fbpx
Accueil / Santé / Point sur la maladie de Biermer

Point sur la maladie de Biermer

La maladie de Biermer est une pathologie rare, auto-immune. Elle résulte d’une carence en vitamine B12, un élément essentiel à la production normale de globule rouge. Il s’agit d’une anémie pernicieuse : une maladie qui aboutit souvent au décès du malade. Cependant, une prise en charge à temps permettrait de la soigner.

Prévalence de la maladie de Biermer

On l’attrape souvent vers l’âge de 60 ans. Elle semble être plus fréquente chez la femme et les personnes de teint clair. Mais il ne se produit pas avant l’âge de 30 ans. On associe souvent la maladie de Biermer à d’autres pathologies auto-immunes telles que le diabète, le lupus ou la thyroïde. Cette anémie pernicieuse peut évoluer vers un cancer gastrique.

Les facteurs responsables de la maladie de Biermer

L’atrophie de la muqueuse de l’estomac et la maladie de Biermer

Une atrophie de la muqueuse de l’estomac peut déclencher la maladie de Biermer. Et celle-ci peut se transformer en cancer gastrique s’il n’y a pas une surveillance du patient.

Le mécanisme d’absorption de la vitamine B12

Une muqueuse et des glandes tapissent l’estomac. Ces premiers ont pour fonction de secréter des sucs gastriques. Mais c’est l’estomac qui assure, en grande partie, la digestion des aliments consommés. Pour accomplir cette fonction, différents éléments doivent s’y impliquer. Cependant c’est le facteur intrinsèque qui garantit l’absorption de vitamine B12.

L’absence du facteur intrinsèque

Certains anticorps attaquent la paroi gastrique et les cellules de l’estomac responsable de la production du facteur intrinsèque. Par conséquent, il y aura :

  • Une malabsorption de vitamine B12 ;
  • Des troubles de la fonction neuronale (fourmillements, troubles moteurs et sensitifs) ;
  • Des augmentations en volume des globules rouges conduisant à une anémie.

Rappelons que le globule rouge a pour fonction de transporter l’oxygène dans le corps.

Les autres facteurs

  • Botryocéphalose, syndrome de l’anse (résultant d’une consommation excessive de vitamine B12) ;
  • Une carence en vitamine B12 ;
  • Une urination fréquente à cause d’une insuffisance rénale peut entraîner une perte de vitamine B12 ;
  • Une gastrite atrophique ;
  • Une prédisposition génétique.

Les symptômes de la maladie de Biermer

maladie de Biermer

  • Une fatigue chronique ;
  • Une inflammation de la langue, la langue affectée parait lisse et luisante ;
  • Une perte d’appétit, vomissements, douleurs abdominales ;
  • Une pâleur de la peau ;
  • Une cécité du système de couleurs jaune-bleu ;
  • Des signes neurologiques ;
  • Le sujet manifeste un syndrome neuro-anémique, souvent accompagné ; de trouble psychique :
  • Douleurs neuropathiques ;
  • Sensation de fourmillements dans les jambes ;
  • Troubles de la sensibilité profonde ;
  • Sauts d’humeurs ;
  • Troubles mnésiques ;
  • Démence ;
  • Légère dépression…

L’évolution de la maladie de Biermer

L’endoscopie permet de surveiller efficacement l’évolution de la muqueuse de l’estomac. Celle-ci peut se présenter comme suit.

Durant la première semaine

La destruction de la muqueuse est plus ou moins remarquable.

Après quelques mois

La destruction de la muqueuse provoque la perte d’une couche de la paroi interne de l’estomac. Celle-ci va devenir plus fine au fil du temps. Petit à petit, l’estomac va être dans l’impossibilité d’accomplir ses fonctions. À savoir, la digestion et la protection contre certains virus et bactéries. La muqueuse peut passer à un stade de lésions précancéreuses à une métaplasie intestinale.

Diagnostic de la maladie de Biermer

Le diagnostic repose sur :

  • La numération formule sanguine : normochrome, anémie, arégénérative avec neutropénie, macrocytaire, thrombopénie ;
  • Le dosage de la vitamine B12 pour vérifier son taux ;
  • Un fer sérique élevé ;
  • Une étude du liquide gastrique par tubage ;
  • Une recherche d’anticorps anti-estomac dans le sang ;
  • Une ponction de la moelle osseuse pour vérifier le taux de mégaloblastes ;
  • Le test de Schilling, pour vérifier la diminution de l’absorption intestinale de la vitamine B12.

Pour vérifier l’évolution de la maladie de Biermer

  • Une fibroscopie de contrôle (une fois par an) ;
  • Une biopsie (tous les trois ans) ;
  • Une endoscopie digestive de contrôle (une fois par an ou tous les deux ans) ;
  • La destruction des cellules de la paroi gastrique entraîne une inflammation de la muqueuse et provoquer son atrophie. Avec le temps, la muqueuse va, en quelque sorte, se séparer toute seule des cellules génomes instables. Cela peut déclencher un stade précancéreux : la dysplasie.
  • En présence des signes précancéreux, la surveillance médicale des patients doit être rigoureuse.

Traitements de la maladie de Biermer

Seul un praticien peut traiter la maladie de Biermer. Le traitement repose sur l’administration par voie intramusculaire de l’hydroxocobolamine (vitamine B12). L’injection se fera tous les jours ou trois fois par semaine, puis toutes les semaines et enfin tous les mois. C’est un traitement à prescrire à vie, sauf si l’on parvient à corriger la cause de la déficience. L’effet de ce traitement commence habituellement à se ressentir dans les 48h à 72h après l’injection. Une transfusion n’est donc pas indispensable.

Une diète alimentaire bien équilibrée est essentielle afin de compenser les autres nutriments essentiels à la production des cellules sanguines. Ceci s’agit notamment de l’acide folique, la vitamine C et le fer. Une transfusion sanguine est parfois indispensable dans certains cas.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/sante/dictionnaire-medical/maladie-de-biermer
https://www.medisite.fr/troubles-digestifs-definitions-maladie-de-biermer-la-definition-de-lanemie-pernicieuse.1527246.524104.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

rôles du magnésium dans l’organisme

Quels sont les rôles du magnésium dans l’organisme ?

Chaque individu a déjà effectué une cure de magnésium au moins une fois dans sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *