Accueil / Libido / Pipi au lit: mythes et idées reçues

Pipi au lit: mythes et idées reçues

Involontaire, le pipi au lit touche de nombreux enfants. Le terme médical pour désigner ce phénomène est l’énurésie. Les mictions surviennent alors, de manière involontaire durant le sommeil, surtout pendant la nuit. Plusieurs facteurs sont pointés du doigt lorsqu’il s’agit de pipi au lit des enfants. Nombreux sont aussi les mythes à propos de l’énurésie. Et, pour démêler le vrai du faux, nous vous avons concocté un article portant sur les idées reçues à propos de l’énurésie. Découvrez alors dans ce qui suit toutes les informations essentielles à retenir sur celle-ci.

Définition du « pipi au lit » ou énurésie

L’énurésie, ou communément appelé « pipi au lit » touche 10% des enfants. C’est pour vous dire qu’elle n’est pas rare et que chaque enfant peut en être touché. Il s’agit d’une miction active et inconsciente qui survient durant le sommeil de l’enfant. Toutefois, il n’est question d’énurésie que lorsque l’enfant dépasse le cap des 5 ans. Cet âge correspond en effet à l’acquisition du contrôle de la vessie par l’enfant.

Les types d’énurésie

L’énurésie peut être classée en deux catégories :

  • L’énurésie primaire : le type de pipi au lit entre dans cette catégorie lorsque l’enfant n’a jamais cessé de pisser durant son sommeil. Cette forme d’énurésie touche 10 à 15% des enfants âgés de 5 ans et 6 à 8% de ceux âgés de  8 ans. Les adolescents peuvent aussi être atteints d’énurésie primaire.
  • L’énurésie secondaire : le pipi au lit entre dans cette catégorie lorsqu’il s’alterne à une période de propreté pouvant durer 6 mois au minimum.

Les causes possibles de l’énurésie

Les facteurs pouvant causer l’énurésie peuvent être classés en deux catégories : les causes physiologiques et les causes psychologiques.

Les facteurs physiologiques

  • Une vessie immature : celle-ci peut être à l’origine de fuites urinaires tant durant le jour que durant la nuit. La vessie a tendance à se contracter automatiquement sans que le trop-plein ne soit atteint.
  • La rétention de l’urine : ce sont surtout les enfants en âge scolaire qui adoptent cette habitude. Cela provoque l’immaturité de la vessie, et celle-ci ne retient pas correctement l’urine durant la nuit.
  • Un sommeil trop profond : dans ce cas-là, se réveiller la nuit devient difficile.
  • Des maladies comme le diabète, l’infection urinaire ou encore l’encoprésie.

Les facteurs psychologiques

Ces facteurs sont généralement à l’origine de l’énurésie secondaire. Tel est par exemple le cas du :

  • Divorce ;
  • Choc émotionnel ;
  • Déménagement ;
  • Changement d’école ;
  • Deuil au sein de la famille ;
  • Refus de grandir.

Pipi au lit

Les idées reçues sur le pipi au lit

De nombreuses idées reçues concernent le pipi au lit. Découvrez donc ce qui sont vraies et ce qui sont fausses.

L’énurésie est une mauvaise habitude

Faux. Selon l’OMS, le pipi au lit n’est ni un trouble du comportement ni une difficulté d’apprentissage. En effet, avant l’âge de 5 ans, il peut survenir tout simplement, et les enfants qui en souffrent ne mouillent pas leur lit expressément.

Il y a un responsable à ce phénomène

Faux. Personne ne peut être tenu pour responsable de l’énurésie d’un enfant. En effet, comme nous l’avons vu, de nombreuses causes peuvent être à l’origine de ce trouble.

Le pipi au lit évoque un grave problème

En réalité, l’énurésie n’est pas dangereuse, encore moins contagieuse. Elle peut toucher les enfants sans que ces derniers ne soient atteints de problèmes sanitaires graves. Toutefois, si l’enfant mouille encore son lit à un âge avancé, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé.

L’enfant fait pipi au lit par pure paresse

Bon nombre de personnes aiment à penser que si un enfant mouille son lit, c’est qu’il est trop paresseux pour se rendre aux toilettes durant la nuit. Or, la réalité est toute autre. Effectivement, les enfants, lorsqu’ils font pipi au lit, sont inconscients. De ce fait, ils ne se rendent compte de la situation que lorsqu’il est trop tard.

L’enfant ne doit prendre aucune boisson après 16 heures

Interdire à l’enfant de ne pas boire après 16 heures peut être dangereux. En effet, cela peut favoriser la déshydratation de l’enfant et entraîner une concentration des urines. A la longue, votre enfant peut contracter une infection urinaire. Veillez alors à ce que votre enfant boive convenablement pour favoriser le fonctionnement de sa vessie. Par ailleurs, vous devez éviter d’empêcher votre enfant de boire lorsqu’il en ressent le besoin. Néanmoins, quelques heures avant le coucher, assurez-vous qu’il boive moins.

Porter son enfant, à moitié endormi, aux toilettes est efficace

La majorité des parents ayant un enfant atteint d’énurésie a essayé, au moins une fois, d’amener son enfant endormi aux toilettes. Or, cette démarche n’influence en rien l’arrêt de l’énurésie. Au contraire, elle diminuera la qualité de sommeil de votre enfant. D’autant plus qu’il n’apprendra jamais à se lever lorsque sa vessie sera pleine si vous le traîner à moitié endormi aux toilettes.

Le pipi au lit est incurable

Vrai. En fait, il n’existe aucune méthode toute faite pour traiter l’énurésie. Dans la majorité des cas, le problème se règle tout seul. Toutefois, il existe actuellement des traitements psychologiques et médicamenteux pour aider l’enfant à ne plus mouiller son lit la nuit.

Les bonnes habitudes à inculquer à l’enfant

Pour régler une définitivement les problèmes de pipi au lit, vous pouvez aider votre enfant en l’encourageant à aller régulièrement aux toilettes durant la journée. Aussi, vous devez l’empêcher de retenir ses urines. Et, plus important, parlez avec lui pour le déculpabiliser.

Sources:
https://www.journaldemontreal.com/2019/04/21/concernant-le-pipi-au-lit
https://www.planetesante.ch/Magazine/Sommeil-et-insomnies/Sommeil2/Parler-la-nuit-pipi-au-lit-et-autres-parasomnies

Vérifiez également

Ejaculation précoce

Ejaculation précoce, les meilleures astuces pour l’éviter

Depuis que vous sortez avec votre partenaire, vos moments d’intimité ont toujours tourné court du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *