Accueil / Santé / Que faire pour soigner le claquage musculaire?

Que faire pour soigner le claquage musculaire?

Les sportifs font constamment face à des problèmes musculaires liés aux efforts. Il peut arrivez que vous ressentez une douleur similaire à un coup de poignard ou encore des claquements semblables à des coups de fouets. Si c’est le cas, il est fort probable que vous soyez sujet à un claquage musculaire. Ce traumatisme touche généralement les muscles lors d’un effort violent. C’est quoi le claquage musculaire ? Quelles sont ses causes et comment le soigner ? Ci-après les réponses à ces questions.

C’est quoi un claquage musculaire ?

Pour comprendre ce qu’est un claquage musculaire, il est nécessaire de comprendre comment les muscles sont formés. En effet, ceux-ci sont composés de fibres musculaires. Il s’agit d’un ensemble de cellules permettant aux muscles de se contracter. Lorsque les fibres en question sont sujettes à une lésion suite à une rupture, le claquage musculaire apparaît. Cette rupture survient lorsque le muscle est trop sollicité pour effectuer un effort très intense. La majorité du temps, ce traumatisme musculaire est accompagné d’une hémorragie locale qui donne ensuite lieu à la formation d’hématome. Quelques fois, ce trouble est aussi appelé déchirures musculaires. Il touche surtout les muscles des membres (mollets, cuisses, biceps, l’arrière de la cuisse,…).

Quelles sont ses principales causes ?

De nombreuses causes peuvent être à l’origine du claquage musculaire. Les plus fréquentes sont :

qw
  • Un manque de souplesse au niveau du muscle concerné ;
  • Une fatigue musculaire trop importante ;
  • Un effort intense ;
  • Une contraction trop rapide ou trop violente du muscle ;
  • Un entraînement intensif ou insuffisant.

Comment reconnaître un claquage musculaire ?

Le claquage survient en diverses étapes qui se remarquent facilement dans le temps. Ces étapes sont au nombre de quatre :

  • La première étape correspond à une douleur brutale et violente, ressentie comme un coup de poignard par la personne touchée. Cette douleur est suivie d’un claquement, obligeant ainsi la personne à arrêter l’effort en cours.
  • La deuxième étape relative à la manifestation du claquage musculaire est la paralysie du muscle concerné. La victime aura alors beaucoup de difficulté à le mobiliser. Si elle essaie de s’étirer, le muscle va devenir de plus en plus douloureux. Avec le temps, cette douleur va devenir permanente.
  • La troisième étape correspond à l’apparition d’un ou plusieurs hématomes au niveau du muscle touché par le traumatisme. Souvent, l’apparition de ces hématomes est accompagnée d’ecchymoses ainsi que de décoloration autour du muscle concerné. Leur intensité varie en fonction de la profondeur et de la position de la blessure.
  • La quatrième et dernière étape relative à la manifestation du claquage musculaire se rapporte à un muscle qui reste raide durant quelques semaines.

Qui sont concernés par ce trouble et quels sont les facteurs de risque ?

Comme vous vous en doutez, ce sont surtout les grands sportifs qui sont concernés par le claquage musculaire. Les artistes de cirque, les footballeurs, les sprinteurs ou encore les danseurs sont particulièrement susceptibles d’en être touchés. Quoi qu’il en soit, tout le monde, lors des tâches quotidiennes, peut être sujet à cette lésion musculaire.

Pour ce qui est des facteurs favorisant la survenue du claquage musculaire, ils sont nombreux. Mais généralement, il s’agit de :

  • Un échauffement inadéquat, insuffisant, voire inexistant ;
  • Un effort inhabituel ;
  • Un effort excessif ;
  • Un antécédent de déchirure musculaire ;
  • Une lésion articulaire sous-jacente.

claquage musculaire

Comment soigner le claquage musculaire ?

Si vous êtes sujet à un claquage musculaire, sachez qu’il s’agit d’une défaillance musculaire nécessitant obligatoirement l’avis de votre médecin traitant. Durant cette consultation, votre médecin peut procéder à une échographie. Cet examen permet de poser un diagnostic tout en permettant d’évaluer la gravité de la lésion musculaire. D’ailleurs, l’échographie est aussi d’une grande aide pour visualiser les éventuels hématomes. Toutefois, avant et après la consultation médicale, il existe certains traitements vous permettant de soulager vos muscles.

Avant la consultation

Dès que vous ressentez une douleur brutale au niveau de vos muscles, vous devez appliquer le protocole GREC :

  • Glace : il s’agit d’appliquer de la glace sur le muscle lésé durant 20 minutes. Avec son pouvoir antalgique, la glace permet de diminuer le saignement de la lésion;
  • Repos : faire reposer vos muscles et ne plus les solliciter sans avis médical. Cela permet également d’éviter l’aggravation de la blessure. ;
  • Élévation : il s’agit ici d’élever le membre dont le muscle est sujet à un claquage ;
  • Compression : tout comme l’élévation, la compression permet de limiter l’œdème  au niveau du muscle touché.

Après la consultation

Après avoir été chez le médecin, vous devez continuer à prendre soin de vos muscles pour soulager et traiter le plus rapidement possible la lésion. Pour cela, le repos est primordial. Il doit durer durant 30 jours au minimum. Outre le repos, vous aurez aussi besoin d’effectuer des séances de kinésithérapie tout en prenant les anti-inflammatoires et décontracturants prescrits par votre médecin. Ces derniers constituent d’ailleurs l’essentiel du traitement du claquage musculaire.

Enfin, vous pouvez aussi mettre un bandage serré, voire une contention non-adhésive pour éviter que d’autres hématomes n’apparaissent au niveau de la zone lésée. Aussi, vous pouvez appliquer des sprays réfrigérants pour soulager vos muscles.

Même si le claquage musculaire se soigne très bien, vous devez savoir que lorsque les soins ne sont pas adaptés, d’autres lésions beaucoup plus graves peuvent apparaître.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=claquage
https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/douleur-musculaire/articles/11664-claquage-dechirure.htm

Vérifiez également

bienfaits méconnus des piments

Quels sont les bienfaits méconnus des piments pour notre santé

Le piment est une plante originaire d’Amérique centrale, des Antilles et d’Asie. Il est particulièrement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *