prochains paragraphes vous aident à comprendre ce qu’il faut faire selon votre problème de santé. En effet, la maladie ne doit pas constituer un obstacle pour avoir une sexualité épanouie.

Vie sexuelle et troubles cardiovasculaire

Il est bien connu que faire l’amour équivaut à faire de l’exercice physique. Et chez les personnes souffrant de troubles cardiovasculaires, faire trop d’efforts n’est pas conseillé. Toutefois, il est tout à fait possible d’allier sexualité et maladies cardiovasculaires. Et cela, même si 15 % des hypertendus et 40 % des hommes cardiaques sont sujets à une dysfonction érectile. Chez les femmes, ses taux sont respectivement de 42% et 43% (celles-ci présentent des troubles sexuels).

Pour que les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires puissent s’épanouir dans leur vie sexuelle, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • La situation du patient doit être stabilisée par ses traitements ;
  • Il ne doit effectuer que des activités physiques modérées et régulières ;
  • Le patient doit adopter une bonne hygiène de vie et éviter le tabac et l’alcool.

Une crise cardiaque en plein acte sexuel, c’est généralement la crainte des personnes cardiaques. Or, rien ne sert de paniquer, car les ébats amoureux correspondent à une activité physique modérée. Quoi qu’il en soit, c’est l’émotion associée à l’acte sexuel qui doit être surveillée. En effet, elle peut déclencher un trouble du rythme cardiaque, surtout si le partenaire de la personne cardiaque est très jeune.

Pathologies respiratoires et vie intime

Souffrir d’une pathologie respiratoire peut impacter sur la qualité de la vie sexuelle. Effectivement, les maladies respiratoires font que le patient ait du mal à respirer au moindre effort. Il peut alors souffrir d’essoufflement lors des rapports sexuels, voire d’atteintes musculaires.  Certains patients peuvent même voir leur désir baisser, conduisant ainsi à une altération de leur vie sexuelle.

Toutefois, cela ne doit pas constituer un obstacle pour ne pas allier maladie et sexualité. Pour mieux s’épanouir dans leur vie sexuelle, les personnes souffrant de pathologies respiratoires doivent suivre correctement leurs traitements. Pour les personnes sujettes à l’apnée du sommeil, il a été prouvé que l’utilisation d’un appareil respiratoire délivrant de l’oxygène permettrait d’améliorer la fonction sexuelle. Aussi, lors des ébats, le patient doit veiller à économiser son souffle et ne pas comprimer son thorax.

maladie et sexualité

Problèmes articulaires et sexualité

Les maladies chroniques touchant les articulations peuvent entraver la mobilité des patients. Il leur est donc difficile d’effectuer les gestes quotidiens. Ce qui peut provoquer l’isolement et un sentiment de frustration, que ce soit dans l’accomplissement des tâches quotidiennes ou bien au niveau sexuel. A titre d’illustration, saviez-vous que 1/5 des personnes atteintes d’arthrose affirme que leur maladie affecte leur vie intime ? Outre les dysfonctions sexuelles provoquées par les problèmes articulaires, les traitements à base d’antidépresseurs influent également de manière négative sur la libido.

La meilleure solution pour allier maladies articulaires et intimité est d’en parler avec un médecin, mais aussi avec son partenaire. De cette manière, votre médecin pourra vous recommander les traitements adéquats pour soulager vos douleurs articulaires. En parler avec votre partenaire, c’est aussi chercher ensemble les meilleures positions qui sont les moins douloureuses.

Diabète et vie sexuelle

Le diabète, malgré qu’il puisse engendrer de nombreux troubles de la santé, ne doit pas constituer un frein à la vie sexuelle. Et cela, même si 50 à 75 % des hommes diabétiques souffrent de dysfonction sexuelle. Il y a également les contraintes liées aux traitements que le patient doit prendre en considération. Pour le diabète de type 2, la baisse de production de testostérone contribue à la baisse de la libido. Chez la femme, le déséquilibre glycémique peut favoriser le développement des champignons et bactéries responsable des mycoses vaginales.

Que faire alors pour allier diabète et vie intime ? En fait, les médecins sont unanimes, il faut que le patient parvienne à équilibrer son diabète. Aussi, il faut qu’il parle de ses problèmes de santé à son partenaire pour que celui-ci puisse prendre les dispositions nécessaires. Les deux conjoints doivent alors, avant de passer à l’acte, faire un contrôle glycémique. Aussi, ils doivent toujours avoir un verre de soda à portée de main au cas où.

Vivre sa sexualité malgré son cancer

L’annonce d’un cancer impact toujours, de manière négative la qualité de vie du patient. Et la vie intime n’est pas en laisse. En effet, cette maladie influe à la fois sur l’état psychique et la libido du patient. D’ailleurs, la fatigue, les douleurs, les nausées et les traitements à suivre n’arrangent en rien la situation. Mais rassurez-vous, avoir un cancer ne signifie pas que vous n’aurez plus jamais de sexualité. En fait, il est tout à fait possible d’allier maladie et sexualité. La première étape à franchir est d’oser en parler. Que ce soit avec un sexologue ou avec votre partenaire, il est important de vous confier par rapport à vos problèmes. Les éventuelles thérapies et les soutiens à suivre dépendront ensuite de votre cas.

Rappelez-vous également que la sexualité n’est pas limitée à la pénétration. N’hésitez donc pas à miser sur les caresses, la stimulation des sens et aux petites attentions.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=10-tabous-sexualite-la-sexualite-et-les-maladies-chroniques
http://sante.lefigaro.fr/article/cancer-poursuivre-sa-vie-sexuelle-malgre-la-maladie/

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

saignements entre les périodes

Qu’est-ce que les saignements entre les périodes ?

Les saignements entre les règles désignent n’importe quel saignement surgissant après ou avant le début …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *