Accueil / Libido / Phéromones sexuelles et libido, quelles relations?

Phéromones sexuelles et libido, quelles relations?

Vous vous demandez toujours si le coup de foudre existe réellement ? Eh bien, savez-vous que d’un point de vue scientifique, il est réel. D’ailleurs, vous l’avez peut-être déjà vécu sans avoir pu vous l’expliquer. Sachez alors que cette attirance incontrôlable que vous avez eue envers une personne en particulier peut s’expliquer par les phéromones, notamment les phéromones sexuelles. Quels rôles jouent ces dernières par rapport à la libido ? Comment agissent-elles ? Et que faire pour ne pas nuire à leur fonctionnement ? Découvrez toutes les réponses à ces questions dans ce qui suit.

C’est quoi une phéromone ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de revenir sur la définition de la phéromone. Il s’agit de substances que chaque individu sécrète et que les autres individus de la même espèce perçoivent. La phéromone peut provoquer chez les individus qui la perçoivent des réactions spécifiques.

La phéromone est un ensemble de molécules produites par des glandes exocrines. Par ailleurs, il convient de noter qu’il existe plusieurs types de phéromones. Chez l’homme, on parle souvent des phéromones sexuelles tandis que chez les animaux, il existe des phéromones de piste, d’alarme ou encore des phéromones sociales.

D’où proviennent exactement les phéromones ?

Chez l’homme, les phéromones sont secrétées dans la sueur (notamment au niveau des aisselles). Aussi, les secrétions génitales peuvent en contenir. D’où les phéromones sexuelles dont il est question ici. Vous devez aussi savoir que cette substance n’a pas d’odeur et ne doit donc pas être confondue avec l’odeur de transpiration.

Par quel mécanisme les phéromones sexuelles agissent-elles ?

Secrétées via la transpiration, les phéromones sexuelles s’évaporent tout simplement dans l’air. Les personnes proches de vous peuvent ensuite les capter. Le nez de l’être humain est, en effet, conçu de manière à réagir face aux phéromones grâce à des neurones sensoriels. Ces derniers font remonter l’information au cerveau via un petit nerf ou le nerf terminal. La partie du cerveau sollicitée par le signal est celle qui contrôle la reproduction. Notons que la partie prenant en charge l’odorat n’est pas sollicitée ici. Ce qui explique le fait que les phéromones sexuelles n’ont pas d’odeur.

Par ailleurs, il a été aussi prouvé par des études que ce sont les phéromones qui conduisent les femmes vivant dans un même groupe à synchroniser leur cycle menstruel.

Les phéromones sexuelles : l’odeur de l’amour ?

La découverte des phéromones sexuelles remonte tout juste aux années 50. D’après les recherches, les phéromones sexuelles et la libido sont étroitement liées. Effectivement, cette substance est très puissante même si elle est imperceptible. Elle est d’ailleurs qualifiée par certains comme étant l’odeur de l’amour. Autre fait intéressant, les phéromones serait aussi une véritable carte d’identité individuelle tout comme l’ADN. Elles peuvent être considérées, en quelques sortes, comme une signature olfactive d’une personne. Celle-ci attirera ou repoussera les partenaires éventuels.

Attirance physique, désir et phéromones

Phéromones et attirance physique

En termes de libido, à côté des attributs physiques, l’odeur que votre corps dégage attirera aussi votre partenaire amoureux. Cette attirance s’explique notamment par les phéromones sexuelles. Il faut, toutefois, reconnaître qu’au début, c’est la plastique de votre partenaire qui vous attirera. Néanmoins, sa signature olfactive va vous permettre de développer une relation plus intime.

phéromones sexuelles

D’après les chercheurs, ce sont surtout les femmes qui sont plus sensibles aux phéromones sexuelles sécrétées par les hommes. Une étude menée durant les années 70 a d’ailleurs permet d’observer que la gent féminine est davantage attirée par les hommes imprégnés d’androsténone. Il s’agit d’un dérivé de la testostérone, l’hormone masculine, présent dans la sueur (dans les glandes sudoripares). Chez les hommes, l’étude a permis de montrer que la majorité d’entre eux, environ 93%, ont été sensibles à la triméthylamine. Cette dernière est un composant tiré du sang menstruel.

Phéromones et désir

Même si actuellement, de nombreux stimuli sexuels sont facilement accessibles et s’utilise très fréquemment, les odeurs corporelles jouent un rôle capital dans le désir sexuel. L’odeur naturelle de votre peau imprégnée de phéromone aura ainsi un effet stimulant, voire excitant sur votre partenaire. Aussi, chers messieurs, vous devez savoir que votre odeur lorsque vous êtes excité attirera encore plus les femmes. Ce n’est donc pas la peine de vous asperger de parfum ou de déodorant pour essayer de masquer votre odeur naturelle. Néanmoins, vous ne devez jamais confondre mauvaises odeurs corporelles (transpirations, partie intimes males lavées, …) avec l’odeur des phéromones.

Les phéromones sexuelles tiennent également un rôle très important dans la vie de couple. Ne vous est-il jamais arrivé de vous surprendre à adorer l’odeur de votre partenaire après la douche ? Votre désir sexuel sera aussi accentué par les odeurs discrètes dégagées par le sexe de votre partenaire. Si vous êtes un homme, votre conjoint trouvera l’odeur de votre transpiration très aphrodisiaque.

Néanmoins, phéromones et désir entretiennent des relations variables selon les cultures. En effet, chez les Allemandes et les Américaines, des odeurs plus prononcées seront très appréciées. Or, chez les Japonaises et les Italiennes, les réactions seront tout le contraire.

Hygiène intime et phéromones sexuelles, que faire ?

Puisque les phéromones sexuelles guident les attirances chez l’homme, il est tout à fait naturel de se poser la question par rapport au fait de se laver les parties intimes et à quelle fréquence. Eh bien, vous devez savoir que, même si les phéromones n’ont pas d’odeurs, elles sont émises via la sueur et les sécrétions  des zones sexuelles. Vous devez alors savoir que les gels douches odorants et les diverses eaux de toilette chassent les phéromones se trouvant sur la peau. Tout cela pour vous dire que l’hygiène est importante, surtout au niveau des zones sexuelles mais vous devez faire attention à l’hyperhygiène.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/femmes/8436-pheromone-libido-seniors-menopause.htm
https://www.santemagazine.fr/actualites/pheromones-quand-un-parfum-a-base-de-jasmin-active-la-libido-192302

Vérifiez également

Ejaculation précoce

Ejaculation précoce, les meilleures astuces pour l’éviter

Depuis que vous sortez avec votre partenaire, vos moments d’intimité ont toujours tourné court du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *