Accueil / Libido / Pertes vaginales, les signes qui doivent vous inquiéter

Pertes vaginales, les signes qui doivent vous inquiéter

Avoir des sécrétions vaginales est tout à fait normal pour toutes les femmes. En fonction de la fluctuation des hormones et de la santé de la femme, ces pertes peuvent changer de couleur. Ainsi, certaines pertes vaginales peuvent traduire une infection. Sans traitement, cette dernière peut se compliquer. Comment alors reconnaître les signes d’une infection ou de tout autre problème de santé à travers les sécrétions vaginales ? Ci-après toutes les informations que vous devez savoir.

Reconnaître les pertes vaginales normales

Vous vous êtes sûrement demandé comment savoir si vos pertes vaginales sont normales ou pas. Sachez alors que les sécrétions vaginales normales n’ont ni odeur ni couleur. En effet, elles sont d’une couleur claire ou laiteuse. Outre cela, elles ne provoquent pas non plus ni des brûlures ni des irritations. Vous saurez aussi que vos pertes sont normales lorsqu’elles ne raidissent pas vos sous-vêtements. En résumé, si vos pertes vaginales deviennent malodorantes, abondantes et douloureuses, elles ne sont pas normales.

A quoi servent les pertes vaginales ?

Une des questions qui taraudent le plus les femmes concerne l’utilité des pertes. Certaines sont d’ailleurs gênées par ces sécrétions tandis que d’autres en sont carrément dégoutées. Vous devez alors savoir que l’organisme produit ces sécrétions dans le but de nettoyer le vagin. En effet, les pertes emportent avec elles toutes les cellules mortes localisées sur les parois du vagin. Sachez également que la couleur des pertes vaginales peut changer selon les moments du cycle menstruel, mais aussi durant la grossesse.

Les principaux facteurs pouvant influencer les pertes vaginales

Avoir des pertes vaginales est donc un processus tout à fait naturel. Néanmoins, lorsque celles-ci changent d’odeur, de consistance et de couleur, il y a forcément un problème. Découvrez alors ci-après les facteurs qui peuvent impacter sur les sécrétions vaginales :

  • Les champignons – ces derniers sont à l’origine de la mycose vaginale. Présent naturellement dans le vagin, le Candida albicans peut se développer de manière anormale. Cette candidose se reconnait par des pertes vaginales épaisses. Elle s’accompagne également de démangeaisons et de brûlures durant les rapports sexuels. La candidose est favorisée par la grossesse, le port de vêtements trop serrés, une forte chaleur ou encore trop d’hygiène intime.
  • Les bactéries – elles sont surtout à l’origine de la vaginose bactérienne. Celle-ci est surtout provoquée par la prolifération du Gardnerella vaginalis. En entraînant un déséquilibre de la flore vaginale, ces bactéries font que les pertes vaginales deviennent très abondantes et changent de couleur. Elles peuvent également avoir une odeur assimilable à celle du poisson et irritent la partie intime.
  • Les maladies sexuellement transmissibles – à côté des bactéries et des champignons, il y a également les MST qui impactent sur les pertes vaginales. La vaginite à trichomonas est la plus fréquente de ces MST. Elle se caractérise par des pertes vaginales verdâtres ou jaunâtres. Ces dernières peuvent aussi devenir mousseuses et malodorantes. Elles s’accompagnent de démangeaisons, d’irritation et de brûlures. Dans certains cas, la femme peut être sujette à des douleurs lors de la miction.

pertes vaginales

J’ai des pertes rosées, est-ce normal ?

Il peut arriver aussi que vous ayez des pertes rosées. C’est dans ces moments-là que vous vous inquiétez pour votre santé. Effectivement, les pertes rosées sont des pertes vaginales contenant du sang en petite quantité. Elles sont tout à fait normales lors des situations suivantes :

  • Lors de la prise d’une pilule contraceptive ;
  • Durant l’ovulation. Les pertes rosées constituent également un signe annonciateur de l’ovulation, surtout lorsqu’elles s’accompagnent de douleurs au niveau des ventres et des seins.
  • Avant ou après les règles. Durant ces périodes, les changements du niveau des hormones peuvent aussi conduire à des pertes rosées.
  • Après le rapport sexuel. Il est tout à fait possible que des pertes rosées s’évacuent après l’amour. Elles sont dues, la plupart du temps, par l’irritation de la surface vaginale ou du col de l’utérus.

Les pertes de couleur rose peuvent aussi constituer un signe de mycose. Si jamais vous avez des doutes, n’hésitez pas à consulter votre gynécologue. Enfin, les pertes rossées se rencontrent aussi durant la grossesse. Elles s’expliquent par le fait que le col de l’utérus est plus vascularisé que d’habitude.

Les pertes jaunes, quand s’inquiéter ?

A côté des pertes rosées, il y a aussi les pertes jaunes. Vous vous demandez surement quels signes devront vous inquiéter quant à ce type de perte ? Eh bien, vous devez savoir que ni l’abondance  ni l’aspect de vos pertes ne doivent pas vous alarmer. Ce sont plutôt les signes qui les accompagnent, comme les douleurs durant les rapports sexuels, les démangeaisons ou les brûlures vaginales, qui doivent vous inquiéter. Toutefois, vous devez savoir que durant la grossesse, des pertes de couleur plus jaunâtre sont tout à fait naturelles. Elles sont d’ailleurs plus abondantes durant cette période. Aussi, à l’approche de la ménopause, les sécrétions vaginales se font de plus en plus rares et elles peuvent changer de couleur. Des pertes jaunes à la ménopause sont dont tout à fait naturelles du fait que le vagin s’atrophie et qu’il ne se défend plus aussi bien contre les microbes.

Enfin, vous devez savoir que la couleur de vos pertes vaginales ne constitue pas forcément un signe de maladie. Les seules choses auxquelles vous devez être attentives sont les signes qui accompagnent ce changement de couleur.

Sources:
https://www.rtl.fr/girls/intime/les-pertes-vaginales-un-signe-de-bonne-sante-7786952462
https://www.topsante.com/couple-et-sexualite/sexualite/desir-plaisir/sexo-quels-sont-les-deux-types-de-secretions-vaginales-247995

Vérifiez également

fécondation in vitro

La fécondation in vitro : comment réussir la FIV ?

Plusieurs couples décident souvent de procéder à une Fécondation In Vitro ou FIV pour avoir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *