fbpx
prévenir la mort subite du nourrisson

Prévenir la mort subite du nourrisson – les conseils pratiques

La mort subite du nourrisson est la première cause de mortalité des bébés avant un an. C’est un décès brutal qui survient dans son sommeil alors qu’il est considéré en bonne santé. C’est quoi réellement ? Quelles sont les principales causes de la mort inattendue du nourrisson ? Comment limiter les risques et prévenir la mort subite du nourrisson ?

La mort subite du nourrisson – l’essentiel à savoir

La mort subite ou mort inattendue du nourrisson concerne un bébé entre 0 à 24 mois. Dans la plupart des cas, cette cause de mortalité du nourrisson survient avant six mois. Les parents doivent être suffisamment informés pour prévenir la mort subite du nourrisson. Les risques peuvent être beaucoup plus élevés pour certains bébés. Voici les principales causes :

  • Ralentissement des battements du cœur,
  • Les infections,
  • Les maladies,
  • Naissances prématurées,
  • Poids insuffisants à la naissance,
  • Erreurs sur le couchage.

Les situations favorisant la mort subite du nourrisson

Les causes de la mort subite du nourrisson ne sont pas précises. Pourtant, certaines situations l’aggravent  et les parents doivent être informés pour prévenir la mort subite du nourrisson:

  • La position de couchage, il est vivement déconseillé d’allonger le bébé sur le ventre,
  • Le partage du lit avec une autre personne,
  • La présence d’un objet comme le doudou ou le drap,
  • La chaleur et l’encombrement de la pièce,
  • Le tabagisme de la mère ou le tabagisme passif,
  • La naissance prématurée,
  • Le sexe du bébé, car les petits garçons sont beaucoup plus touchés que les bébés filles,
  • Le système d’allaitement,
  • La défaillance génétique,
  • Le déséquilibre de sérotonine.

La mort subite du nourrisson et la régurgitation

La régurgitation est la remontée de lait après le biberon ou la tétée. L’immaturité de la barrière séparant l’œsophage et l’estomac est à l’origine de régurgitation. Elle ne survient pas durant le sommeil et n’impacte pas la croissance du bébé. Elle n’est donc pas responsable de la mort subite du nourrisson. Des mesures simples permettent de la prévenir. Après avoir allaité votre bébé, n’oubliez pas de lui faire faire un rot. Limitez la consommation des aliments trop acides, les graisses et le chocolat car ils augmentent le risque de reflux.  Choisissez des tétines en silicones pour le biberon. Elles sont moins souples et ralentissent la vitesse d’absorption du lait.

prévenir la mort subite du nourrisson

Les précautions à prendre pour prévenir la mort subite du nourrisson

Les causes du syndrome de la mort subite du nourrisson sont incertaines. Néanmoins, il y a quelques précautions à prendre pour prévenir la mort subite du nourrisson. Dans nombreux pays, les parents suivent une formation pour leur tenir informés sur le syndrome de mort subite du nourrisson. C’est une occasion pour leur instruire sur les différentes mesures de précaution. Voici les consignes pour prévenir la mort subite du nourrisson :

  • Couchez le bébé sur le dos pendant la nuit et la sieste. Il faut souligner que le risque diminue lorsque le bébé est capable de se tourner lui-même. A cet âge, il n’est plus nécessaire de lui forcer à dormir sur le dos.
  • Un examen médical est indispensable si votre bébé souffre d’une malformation des voies respiratoires. C’est aussi valable pour les bébés qui souffrent de reflux gastro-œsophagien. Le professionnel de santé vous informe sur la position de coucher idéale et les précautions à prendre pour prévenir la mort subite du nourrisson.
  • Choisissez un matelas plat et ferme pour faire dormir votre bébé. Les oreillers, édredon, contour de lit, doudou, drap, couette sont à écarter du lit. Lorsqu’il fait froid, faites porter une combinaison de nuit à votre bébé.
  • Été comme hiver, essayez de maintenir une température confortable dans la chambre du bébé. Même s’il fait froid, évitez de surchauffer la pièce. Veillez à ce que la température reste entre 20 et 21°C.
  • Évitez de fumer pour prévenir la mort subite du nourrisson. Si la mère ou les parents fument, les risques sont beaucoup plus élevés pour le bébé.
  • Gardez votre bébé dans votre chambre pendant ses six premiers mois de vie. C’est fortement recommandé!
  • Veillez aussi à ce que le visage de votre enfant soit bien dégagé

Dormir avec le bébé – une solution sûre pour prévenir la mort subite du nourrisson

Dormir avec le bébé est considéré comme une meilleure solution pour prévenir la mort subite du nourrisson. Pourtant, cela entraîne une grande discussion et exige également d’autres précautions. En effet, il y a des règles de sécurité à prendre si vous voulez dormir en toute sécurité avec votre bébé. Même si votre bébé partage le même lit que vous, ne mettez ni oreillers, ni couvertures lourdes. De même, ne dormez pas avec votre bébé si vous êtes trop fatiguée. C’est aussi valable si vous avez consommé de l’alcool ou des médicaments favorisant le sommeil. Toutes ces mesures et précautions vous permettent de limiter les risques et prévenir la mort subite du nourrisson.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/bebe/diaporamas/mort-subite-du-nourrisson-prevention
https://www.passeportsante.net/fr/grossesse/Fiche.aspx?doc=mort-subite-nourrisson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.